Partagez

K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
K-S. Enola Brontë



soa
posts : 936
arrivé(e) le : 14/08/2012
disponibilité pour rp : OPEN BAR
avatar : Freida Pinto

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t761-k-s-enola-bronte-th http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t780-k-s-enola-bronte-is-it-safe

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. Empty
MessageSujet: K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. EmptyMar 14 Aoû - 9:13

Kali-Shrina Enola Brontë
Spirit of adventure ☇ Freida Pinto

Kali-Shrina Enola Brontë -plus souvent connu(e) sous le nom de Kali- Enola- est né(e) le 31/12/1988 à Bombay (maintenant Mumbai), Inde et a 24 ans. Elle est de nationalité Indiano-danoise et est issu(e) d'un milieu riche. Elle est attiré(e) par les hommes. Elle est célibataire et suit des cours de langues à la fac et donne des cours de gym et de trapèze. .
candidature
Pourquoi avez-vous décidé de venir à Yellowsky ?Je ne sais pas vraiment pourquoi Yellowsky mais quand j'ai appris ma... maladie, j'ai voulu changer, je devais changer d'air. Avec la compagnie j'ai fait un peu le tour de l’Europe, je suis restée un long moment en France, j'ai été en Angleterre et je dois avouer que j'ai particulièrement aimé Londres. Alors quand j'ai appris qu'il y avait un quartier réservé aux gens les plus exceptionnel je me suis dit que j'y avais ma place et surtout j'ai pensé que l'atmosphère calme était idéale pour moi. De plus il va falloir que je pense à ma... reconversion, peut être m'inscrire à la fac (mon père sauterais de joie) ou bien donner des cours, je ne sais pas encore, tout est tellement bouleversé, tout est tellement soudain et flou. Mais je sais que pour moi les tournées c'est fini je sais que plus aucune compagnie ne voudra de moi et je sais aussi que c'est le début pour moi du retour à la sédentarisation et je veux le faire dans un endroit où je ne connais personne, dans un endroit où j'ai mes chances de peut être passer à autre chose comme ils disent tous et d'attendre parce qu'il n'y a plus rien à faire je ne peux rien contre le mal qui ronge mon être. La médecine ne peut que ralentir les symptômes et me donner une illusion de vie normale éclipsée par les crises. Je suis condamnée, mais ne le sommes nous pas tous ?

Pourquoi pensez-vous devoir y être accepté(e) ?Je suis et je reste malgré mon nouvel handicap une des trapéziste les plus exceptionnel de ma génération. On ne peut pas le nier j'ai du talent, la contorsion et le trapèze sont inné chez moi. Seulement maintenant c'est plus dur. Certains jours tout va bien et c'est comme si tout était normal mais d'autres malgré les traitements les rigidité musculaire et les tremblements du mon bras gauche notamment m'empêche d’exécuter ne serait ce que les mouvements les plus simples. Mais je ne suis pas idiote, je reprendrais peut être mes études où peut être pourrais je donner des cours, parce que je reste un emblème et je suis sûr que si je donnais des leçons je ne serais pas sans clients. Et puis pour l'instant je peux encore pratiquer, je ne sais pas pour combien de temps mais je brille encore. Mais personne ne doit savoir, je ne veux pas, je ne veux pas être traitée en infirme. Je veux être moi, j'ai grandi en jouant des les rues avec les enfant indien et ce n'est pas une maladie neurologique qui va m'abattre.

douce impulsive déterminée têtue indépendante souriante optimiste atteinte de Parkinson intelligente curieuse un peu garçon manqué cynique inquiète même si elle essaie de le cacher forte peut être très dure pas très bavarde ou au contraire vrai pipelette en fonction des personnes avec qui elle est franche susceptible se laisse un peu aller à la solitude.
this is my story

Le 31 décembre 1988 à Bombay, dernier jour de l'année. C'est dans cette nuit qui fait la transition entre deux calendrier que j'ai vu le jour. À 22h cadeau inespéré de réveillon que l'on attendait plus avant l'année d'après. Kali-Shrina Enola Brontë, 50 cm, 3 kg, une jolie petite fille qui vint agrandir la petite famille qui comptait déjà une fillette de 6 ans.

