Partagez|

Just breathing - Marla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



soa
posts : 20
arrivé(e) le : 29/09/2013
disponibilité pour rp : dispo' !
avatar : Do Hwi Ji (Ulzzang)

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t3112-so-ra-e-glasgow-tr http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t3115-so-ra-e-glasgow-underco#126722

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Just breathing - Marla Lun 7 Oct - 22:16

Sa tête. Elle allait exploser. Littéralement. Sa bouche était sèche, ses yeux lui donnaient l’envie de les frotter encore et encore, tout comme le dessous de son nez. Foutue tic qu’elle avait. Elle était constamment à passer sa main sous son nez, frottant, comme s’il restait la moindre trace de poudre quelque part. Ce n’était même pas pour se protéger du regard des autres, non, c’était juste pour voir s’il restait encore une infime petite trace qui lui permettrait de planer à nouveau. Elle émergea sur son canapé, la lumière lui faisait mal aux yeux, elle tenta de se protéger en grimaçant. Elle essaya de se redresser, mais la tête lui tournait tellement qu’elle se recoucha contre le canapé en soupirant. Vague moment de lucidité. Aujourd’hui elle n’avait pas cours. Mais elle avait l’impression d’oublier quelque chose, non ? Elle ouvrit de nouveau les yeux, son regard se posant sur son téléphone portable posé sur la table basse. Une diode de couleur apparaissait dans un temps régulier, indiquant qu’elle avait soit un message, soit un appel manqué ou un rendez-vous noté sur son agenda qui allait bientôt commencer. Elle tenta de nouveau de se redresser. Tentative réussi capitaine ! Elle s’avança légèrement tout en restant sur son canapé, attrapant son portable nonchalamment. 9h37. Elle fixa l’heure sans sourciller, ne sachant même pas ce qui était prévue pour la journée, avant d’ouvrir son agenda. Shooting, 10h. Oh…. Oh…. Oh. Il faudrait peut-être songer à se lever et s’habiller non ? Difficilement, elle réussit à faire cet effort et réussit à se trainer jusque dans la salle de bain pour se mettre sous la douche.

Il ne lui restait même pas cinq minutes pour arriver à l’heure. Elle se décida enfin à envoyer un message à la personne qui allait la photographier aujourd’hui et qui était ce qu’on pourrait appeler une amie pour So Ra. Marla et elle parlaient souvent, dès qu’elles se croisaient. La coréenne avait du mal à s’attacher aux gens, pour peux qu’elle se souvienne d’eux, mais Marla était l’une des rares dont elle se souvenait.

« Je vais être en retard, je me suis levée à la bourre. Désolée. Promis je fais vite.»

Et voilà. Un peu plus réveillée, elle se traina dans sa chambre, enroulée dans une serviette. Elle entreprit de brosser ses cheveux tout emmêlés avant d’aller ouvrir sa penderie. Elle s’assit sur son lit, observant et resta bien cinq minutes sans bouger, ni même réfléchir réellement à ce qu’elle allait mettre. De toute façon, elle allait changer de fringues dès qu’elle arriverait sur le plateau photo. Elle tourna la tête en remarquant l’arrivée de son éternel ennemi : le manque. Pas de bol, ses yeux se posèrent sur deux rails de poudre blanche sur sa table de nuit, elle n’avait plus du être en état hier pour terminer ce qu’elle avait et s’était arrêtée à mi-chemin. Elle résista pendant dix secondes avant de se rapprocher et d’attraper un billet roulé montrant de nombreux signes d’usure. Un rail, puis un deuxième et elle releva la tête, frottant le dessous de son nez de sa main comme à son habitude. Elle ferma les yeux et se rallongea sur son lit. Elle ne voulait plus bouger. Mais elle avait promis à Marla de venir. Elle était encore assez consciente pour ressentir du regret de faire faux bond à son amie. Surtout qu’au final, c’était pour le boulot.

Sans trop savoir comment, elle réussit non sans peine à enfiler sous-vêtements et robe avant de trouver des chaussures plates. L’effet était tellement bon, se diffusant dans son organisme, qu’elle en trouva une motivation supplémentaire. Finalement ce n’était pas si mauvais pour la santé hein ? Oui, on y croit. Attrapant son sac et son téléphone, elle sortie de son appartement non sans s’être regardée dans le miroir. Le teint pâle et les yeux un peu rougis, le maquillage allait faire des miracles aujourd’hui. Elle repassa sa main sous son nez sans même y penser. La jeune fille se décida à y aller en transports en communs et faillit s’endormir dans le wagon, elle avait l’impression de fondre. Arrivant à la bonne station, bien qu’elle sorte de la rame au dernier moment, elle mit un petit moment à monter les escaliers et à sortir de la station. Marchant un petit moment dans la rue, elle ne voyait même pas les gens qu’elle croisait, qu’elle frôlait. Enfin elle était à l’agence, située au dessus des magasins de vêtements. Elle se dirigea vers les studios photos, réussissant à saluer quelques personnes avec un temps de réaction assez lent.

