Partagez|

+ be my lamb? (damian et alfy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



mmf
posts : 124
arrivé(e) le : 25/08/2013
disponibilité pour rp : YES (HENRY, DAMIAN, ENOLA) SMS (WILL)
avatar : ADRIANA SEXY LIMA

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t3010-don-t-be-a-drag-ju http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t3019-nique-sa-mere-le-blizzard-alfy

MessageSujet: + be my lamb? (damian et alfy) Ven 30 Aoû - 20:49

Connaissez-vous la phrase disant qu'une journée avec des amis passait plus vite qu'une heure de cours? Eh bien, j'en étais la preuve vivante. Etre coincée pendant deux heures dans un amphithéâtre plein à craquer entre une fille aux cheveux gras et un mec nasillard malodorant... ce n'était vraiment pas pour moi. J'avais besoin d'un minimum d'espace vital voyez-vous, et ces deux-là empiétaient franchement sur le mien depuis beaucoup trop longtemps. J'avais beau leur asséner des coups de coudes assassins, cela ne semblait pas arriver jusqu'à leur cerveau d’huître. Stylo à la main, j'abandonnais, préférant largement la compagnie de mes petits dessins d'animaux sur ma feuille à carreaux. Le prof, bedonnant et à l'étroit dans son pantalon balbutiait des inepties et cela me donnait envie de me tuer. Parfois, je relevais la tête pour observer la foule autour de moi. Tous occupés à griffonner... à croire que j'étais une mutante tout droit sortie de la planète Jupiter. D'ailleurs, cela me faisait penser à quelqu'un. Ce n'était pas la première fois que j'entendais parler de lui, mais je n'en avais jamais entendu du bien. Tous lui attribuait des surnoms plus délirants les uns que les autres et si je les écoutais, tout portait à croire que c'était lui, le mutant. Je ne me suis jamais intéressée aux rumeurs de ce genre, les trouvant bien souvent plus débiles que ceux qu'elles visent. Mais aujourd'hui, ces "on dit" allaient bel et bien me servir à quelque chose. Quelque chose de constructif, et d’intéressant pour une fois. Il fallait que je trouve ce Damian. J'avais quelque chose de bien à lui proposer, qui allait peut-être le faire sortir de ces moqueries incessantes... Même s'il n'en avait cure, moi ça m’intéressait.

Le cours enfin terminé, je fus la première dehors. Si je suivais ma logique, cet homme aux multiples phobies devaient se trouver loin du monde et de ses microbes tueurs. Me laissant porter par la foule jusqu'au fond de la rangée de casiers... je trouvai enfin mon "cobaye". Il était là, la tête dans son casier. Je n'avais jamais vu son visage mais j'en étais sûre: c'était lui. « Salut ! » lui dis-je calmement après avoir refermé vivement son casier. Plutôt pas mal pour un phobique. « Damian, c'est ça? T'es mignon. Est-ce que tu veux être mon cobaye? » lui demandai-je, le plus sérieusement du monde. Oui, vu comme ça... ça fasait un peu rat de laboratoire mais loin de moi cette pensée. Il était simplement temps de rétablir l'ordre des choses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



kftw
posts : 26
arrivé(e) le : 24/08/2013
disponibilité pour rp : Open
avatar : Jeremy Sumpter

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t3005-damian-lambheart-o http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t3014-agneau-psychotique-contre-un-monde-de-loups-fight

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: + be my lamb? (damian et alfy) Ven 30 Aoû - 23:46

Damian était en sixième années d'ethnologie et son cours sur l’anthropologie battait son plein. Ils étaient peu , mais doués, intéressés et c'était un des cours qui soulageait Damian. Ceux qui étaient là était tous plus vieux d'au moins cinq ans, mais ils étaient pour étudier et aimaient vraiment ce pour quoi ils étaient là. Le prof était passionnant et Damian buvait ses informations comme un encyclopédie divine. Passionné du genre humain, il était à fond dans la chose, prenant l'humain pour la créature la plus divinement imparfaite sur cette terre, du moins celles que l'homme pouvait voir. Ses doigts jouaient avec le stylo, il notait vaguement , l'essentiel , mais enregistrait tout. C'était une base de données presqu'infaillible et ce depuis petit. Son professeur le savait , du coup , il ne disait rien en passant à coté de lui. Et de toute façon , ses résultats excellents ne faisait que confirmer ses talents. Ses pupilles bougeaient, suivaient tout.