Après moi un garçon vint compléter la famille 2 ans après ma naissance. Mes parents nous donnaient une éducation stricte, dans ma famille les études sont très importantes. Ma mère était ambassadrice du Danemark à Bombay et mon père héritier d'une fortune colonial y habitait c'est comme ça qu'il se sont rencontrés. Ce fut le coup de foudre et quelques année plus tard après un mariage atypique, mélange de traditions indiennes et danoise, ils eurent une fille, puis une autre puis enfin pour le plus grand plaisir de mon père un garçon. Ma mère n'étais pas très présente, quand elle rentrait elle nous ramenait toujours un petit cadeau mais elle voyageait souvent entre la maison et son Danemark natal et son travail lui prenait tout son temps, c'était toute sa vie. Mon père lui était beaucoup plus présent, c'est lui avec l'aide des domestiques et précepteurs qui nous a éduqué. Parce que si au fil des année la famille Brontë avait fini par se mélanger avec la population locale, elle n'en avait pas moins gardé les vielles valeurs anglo-saxonne de nos ancêtres. Mes parents avaient décidé de couper la poire en deux, et c'est ainsi que nous nous retrouvions chacun avec un prénom indien et un autre à consonance plus européenne. De la même façon nous allâmes à l'école indienne tout en suivant des cours supplémentaires avec des précepteur, apprenant l'anglais, l'indien, le danois, l'allemand et même le français langue de cœur de mon père qu'il parlait sans aucun accent. S'émerveillant devant la géographie du monde entier, l'histoire aussi bien occidental qu'oriental. Et les sciences, mon père attachait une grande importance aux sciences et la seule chose qu'il plaçait au dessus était la littérature, c'était un savant, un assoiffé de connaissances.


***


Viens voir par ici Kali

Assise dans un fauteuil de style victorien ma grand mère, me faisait signe de venir sur ses genoux, elle était tout près de l'âtre et la chaleur rosissait ses joues. Elle était indienne, une indienne pure souche que mon grand père avait épousé, il paraissait que j'étais son portrait quand elle était jeune. De tous mes frère et sœur j'étais la plus typée, celle qui avait le plus hérité des gènes indiens qui au fil des années s'étaient mêlés à ceux européens des origines.

Viens, répéta-t-elle de sa voix chaude en souriant.

Je levai mes grands yeux chocolat vers elle, et laissant le chien avec qui j'étais en train de jouer, je me dirigeai sur mes petites jambes vers la vielle femme. M'accrochant de mes petits poings au tissu de son habit je me hissai sur ses genoux et elle m'entourait de ses bras.

Oui daa-dee-maa   ?

Kali-Shrina Enola, tu es une petite fille intelligente... Tu es destinée à de grandes choses je le sais. Je la fixai, de ces grands yeux si caractéristique des petits enfants. J'avais 4 ans et je maîtrisais déjà l'indien et l'anglais je comprenais le danois et l'allemand et mon père avait entrepris de nous parler en français désormais afin que nous soyons polyglotte dès notre plus jeune âge. Tu sais que tes premiers prénoms sont indien n'est ce pas ? J'hochai la tête doucement. Tu sais ce qu'ils signifient ? Je la regardai maintenant avec curiosité, non je ne savais pas, personne n'avais estimé utile de m'en informer. Kali est le nom d'une déesse, la déesse de la mort et de la délivrance, à la fois créatrice et destructrice c'est un nom très puissant... et Shrina est un nom de la nuit. Ce sont de très beau prénoms tu sais, tous deux très noble, elle me couvait de son regard chaud, je lui souris, j'aimais bien c'est prénoms. Tu dois être fière de ce que tu es Enola, tu ne dois jamais oublier tes origines, tu dois toujours conserver tes racines, c'est aussi ton histoire. Promet moi que tu seras forte, que tu te battra, que tu ne baissera pas les bras. J'hochai la tête énergiquement cette fois, je voulais qu'elle soit fière de moi, elle m'accordait sa confiance et je saurais la garder.