Rentrant dans les lieux, elle regarda un peu devant elle, deux autres shooting avaient lieu également. Elle trouva Marla un peu plus loin. Frottant de nouveau le dessous de son nez, elle se dirigea vers elle. Avec un débit de parole assez lent, elle s’adressa à la jeune femme. « Désolée Marla, j’ai eu … du mal à m’endormir hier soir. » dans un sens c’était vrai, elle s’était aidée avec deux ou trois doses. D’ailleurs, elle allait devoir en racheter. Mais avec quel argent ? Haha. Elle allait encore devoir recommencer. Réussissant à avoir un minimum de conscience, elle reprit. « ça va sinon ? Tu as beaucoup de travail ces temps-ci ? » Oui elle savait quand même tenir une conversation, mais elle faisait un réel effort pour garder ses yeux ouverts. Le flash de l’appareil allait sans doute l’aveugler. « Je commence par quoi ? Des précisions particulières par le styliste ? » D’habitude il était là, mais là elle n’en savait trop rien, étant arrivée en retard. Peut-être qu’elles allaient devoir l’attendre. Une bouffé de sensation la fit frissonner légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



kftw
posts : 1787
arrivé(e) le : 06/10/2012
disponibilité pour rp : Close. (AARON/ZELDA, ANOREXIE & SO RA).
avatar : Lily Cole

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1144-all-that-is-necess http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1157-marla-chase-the-rainbows-in-my-mind-and-i-will-try-to-stay-alive

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: Just breathing - Marla Dim 3 Nov - 16:34


So Ra & Marla




Faire partie du MI6 n’était toujours pas quelque chose à laquelle Marla arrivait à se faire. Deux ou trois mois avaient beau être passés depuis cette annonce surprenante qui avait littéralement chamboulé sa douce petite vie tranquille, la rouquine n’était toujours pas habituée à son nouveau rythme de vie et ne comprenait pas pourquoi les services secrets anglais avaient jeté leur dévolu sur une jeune femme comme elle, à savoir asociale et incapable de se valoriser en public… Peut-être justement qu’en la choisissant, leur couverture avait le plus de chance d’être efficace. Après tout, en toute honnêteté, qui irait soupçonner une mannequin de vingt-deux ans d’être un parfait mélange de James Bond et Lara Croft pour démanteler un réseau de drogue douteux ? Pas grand monde, ou du moins pas grand monde avec un esprit sain coupé de tout fantasme à tendance aux fabulations abracadabrantes. Le fait est, que peu importe le pourquoi du comment, Marla n’avait maintenant plus le choix et ne pouvait certainement pas revenir en arrière. Les entrainements avaient commencé depuis un certain temps, et même si elle souffrait et qu’elle avait l’impression d’être le boulet de l’équipe qui retardait tout le monde – comme adorait le lui faire comprendre Zelda – la jeune femme progressait un peu plus chaque jour à tel point qu’elle était maintenant presque convaincue de jouer son rôle à temps plein dans cette mission aux allures de film d’action. Pour le moment, ils n’avaient pas grand-chose si ce n’était quelques vastes faisceaux d’indices qui ne faisaient que leur prouver que la drogue était monnaie courante dans les studios de photos ou dans les coulisses des plus grands défilés. De Chanel à Dior en passant par Vivienne Westwood ou Yves St. Laurent, personne n’échappait à la règle. C’était d’une facilité déconcertante de tomber sur un groupe de mannequins sous emprise de la drogue mais lorsqu’il s’agissait de remonter directement aux fournisseurs à l’origine de tout ce trafic, tout se relevait d’une difficulté sans nom. C’était simple, soit personne n’osait parler, soit personne n’était au courant de l’identité des gérants du réseau. C’était frustrant, surtout que si Marla et toute la bande voulaient rester discrets, ils ne devaient pas plus se faire remarquer et les questions étaient ainsi bien vite limitées. Il leur fallait une nouvelle approche, approche que Marla ne tarda pas à développer instantanément dès qu’elle croisa le regard de So Ra Glasgow, mannequin anglo-sudcoréenne que les créateurs s’arrachaient. So Ra était belle, intrigante, avait un physique atypique, mais elle était aussi surtout dépendante à une drogue puissante à tel point que Marla avait entendu plus d’une fois que la jeune asiatique ne se souvenait rarement de ce qu’elle avait fait la veille. C’était plutôt une bonne chose pour la rouquine, elle pourrait aisément lui poser des questions sans que So Ra trouve ça trop louche, enfin du moins c’était ce que Miss Wilshire espérait… Aussitôt qu’elle avait envisagé cette piste, et Zelda et Aaron ayant donné leur aval, Marla avait entrepris de se rapprocher de So Ra en jouant même la carte de la sociabilité, chose qui lui allait très mal mais qui pourtant était très naturel face à la jeune femme. Qui plus est ses tentatives d’approche semblaient bien concluantes puisque rapidement So Ra accepta un shooting avec elle, rien de mieux pour poser des questions à l’abri des oreilles et regards indiscrets.