La fin du cours sonna et le grand blond sortit calmement après les autres, en silence. Il croisa tout le monde dans le couloir, faisant en sorte de paraître "normal", ses yeux occupés sur un bouquin. Il ne fallait pas que ces yeux voient toutes ces imperfections ou bien il allait piquer un crise et aurait l'envie de déserter les lieux. Il devait passer à son casier avant ça. Il y arriva enfin, et l'ouvrit en enchaînant les bons chiffres, tapant pile en haut et le casier s'ouvrit lentement. A l'intérieur tout était parfaitement bien rangé. Comment être autrement? C'était Damian. Il avait passé un baggy bleu pâle délavé, van's blanches, et tee shirt à manches longues remontés sur les coudes, serre, s'arrêtant à la ceinture crême sur ses hanches. Ajouté à sa blondeur et ses yeux bleus, il aurait pu paraître angélique. C'était dans sa tête que c'était autrement. Il était le "paradoxe" matérialisé. L'ange et le démon en un seul. Mais en soi, il n'était pas mauvais. Il sortait la tête de son casier, quand il entendit une voix de jeune femme et manqua de se faire couper un doigt quand elle claqua net son casier sous son nez. Elle avait touché son casier. Il fronça les sourcils. On ne touche pas son casier. Son salut était un peu trop enthousiaste à son goût pour être dénué d’intérêt personnel. Vu qu'il ne la connaissait pas, et son regard qui la lorgna le confirmait, il fallait forcément qu'une demande suive à son super "salut!". Lui ne lui dit pas bonjour, il ne sourit même pas. Cette fille venait de mettre ses microbes sur sa porte de casier. Il sortit un mouchoir en papier de sa poche et passa un coup dessus, puis lui jeta un oeil un peu surpris. Cette fille devait être folle, ou inconsciente, ou les deux? Ou prétentieuse, ou juste supradouée? Elle avait néanmoins réussi à solliciter sa curiosité de par sa franchise. Il se tourna vers elle, un peu plus grand et afficha un visage un peu étonné, et un léger sourire apparut en coin.

" On dirait que les rumeurs qui courent ont réveillé quelques potentiels Freud? Pourquoi j'accepterais ça? Après tout , tu as peut être juste fait un pari sur ma tête, comme il en existe tant , qui consisterait à prouver que je suis fou...? "

Il plissa les yeux et sourit plus franchement pour s'approcher de son oreille sans la toucher, après avoir rangé un livre dans sa besace, gardant les autres en main dans l'autre bras. Il murmura doucement :

" Je vais t'apprendre une chose , ça t'évitera de perdre ton temps avec des niaiseries. Je ne suis pas fou. Et je n'aime pas les femmes. "

Répété une chose pour faire passer l'autre pour un idot. Venait-il d'avouer être gay ? Absolument pas, il était abstinent, juste ça, mais il était curieux de voir sa réaction. La rumeur qu'il était gay courrait déjà , alors il ne perdrait rien à aller dans son sens. Ah ça , il savait faire. Pourquoi faire autrement après tout. Il ne la connaissait pas cette fille. Savez-vous au moins qu'on tuait de phoques en Antarctique pour faire son foutu rouge à lèvre? Damian n'aimait pas la superficialité qu'il voyait sur cette fille. Il se recula , l'observa de haut en bas et lui laissa quand même le bénéfice du doute.