Je te le promets. J'avais dit ça avec toute la foi de l'enfance tout l’aplomb et l'espoir que je pouvais mettre dans ses mots, je ne riait plus pour moi une promesse c'était sérieux.

C'était amusant quand on y pensait parce que j'étais un mélange culturel à moi toute seule. Plusieurs années plus tard je devais y repenser, repenser aux paroles de ma grand mère, avait elle sentie que je partirai, que je délaisserai mon pays natal pour gagner ma liberté ? Savait elle aussi pour ce qui allait bouleverser ma vie ? Je ne saurai jamais, mais je me souviendrais toujours d'elle, sa mort m'affecta particulièrement, c'était l'emblème de mes origines, elle symbolisait ma partie indienne.


***



J'eus une enfance heureuse, petite fille un peu turbulente mais très éveillée j'apprenais vite. Je me révélai rapidement très proche de mon petit frère, et nous faisions les quatre cents coups ensemble. Avec ma sœur ça a toujours été un peu plus difficile, la différence d'âge était plus grande et puis elle était un peu distante avec nous. Je m'entendais bien avec elle mais il ne se créa jamais de lien comme avec Hanuman, mon frère adoré. Pour lui je donnerai ma vie. Ma sœur c'est le modèle de la réussite, elle est intelligente, ambitieuse et elle ira loin, elle est trop parfaite trop anglaise -d'ailleurs elle se présente toujours sous son deuxième prénom Freija. Jørgen et moi c'est différent on préfère s'amuser, oh bien sûr je ne suis pas stupide et j'apprends aussi mes leçons mais je préfère aller jouer dans les rues avec les autres enfants, tout comme Jørgen qui se fait appeler Hanuman par ses amis, dans les rues moi je suis Kali il n'y a que ma mère qui s'évertue à m'appeler seulement Enola. Je n'ai vécu aucun traumatisme particulier dans mon enfance sauf peut être la perte tragique de mon chien, mais entre des journées passée à courir dans les rues bondées de la ville et à jouer au foot sur des terrains vagues des soirées à étudier et lire je peux vous assurer que je n'avais pas pour autant le temps de m'ennuyer.
Bien sûr je fus confronter à la violence et la misère, malgré le fait que je venais d'un milieu très aisé, ce n'étais pas le cas de la plupart de mes amis avec lesquels je jouais. Si mes parents tentaient de nous empêcher de nous « acoquiner avec des voyous » comme ils disaient certains de mes camarades étaient dans une situation très précaire, c'est ainsi que je fus initiée au vol à l'étalage, aux courses poursuite haletante dans les ruelles. L’inde est un siège d'inégalité, il y a des personnes très aisée mais aussi extrêmement pauvre

Comme toute jeune fille qui se respecte je me devais de faire du sport. Man sane in corpore sanum. J'ai essayé un nombre hallucinant de disciplines toutes plus différentes les une des autres, le tennis, le cricket, l'équitation (essentiel dans mon milieu), la danse, le judo, l'athlétisme, le basket et puis finalement il y a le yoga et la natation que je devais continuer éternellement, ces deux sports avaient le don de m'apaiser et j'étais très bonne dans les deux. Mais la véritable révélation fut la gymnastique. Je peux dire sans peur de me vanter que j'étais une gymnaste exceptionnelle, c'est comme si ça avait toujours été en moi, bien sûr je travaillais dur, et ça ne se faisait pas tout seul mais j’atteignis un niveau plus que respectable. À l'adolescence j'entrais dans un lycée indien de la ville et j'admets que le soir je préférais aller m'entraîner que d'être à l'heure pour les leçons supplémentaires auxquels on avait droit, ce qui vous vous en doutez n'étais pas vraiment du goût de mon père pour qui les études comptaient plus que tout. Pur esprit il ne pouvait pas comprendre que j'attache tant d'importance à une discipline physique. Pourtant c'était devenu toute ma vie, j'avais grandi et le temps que je passai autrefois dans les rue de Bombay c'était dans la salle de sport que je le passai désormais. Sculpter mon corps, développer et assouplir mes muscles voilà à quoi je vouais mon temps, j'affectionnais particulièrement le sol et les barres asymétriques.  