Dix heures, toujours rien, aucune présence de So Ra. Que pouvait-elle bien faire, elle avait déjà près d’une heure de retard ! Automatiquement, le regard de Marla se posa une fois de plus sur le cadran de sa montre avant qu’elle ne laisse échapper un soupir qui marquait son impatience grandissante. Ce n’était pas comme si neuf heures était une heure insurmontable pour un rendez-vous, ça faisait déjà bien quatre heures que Marla était debout elle… En plus de son impatience, Marla ne put s’empêcher de ressentir de l’inquiétude pour So Ra. Ce n’était pas parce qu’elle se servait d’elle pour sa mission qu’elle se désintéressait de son sort, au contraire à travers toutes les discussions qu’elles avaient déjà eu la rouquine s’était surprise à l’apprécier au point même de la considérer comme une potentielle amie, ce qui était vraiment beaucoup pour elle… Pourvu qu’il ne lui soit rien arrivé, pas d’overdose ou autre mauvaise surprise dans ce genre, allez… «Désolée Marla, j’ai eu … du mal à m’endormir hier soir. » En entendant la voix de la brune, Marla fit volteface. Sans vraiment s’en apercevoir, un sourire vint s’étirer sur ses lèvres fines, sourire qui montrait à la fois son soulagement de la voir en bonne santé – bien qu’à l’ouest – et sa joie de pouvoir passer un peu de temps en sa compagnie. « Je commençais vraiment à me dire que tu allais me faire faux bond, je suis contente que tu sois là. », répondit-elle simplement d’un ton enjoué. Maintenant que So Ra était là, Marla devait jouer son rôle à fond, c’était le parfait moment pour essayer de lui soutirer des informations qu’elle ne pouvait récolter en temps normal. «Ça va sinon ? Tu as beaucoup de travail ces temps-ci ? ». Oh si seulement elle savait… Elle travaillait nuit et jour, 24h/24 et 7j/7, jours fériés compris. C’était encore pire que lorsqu’elle était étudiante à Yale ! « Je trouve toujours de quoi m’occuper. », répondit-elle évasivement. « Et toi ? J’ai entendu dire que t’es de plus en plus demandée sur les podiums, c’est bien tout ça. », continua-t-elle en lui adressant un nouveau sourire amical. «Je commence par quoi ? Des précisions particulières par le styliste ? », demanda ensuite So Ra. Elle avait beau être sous l’emprise des drogues – il ne fallait pas être un génie pour s’en apercevoir – au moins elle restait un minimum consciente et savait encore comment se déroulait un shooting, c’était déjà ça. « Le styliste t’attend là-bas, tout comme la maquilleuse. Aujourd’hui on va rester assez soft donc ça ne devrait pas prendre trop de temps. Allez, dépêche-toi quand même on est déjà pas mal en retard, va te préparer. », déclara-t-elle en pensant gentiment son amie vers le styliste qui aussi ravi que Marla de voir So Ra enfin pointer le bout de son nez. Une fois prête, So Ra réapparut, toujours avec ce regard vague qui l’habitait constamment et qui la rendait justement aussi intrigante. « Dis donc, t’as vraiment l’air de t’amuser toi en soirée, c’est quoi ton secret ? », demanda la rousse après avoir balayé son amie d’un regard qui voulait tout dire. Ou première tentative absolument nulle pour percer le secret menant aux trafiquants de drogue recherchés par le MI6.

_________________



    ⊹ On the highway to hell
    LIVIN' EASY, LOVIN' FREE. SEASON TICKET ON A ONE WAY RIDE. ASKIN' NOTHIN', LEAVE ME BE. TAKIN' EVERYTHIN' IN MY STRIDE. DON'T NEED REASON, DON'T NEED RHYME. AIN'T NOTHIN' THAT I'D RATHER DO. NOBODY'S GONNA MESS ME AROUND. Hey Satan, paid my dues, playing in a rocking band. Hey Momma, look at me, I'm on my way to the promised land.



Revenir en haut Aller en bas

Just breathing - Marla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» anubis ▬ breathing doesn't mean you're alive ; u.c'
» Ethan Nightingal - My head's underwater but I breathing fine
» Kan Ley - Just beacause you're breathing doesn't mean you're alive.
» Mady Riley Rivers-Wilson ;; If you are still breathing maybe it is not such a bad day after all.
» Audrick Randall, Breathing in snowflakes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NITWITTEDLY YOURS ❥ :: Oxford Street-