" Si c'est une manière de m'attirer dans un endroit pour une surprise collective, ça ne marche pas non plus, je n'aime pas les petites réunions de famille, et d'autres ont essayé avant toi. J'n'ai pas de temps à perdre, j'ai à faire.
Il se décala, et sortit par la porte juste derrière, posant ses semelles pâles sur le gravier d'une allée secondaire, peu fréquentée. Il plongea sa main dans son jean à l'arrière, sa bague ripant légèrement sur le paquet de clopes, en sortit une, briquet avec. Il dit néanmoins suffisamment fort avant que la porte ne se ferme. " Maintenant si tes intentions sont louables, suis-moi, mais je choisis le lieu et le temps de la séance. C'est à prendre ou à laisser"

Son acte n'était absolument pas généreux. Il avait envie d'inverser les rôles sans qu'elle ne s'en rende pas compte. La psychanalyser de manière inconsciente, de manière déviée, de la prendre à son propre jeu et de voir jusqu'où elle serait capable d'aller dans son cerveau. Ce n'était pas prétentieux de la part du blond, il savait qu'il avait déjà désespéré plus d'un psy , et qu'ils les avaient mené par le bout du nez, jusqu'à leur faire croire qu'il était guéri, du moins assez pour être réinséré. S'il permettait à quiconque de pénétrer son cerveau en entier, chose qui était déjà presqu'impossible, il aurait été de toute façon classé dans les sociopathes pacifiques. Il le savait , mais c'était toujours amusant de voir la curiosité des autres.


Revenir en haut Aller en bas
avatar



mmf
posts : 124
arrivé(e) le : 25/08/2013
disponibilité pour rp : YES (HENRY, DAMIAN, ENOLA) SMS (WILL)
avatar : ADRIANA SEXY LIMA

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t3010-don-t-be-a-drag-ju http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t3019-nique-sa-mere-le-blizzard-alfy

MessageSujet: Re: + be my lamb? (damian et alfy) Dim 1 Sep - 13:35

Lorsque j'avais fendu la foule à la recherche de mon nouveau sujet d'étude, mon cerveau s'était déjà fait une image très précise de l'homme que j'allais rencontrer. Je le voyais plutôt de petite taille et comme tout intello qui se respecte, portant des lunettes. La blancheur de sa peau contrastant avec la couleur sombre de ses cheveux. J'imaginais son regard fuyant, ses mains m'empêchant déjà de m'approcher de lui et je pouvais déjà sentir un mal-être profond émaner de sa frêle personne. J'étais venue à sa rencontre perdante, j'étais persuadée qu'il allait refuser ma proposition. Il était clair que je n'allais pas lui exposer l'intégralité du contrat. S'il acceptait de répondre à mes questions, je n'en ferai rien... Du moins, c'était ce que j'allais lui dire, de cette façon, même s'il croyait avoir la main... ce n'était qu'un leurre. Mais toujours fidèle à moi même, j'avais tenté le coup.