Ma sœur partit à l'étranger pour faire ses études, pour la plus grande fierté de mon père, elle allait intégrer une grande école européenne, Oxford je crois. Et puis un jour j'arrivai moi aussi à la fin du lycée, ou de l'équivalent, je maîtrisais désormais 5 langues parfaitement sans compter le latin et le grec que j'avais bien entendu du étudier. Je connaissais parfaitement la géographie de notre belle planète, jusque dans les îles les plus isolée, j'avais lu tous mes classiques, enregistré l'histoire de nombreuses civilisations. Les sciences c'était un peu moins mon truc à part la physique peut être, discipline pour laquelle j'étais douée. Tout ça pour vous dire que j'achevai mon lycée avec les honneurs et un niveau bien supérieur à celui attendu. Dans le même temps les coupes et les médailles s'accumulaient dans ma chambre. Je commençais même à être connue dans Bombay comme la jeune prodige. Mais il faut bien partir un jour ou l'autre et le désir d'aller en Europe se manifesta, cependant contrairement à ma sœur, je n'avais pas l'intention de continuer mes études, je voulais juste voyager. Mon père n'accepta jamais cette décision c'était la honte de la famille, la première depuis des générations qui ne ferait pas d'études supérieurs. J'eus un pincement au cœur en quittant mon pays natal, ma culture et mon frère. On se promit de se retrouver, quoi qu'il arrive c'est de le quitter lui qui me fis le plus mal.

L’Europe... c'était tellement différent de tout ce que j'avais connu, heureusement je n'étais pas perdu au niveau de la langue mais tout était tellement plus moderne, la vie y était très différente. Je continuais la gym et puis un jour j'entendis parler de ce cirque, j'étais dans une petite ville danoise -c'était le premier pays dans lequel je m'étais rendu, je voulais voir le pays qui constituait la moitié de mon patrimoine génétique- c'était incroyable. J'eus une révélation, c'était ça que je voulais faire, faire de la gym n'avait pas vraiment de sens au fond mais ça, ça c'était magique. J'entrai comme contorsionniste dans une petite compagnie danoise, j'avais toujours été très souple et j'appris vite. Peu avant mes 19 je fis ma première représentation


***


Et maintenant acclamez la, la belle Shrina !

Shrina, Arthur, le directeur du cirque avait dit que c'était le nom qui ferait le plus vendeur pour mon numéro. Du coup pour le public j'étais Shrina. Shrina la contorsionniste. J'étais derrière le rideau et je vous avoue que je commençais un peu à sentir la tension dans mes muscles, j'avais peur. Tout d'un coup le rideau s'ouvrit, je me retrouvai un projecteur braqué sur moi, faisant scintiller tous les strass de mon costume, le silence, la foule qui me fixe et puis je calque un sourire sur mon visage et la musique commence, douce et puis plus intense, je me laisse porter par elle, je ne réfléchie plus, les mouvements se font d'eux même, je n'ai pas besoin de forcer, mon corps réponds au moindre influe nerveux de mon cortex cérébral. Et puis la musique cesse, je me redresse je fait à nouveau face à la foule, au milieu de la piste, les regards sont braquée sur moi et c'est l'ovation du public, je sors, les jambes solides, je ne sais pas exactement ce qui s'est passé sous le chapiteau mais c'était magique.

Bravo Kali c'était magnifique !
Dans les coulisse, on me regarde avec respect et on m'acclame, je me suis fait ma place.

J'assiste au reste du spectacle depuis les coulisses et vient ma partie préférée, le trapèze alors qu'il volent dans les airs, effectuant des acrobaties spectaculaire cela s'impose à moi, c'est ça que je veux faire. Je veux devenir trapéziste.


***


Et déterminée comme je suis je peux vous dire que dès le lendemain je commence à m'entraîner. Au début c'est dur, mais c'est juste comme des barres asymétriques en fait, en un peu plus compliqué. Encore une fois j'apprends vite et je ne pars pas de zéro. C'est inné chez moi, j'ai le trapèze dans la peau, je continue les numéros de contorsion mais c'est le trapèze ma véritable passion, je passe le plus clair de mon temps dans les airs.

Après avoir passé 2 ans dans ce cirque, voyageant à travers l'europe, faisant des tournée dans tous les pays du nord, Suède, Norvège, Danemark, Ecosse, Allemagne je quitte le cirque traditionel pour rejoindre une compagnie de nouveau cirque française, concept qui vient de l'hexagone, là plus d'animaux ni de chapiteaux, nous nous produisons dans les théâtres et le jeu d'acteur ainsi que la danse se mêlent aux acrobaties. Je continue ma découverte du continent au gré des Tournées, Paris, Londres, Berlin, Dublin, Varsovie, Pragues, Viennes, Rome, Venise j'ai la tête dans les étoiles, je me fais un nom dans le domaine du cirque et suis rapidement présentée comme la trapéziste la plus prometteuse de ma génération.

Mais c'était trop beau, trop beau pour être vrai. A 24 ans, dans la fleure de l'âge, au sommet de ma carrière tout s'effondre. Je suis malade, je suis atteinte de Parkison. Je souffre de rigidité musculaire et de tremblements au repos et mes gestes sont plus lent. Le verdict est sans appelle. Je fais sujet d'ovni parmi les petit vieux dans le département, il est très rare que la maladie se manifeste aussi jeune, pas suffisamment manifestement. Je suis condamnée, il n'y a pas de remède. Pour l'instant ça va, avec l'aide des médicaments je lutte contre les symptômes mais combien de temps avant la première crise ? Avant que les médicaments ne se révèlent plus assez efficaces ? J'ai quitté la compagnie et c'est ainsi que j'ai décidé de venir m'établir en Angleterre, à Londres dans le quartier de Yellowsky. J'y ai ma place, parce que le talent je l'ai. Je trouverai peut être ici la paix et ce que je vais faire à présent de ma vie. Alors je me suis inscrite à la fac, en section langues je ne sais pas trop ce que je vais en faire mais ça me rassure, il faut que je fasse quelque chose et que je m'occupe l'esprit maintenant que mon corps me laisse tomber. Et puis je donne des cours de gym aussi et de trapèze J'ai l'habitude de ne pas vivre dans le grand luxe, je veux dire quand j'étais dans la compagnie c'était pas toujours le luxe, même si on a fini par se faire connaître. Et quand les cours ne suffisent pas, je fais des extras pour Achille qui accepte de me donner du travail malgré ma totale inexpérience dans le domaine culinaire. De toutes façons Achille c'est ma famille en Europe. Je l'ai rencontré pour la première fois à Paris quand j'ai intégré la compagnie et il s'est passé quelque chose, il me rappelle un peu mon frère. Contrairement à ce qu'on pourrait penser nos voyages ne nous ont pas séparé au contraire puisque curieusement on se retrouvait souvent dans les même villes au même moment. Je suis heureuse de le retrouver ici ça me donne un repère.


Je ne l'ai pas dit à ma famille, je ne l'ai dit  à personne, je ne veux pas que les gens sache. La seul personne qui l'ai su est le directeur de la compagnie dans laquelle j'étais. Je ne veux pas être traitée comme une infirme et je ne veux pas que ceux que j'aime s'inquiète, ils ne sont pas prêt ou peut être est ce moi.



i'm a beautiful g33k !
Hello ! Moi c'est koala, j'ai 16 ans et je suis une femme. J'ai connu le forum par moi même (a)i et je pense pouvoir venir le plus souvent possible. Ce que je pense de Nitwittedly Yours ? ben c'est trop la classe, il est beau les membre sont gentils et motivés. Et je vous aime tous *-*.