Tout ce qu'on l'on pouvait dire était qu'il n'avait pas le physique de l'emploi. Je m'étais trompée, et si c'était bel et bien lui... il était loin d'être repoussant. Ce que je m'empressais de lui faire remarquer au risque de passer pour une aguicheuse. Après tout, c'était ce que j'étais, non? Surprise, je ne laissais rien paraître. Mon masque d'assurance et de prétention sur le visage, je me contentais de le toiser. Étais-je en train de rêver ou il venait d'essuyer la trace que ma main avait laissée sur son casier avec un mouchoir? Pauvre lui, il venait de faire pire que mieux. « Je pense que tu viens d'étaler encore plus mes microbes sur ton joli petit casier. J'ai des lingettes dans mon sac... j'aurai pu t'en donner une. Mais ne t'inquiètes pas, j'ai retenu la leçon. J'aurai veillé à ce que ma peau n'entre pas en contact avec la tienne. Trop tard chéri. » lui dis-je, toujours aussi sérieuse et impassible. S'il voulait être comme ça, je pouvais l'être aussi. Il avait peut-être l'air d'un ange tombé du ciel avec sa tenue clair et rêveuse et moi de la femme de Satan avec mes chaussures à talons haut de gamme et ma tenue sombre... mais je n'en étais pas moins intelligente.  Le blond avait continué à me surprendre lorsqu'il s'était approché près de mon oreille. N'avait-il pas peur que je lui transmette mes microbes dégueulasses? J'esquissai un sourire. Je ne le prenais pas pour un fou. Seulement pour quelqu'un doté d'une très grande intelligence. Malheureusement, quand quelqu'un avait peur des microbes de quelqu'un d'autre alors que des milliards d'êtres semblables recouvraient sa propre peau au même moment... son intelligence s'était finalement retournée contre lui et c'en était désolant. Je me contre-fichais de son orientation sexuelle. Il aurait pu aimer se faire des grenouilles, cela aurait été la même chose pour moi. Je souhaitais juste savoir. J'avais des milliers de questions à lui poser... mais m'en laisserait-il le temps? Pour faire planer le doute sur mes intentions, je préférai rester muette et laisser planer le silence. Je n'étais pas non plus là pour lui faire subir une plaisanterie ou un bizutage de mauvais goût. Je trouvais ce genre de chose bien trop pitoyable et indigne de mon attention. J'étais toujours silencieuse lorsque Damian prit la direction de la sortie. Pas la sortie que je prenais habituellement... je n'étais jamais passée par là et cela m'intriguait. Je n'avais pas dit un mot depuis tout à l'heure, je m'étais seulement contentée de le suivre, le marché me semblant honnête. Je le suis, il parle.

Le soleil était à découvert dans l'immense ciel bleu... mais une lueur étrange avait attirée mon attention. Une bague? Voilà qu'il se montrait coquet maintenant... ou était-ce simplement quelque chose le reliant à une croyance qui lui était propre? Je n'en avais aucune idée, mais je découvrais à présent qu'il était dépendant du bâton de cancer. Voguant de découverte en découverte, je ne pus m'empêcher de faire remarquer : « Toi... tu fumes? Ça ne te pose donc aucun problème que des substances chimiques pénètrent ton organisme et mordent tes poumons jusqu'à ce que tu en crève? Ça m'étonne. Dis-moi, je risque d'essuyer un énième refus mais est-ce que tu aurais la gentillesse de m'en passer une? Je tâcherai de ne pas te toucher et puis, j'aime bien me pourrir la vie. Tu as dû le remarquer... » Il y avait du vrai mais ma réplique n'était que pur sarcasme même si au fond de tout cela se cachait une réelle curiosité et envie de connaître. Après tout, je n'avais plus rien à perdre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



kftw
posts : 26
arrivé(e) le : 24/08/2013
disponibilité pour rp : Open
avatar : Jeremy Sumpter

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t3005-damian-lambheart-o http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t3014-agneau-psychotique-contre-un-monde-de-loups-fight

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: + be my lamb? (damian et alfy) Mar 3 Sep - 19:33

Damian avançait lentement dans l'allée, inspirant sa drogue relaxant. Il ne prenait plus de médoc depuis un petit moment, aussi surprenant que cela puisse paraître. La brune avait beau tirer des conclusions sur lui, si elle ne lui faisait pas partager, elle allait finir par penser des choses négatives sur lui, alors qu'il jouait également un rôle pour voir ce qu'elle allait penser de son comportement et peut être que pour elle les choses n'étaient pas logiques, dans ce qu'il faisait, mais pour lui , ça l'était.
- Sache que ces mouchoirs là sont imprégnés de javel. Pas de texture mouillé, mais les molécules se dépose où les microbes sont. Même s'il reste une trace, c'est uniquement celle qui est qualifiée de propre... des molécules sans intérêt que je ne crains pas.