Dernière édition par K-S. Enola Brontë le Dim 16 Juin - 9:12, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anthéa S. Hamilton



soa
posts : 1452
arrivé(e) le : 12/06/2012
disponibilité pour rp : OPEN envoie un mp mon p'tit (Arty + Eden + SMS Lana + SMS Arty)
avatar : Barbara sosexy Palvin

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t260-anthea-s-hamilton-p http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t266-thea-come-on-honey-don-t-be-shy-with-me#5482

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. Empty
MessageSujet: Re: K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. EmptyMar 14 Aoû - 9:42

Tu nous aime tous, mais moi plus, évidemment What a Face

Super Duper Bienvenue !

Voici enfin arrivée, notre trapéziste/contorsionniste-Indiano/Danoise-Qui a Parkinson ! Nos idées nocturnes, ont trop la classe moi je dis.

Evidemment, Les prénoms + le nom + Freida = ILY quoi.

Bonne chance pour finir ta fiche ma patate, et je t'encourage, en récompense t'auras des cookies What a Face
Revenir en haut Aller en bas
K-S. Enola Brontë



soa
posts : 936
arrivé(e) le : 14/08/2012
disponibilité pour rp : OPEN BAR
avatar : Freida Pinto

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t761-k-s-enola-bronte-th http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t780-k-s-enola-bronte-is-it-safe

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. Empty
MessageSujet: Re: K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. EmptyMar 14 Aoû - 9:52

Merci Théa K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. 4271066558

of course qu'on a trop la classe. Et si j'aurais des cookies alors What a Face
Revenir en haut Aller en bas
B. Primrosae Blueberry



kftw
posts : 9350
arrivé(e) le : 24/04/2012
disponibilité pour rp : CHILD + CALVIN (+ KNOX + DEMY)
avatar : DOUTZEN KROES.

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t22-primrosae-si-tu-veux http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t2908-primrosae-et-construire-un-empire-juste-pour-ton-sourire

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. Empty
MessageSujet: Re: K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. EmptyMar 14 Aoû - 12:18

Te voilà de nouveau, et c'est un plaisir incommensurable K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. 258157067
Bon courage pour ta fiche et ton pseudo est awesome K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. 3183675940

_________________


From underneath the trees, we watch the sky, confusing stars for satellites. I never dreamed that you'd be mine but here we are, we're here tonight. If they could love like you and me, imagine what the world could be.
Revenir en haut Aller en bas
K-S. Enola Brontë



soa
posts : 936
arrivé(e) le : 14/08/2012
disponibilité pour rp : OPEN BAR
avatar : Freida Pinto

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t761-k-s-enola-bronte-th http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t780-k-s-enola-bronte-is-it-safe

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. Empty
MessageSujet: Re: K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. EmptyMar 14 Aoû - 15:37

Merci Prim K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. 538757077
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité




K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. Empty
MessageSujet: Re: K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. EmptyMer 15 Aoû - 17:34

Re bienvenueeee alors ?
super bon choix.
Revenir en haut Aller en bas
K-S. Enola Brontë



soa
posts : 936
arrivé(e) le : 14/08/2012
disponibilité pour rp : OPEN BAR
avatar : Freida Pinto

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t761-k-s-enola-bronte-th http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t780-k-s-enola-bronte-is-it-safe

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. Empty
MessageSujet: Re: K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. EmptyMer 15 Aoû - 22:04

Merci K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. 1239689891
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité




K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. Empty
MessageSujet: Re: K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. EmptyJeu 16 Aoû - 7:09

OH MY GOSH !!! Freida Pinto ... K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. 258157067 je suis déjà sous le charme et figure toi que j'ai une idée de lien hahaha!