Pensait-elle qu'il était bête au point d'utiliser des mouchoirs en pensant que les restes de fond de teint ou de toutes les mains qu'elle avait serré pouvait juste disparaître comme ça? N'est pas Damian qui veut. Il lui jeta un coup d'oeil rapide, observant chaque geste, les retenant puis revenant à la nature environnante, sortant une clope de son paquet pour lui tendre. Il s'arrêta lentement, se tourna vers elle, et craqua le briquet sous sa clope pour l'allumer, la sienne entre ses lèvres. Puis il le rangea sans un mot, avant d'oter le tube blanc de sa bouche, de reprendre la marche , expirant lentement. Ses oreilles enregistraient le bruit grinçant des graviers sous ses semelles. Avec un peu de bol, princesse Raiponce ne se péterait pas une cheville dedans. Il était temps de tester la théorie de "Les princesses de beauté savent marcher avec des talons en toute circonstances, sinon autant mettre des tongs, et ça c'est pas sexy". C'était quoi cette théorie burlesque? Une théorie à Damian. Il ne jeta même pas de coup d’œil vers les pieds de la demoiselle, attendant juste une éventuelle disparition de son champ de vision ce qui signifierait qu'elle serait tombé. La ramasserait-il? Bonté divine que non! Ces filles là , c'est tartiné de partout, autant plongé dans un labo plein de virus. Au moins on sait ce qu'on attrape. Était-il odieux? Pourquoi odieux? C'était juste Damian.
- Pour ta gouverne , c'est la clope ou les antidépresseurs, anxiolytiques, et toute leur panoplie inutile de molécules qui font de l'homme un légume cérébral. J'ai besoin de mon cerveau. J'ai beau être névrosé, je n'en suis pas con pour autant. Il y a des choses qu'on ne peut éviter, comme la mort. Et j'essaie aussi de lutter contre mes phobies. Et hey... je préfère les shampoings plus fruités au passage, même si le tien n'est pas si pire que ça.

Il lui jeta un petit regard qui souriait de lui même. Tout notait , même les détails. Aucun de ses gestes n'était inutiles. Il regarda de nouveau les arbres au loin et s'engagea dans la pelouse.
" Et avant que tu me poses la question , je te dis direct... La nature en elle même n'est pas sale à mes yeux, bien au contraire. "

Étrange raisonnement quand on y pense, mais pour lui ça paraissait logique. L'eau n'était pas sale, l'herbe non plus, les arbres non plus, ni la pluie. C'est ce que les hommes en faisait qui lui posaient parfois un gros problème. Il s'arrêtait un instant au milieu et regarda devant lui , un bonne minute, détaillant chaque coin. Il ne se poserait pas pour autant n'importe où. Il repéra un endroit à l'herbe dodue, bien verte sous un saule qui ne perdait pas encore ses fruits allongés, et s'y dirigea en tapant sa clope au dessus d'une poubelle qui traînait dans son sillage. Là non plus le chemin n'était pas hasardeux. Il avait besoin de taper sa clope toutes les minutes, il suivait donc un chemin particulier, de manière à trouver une poubelle à chaque endroit. Il ferait un effort quand il serait assis. Il inspira calmement et se dirigea vers l'endroit choisi pour poser son sac, s'accroupir, sortant un sweet "pose cul" comme il le disait si bien et s'assit dessus, les coudes sur les genoux, la main dans le vide, cherchant un truc à fixer.
- Pourquoi moi en fait? Tu as entendu quoi?