Alors tu te dépêches de finir ta fiche qu'on puisse rp Very Happy

Bon courage ;)
Revenir en haut Aller en bas
K-S. Enola Brontë



soa
posts : 936
arrivé(e) le : 14/08/2012
disponibilité pour rp : OPEN BAR
avatar : Freida Pinto

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t761-k-s-enola-bronte-th http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t780-k-s-enola-bronte-is-it-safe

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. Empty
MessageSujet: Re: K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. EmptyJeu 16 Aoû - 9:56

Ahah, avec plaisir ! :) Et merci K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. 258157067
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité




K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. Empty
MessageSujet: Re: K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. EmptyVen 17 Aoû - 18:21

Freida Pinto + Le pseudo... K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. 3651832253 K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. 3651832253 K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. 3651832253

Tu m'épouses ? J'veux bien être la deuxième, troisième, quatrième, cinquième épouse même si tu veux. Peu importe le nombre, sois à moi ! K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. 3651832253

Dans tous les cas, rebienvenue & bonne chance pour cette nouvelle fiche ! K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. 3651832253 J'te ferai pleins de bébés par télépathie. Un Erwi, en mec ou en nana, c'est seyksy ! K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. 3651832253
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité




K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. Empty
MessageSujet: Re: K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. EmptyVen 17 Aoû - 21:57

Bienvenue ! =)
Revenir en haut Aller en bas
K-S. Enola Brontë



soa
posts : 936
arrivé(e) le : 14/08/2012
disponibilité pour rp : OPEN BAR
avatar : Freida Pinto

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t761-k-s-enola-bronte-th http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t780-k-s-enola-bronte-is-it-safe

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. Empty
MessageSujet: Re: K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. EmptyVen 17 Aoû - 22:51

Merci Zen' I love you

Hum j'avoue que la tentation est forte (surtout que ton nouveau vava gère trop la fougère) K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. 3472734492

Ben oui forcément Erwi a toujours la classe (a) K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. 3651832253

Merci Haley :)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité




K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. Empty
MessageSujet: Re: K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. EmptySam 18 Aoû - 19:00

Enola ça me fait penser à Granola K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. 2673333832 /out/

Bienv'nue K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. 1913844652
Revenir en haut Aller en bas
K-S. Enola Brontë



soa
posts : 936
arrivé(e) le : 14/08/2012
disponibilité pour rp : OPEN BAR
avatar : Freida Pinto

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t761-k-s-enola-bronte-th http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t780-k-s-enola-bronte-is-it-safe

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. Empty
MessageSujet: Re: K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. EmptyDim 19 Aoû - 10:42

Tu m'as encore tuée (va falloir se calmer, je peux pas non plus ressusciter sur demande tout le temps) K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. 2673333832
Merci K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. 258157067
Revenir en haut Aller en bas
K-S. Enola Brontë



soa
posts : 936
arrivé(e) le : 14/08/2012
disponibilité pour rp : OPEN BAR
avatar : Freida Pinto

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t761-k-s-enola-bronte-th http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t780-k-s-enola-bronte-is-it-safe

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. Empty
MessageSujet: Re: K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. EmptyDim 19 Aoû - 11:31

Double post pour dire que j'ai fini ma fiche K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. 4102579639
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité




K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. Empty
MessageSujet: Re: K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. EmptyLun 20 Aoû - 16:58

Bravo et bienvenue. J'adore ton personnage, très attachant. J'ai d'ailleurs déjà une petite idée de lien avec mon DC.

En tout cas je te valide sans problèmes aucuns K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. 538757077 N'oublies pas de recenser ton avatar ici. Tu peux dés à présent créer ta fiche de lien ici et créer ou rejoindre un logement ici.

Encore bienvenue et ENJOY !!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. Empty
MessageSujet: Re: K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely. Empty

Revenir en haut Aller en bas

K-S. Enola Brontë ~ The only excuse for making a useless thing is that one admires it intensely.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Enola Vandom
» Je m'excuse...
» Enola Ruddick
» Un roi béninois s' excuse pour la traite negriere
» J’te demande pardon, pardon, excuse moi. Je voulais pas te faire de mal, je voulais pas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NITWITTEDLY YOURS ❥ :: i call them friends-