Revenir en haut Aller en bas
avatar



mmf
posts : 124
arrivé(e) le : 25/08/2013
disponibilité pour rp : YES (HENRY, DAMIAN, ENOLA) SMS (WILL)
avatar : ADRIANA SEXY LIMA

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t3010-don-t-be-a-drag-ju http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t3019-nique-sa-mere-le-blizzard-alfy

MessageSujet: Re: + be my lamb? (damian et alfy) Dim 8 Sep - 14:42

J'étais sûre que le mouchoir qu'avait utilisé Damian pour essuyer mes soi-disant microbes avait été fabriqué par ses soins. Ou alors il les avaient commandés sur un site internet entièrement dévoué à la cause des phobiques névrosés. Dans les deux cas, c'était bien trouvé et cela ne m'étonnait guère. Depuis quelques minutes, je le suivais de près dans ce qui me semblait être un chemin sans fin... Peut-être allait-il m'emmener dans un de ces laboratoires où l'on dissèque des êtres humains pour après distribuer les morceaux dans les restaurants du monde entier? Ben quoi. Cela avait bien déjà existé au Japon. C'était ça, avec lui, je ne savais pas à quoi m'en tenir. Il avait peur de tous ces microbes mais il se laissait atteindre en tant que fumeur et ça, c'était vraiment bizarre. « Merci. Mais je trouve ça vraiment étrange quand même. » lui répondis-je. Ô miracle. Il venait de me donner une de ses propres cigarettes et j'étais une fois de plus étonnée. Même s'il n'y avait aucun lien entre son équilibre mental et ce soudain élan de générosité -qui au fond, ne devait pas en être un-, je doutais sérieusement de sa théorie sur les antidépresseurs et les cigarettes mais je préférai me taire. Il était clair qu'il n'allait pas me laisser avoir le dernier mot, et moi non plus. Notre discussion allait se muer en un cercle infini où l'un tente vainement de faire taire l'autre. La cigarette entre mes lèvres ainsi qu'une mèche de cheveux sous le nez, j'essayai d'en humeur l'odeur. Mais je ne sentais rien... simplement le néant. « Comment tu as fait pour sentir l'odeur de mes cheveux alors que tu es à un mètre de moi? » lui demandai-je à voix haute cette fois. Soit il avait l'odorat d'un chien anti-drogues, soit il mentait. « La prochaine fois je viendrai te demander ton avis concernant mes shampoings, ça me sera utile. » dis-je avant de poser un pied dans l'herbe. S'il avait cru que j'allais m'étaler vulgairement sur le sol juste parce que je portais des talons, c'était franchement mal me connaître. Depuis mes quatorze ans, je portais des talons. Au fil des années, j'avais acquis une certaine expérience. Je pouvais même courir décemment avec ! J'étais la meilleure dans ce domaine, c'était sûr, je pouvais même lui le prouver.

« Tu aimerais être plein de terre et vivre comme un homme préhistorique? L'Homme a été créé par la nature, l'Homme ne devrait pas être sale pour toi... Pourtant c'est le contraire. » lançai-je, laissant de temps en temps la fumée de la cigarette s'échapper d'entre mes lèvres. Je trouvais toutes ses pensées étranges. En réalité, il était plus que contradictoire, de ce que j'avais pu entrevoir de sa personnalité, c'était ce qui était frustrant chez lui. « Parce que c'est toi, c'est comme ça. Et on s'en fiche de ce que j'ai entendu. » lui répondis-je du tac au tac. J'étais venue à sa rencontre parce que j'avais entendu certaine choses sur lui mais je n'avais jamais eu dans l'idée de croire ses rumeurs. Je voulais les vérifier et rétablir la vérité. Damian devait croire que je croyais tout ce qu'il se disait sur lui. Il devait croire que je n'étais qu'une petite conne à l'intelligence superficielle. Qu'il le croie, tôt ou tard... il se rendra compte de son erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: + be my lamb? (damian et alfy)

Revenir en haut Aller en bas

+ be my lamb? (damian et alfy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» commandes dessins - Damian
» Natasha L. Damian
» Quand soudain l'amour est là - Damian et Mia
» Damian M. Cantrell ~ "Et j'aime pas les chats !" [terminé !]
» Hellfest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NITWITTEDLY YOURS ❥ :: the university of london-