Partagez|

First meeting » Charlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



ffl
posts : 325
arrivé(e) le : 30/01/2013
disponibilité pour rp : » indisponible pour le moment
avatar : » paul wesley

Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: First meeting » Charlie Sam 24 Aoû - 0:19

Cela fait un mois que Mathis est né. Désormais ma vie est complètement chamboulée. Je suis papa. C’est un choc. J’ai eu neuf mois pour m’y habituer, mais je dois dire que cela me fait sacré claque de le voir là, dans mes bras. Puis il est tellement petit. J’ai toujours peur de lui faire du mal. Pour le moment, c’est Arielle qui l’allaite donc je n’ai pas la frayeur de l’étouffer avec son biberon ou quelque chose comme cela. Mais je me fais du souci presque pour un rien. Dès qu’il ronchonne je me demande ce qui se passe. Je suis constamment en alerte. Mais je ne vais pas le cacher, je suis déjà raide dingue de mon petit bonhomme. Je ne pensais pas être papa un jour. Enfin si, mais pas tout de suite. Maintenant, je sais que si c’était à refaire, je le refaire sans aucunes hésitations. On a eu beaucoup de disputes, beaucoup de bas avec Arielle, mais aujourd’hui je suis réellement heureux et je le montre.

Aujourd’hui, j’ai prévu de rendre visite à ma petite sœur et ce avec Mathis. Elle n’a pas pu venir à la maternité. Je ne sais pour quelle raison. Mais cela fait un mois que son petit neveu est né et elle ne l’as toujours pas vu. Autant dire qu’il faut absolument remédier à cela. J’ai donc demandé à Arielle si je pouvais embarquer notre petit bonhomme pour aller faire un tour chez sa tante. Je m’attendais à une réaction un peu ferme et négative de la part de la jeune femme, mais au contraire elle a tout de suite approuvé l’idée. Elle me fait confiance et elle aimerait passer un petit moment seule à seule avec sa petite fille. Il est vrai que Lula-Bee se sent un peu délaisser depuis la naissance de son petit frère. J’ai tout fait pour éviter qu’elle se sente mise de côté, mais il faut avouer que ce n’est pas facile tous les jours. Un petit bébé d’un mois demande beaucoup d’attention. Pourtant, Mathis est un bébé adorable. Il mange presque à heure fixe – c’est assez hallucinant cela d’ailleurs – il dort bien, ne pleure presque jamais. Enfin il ne s’exprime que par des pleures, mais il ne nous fait pas de caprice interminable. C’est un vrai petit ange. Bon en même temps, je ne suis pas très objectif étant donner que c’est mon petit bébé. Bref. Il est près de quinze heures lorsque j’envoi un message à ma sœur pour la prévenir de mon arriver. Je l’ai appelé hier et elle avait accepté visiblement impatiente de voir Mathis. Arielle me donne quelques recommandations, pour être sûre. Elle à préparer le sac de Mathis avec un biberon, sait-on jamais, des couches et son doudou. Bonhomme est dans sa poussette, il ne nous reste plus qu’a partir.

Quelques minutes plus tard, je me retrouve devant la porte de l’appartement de ma sœur, mon bébé dans son couffin. Il à l’air si petit entre sa couverture et même à côté de son doudou, c’est hallucinant tout de même. Je frappe et en moins de deux minutes la porte s’ouvre. « Salut tata ! » dis-je en souriant bêtement. Depuis la naissance de Mathis, je suis légèrement devenu gaga. Charlie nous laisse entrer et je pose le couffin de Mathis sur la table basse du salon et me dirige vers ma sœur pour la prendre dans mes bras. Je l’attrape par la main et l’entraîne vers son neveu. « Il est pas un peu beau ton neveu ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar



ffl
posts : 2681
arrivé(e) le : 15/04/2013
disponibilité pour rp : {2/3} - Maël ; Caleb ;
avatar : Emilia Clarke

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t2415-charlie-i-ve-got-a http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t2421-charlie-want-your-bad-romance

MessageSujet: Re: First meeting » Charlie Dim 25 Aoû - 22:42



First meeting
Mael & Charlie.









Aller à droite à gauche, devoir faire ceci puis cela, se poser cinq secondes et de mi juste le temps d’avaler un verre d’eau et repartir ensuite, refaire son sac une quinzaine de fois pour être sûre de n’avoir rien oublié, refaire le parcours mentalement, renommer les gares, les numéros de bus, et puis le refaire encore. Angoisser, paniquer, avoir l’envie de courir très vite contre un mur pour s’assommer et puis se dire que c’était loin d’être une excellente idée. Prendre son téléphone juste le temps de lire un message pour le reposer et oublier de répondre, écouter sa messagerie et oublier de rappeler, bref la joie des examens ! Les joies de la vie étudiante… Lorsqu’elle ouvrit les yeux et vit l’heure affichée sur son réveil, Charlie eut l’espace de quelques secondes une angoisse, à se dire qu’elle était en retard, qu’elle allait manquer une de ses épreuves, qu’elle se mettait en retard sur son programme de révision… Et puis une lueur était venue la percuter pour lui signaler que non, elle n’avait rien, et qu’elle pouvait se permettre de rester au lit toute la journée si cela lui disait… Quoique non… Elle avait quelques petites choses de prévues comme par exemple la venue de son frère avec son neveu ! Elle avait honte tout de même, elle n’était même pas allée à l’hôpital quand son frère lui avait dit qu’Arielle avait accouché, et elle ne leur avait toujours pas rendu visite depuis un mois ! Certes elle avait eu ses examens durant ce mois-ci et ça avait été quelque peu intense, mais cela n’excusait en rien son attitude !

Et puis ce n’était pas comme si elle était d’une nature à culpabiliser très vite et se voir comme la pire des personnes… Non du tout… Au départ c’était surtout l’hôpital qui la refroidissait aussi, elle en était limite phobique ! Et puis après elle n’avait pas voulu les déranger, après tout il fallait prendre un rythme et prendre des nouvelles marques, elle avait juste peur d’arriver tel un cheveu sur la soupe ! Finissant de se préparer, arrangeant ses cheveux, elle sortit de la salle de bain, elle rejoignit le canapé du salon pour se laisser tomber dessus, c’était comme si elle se sentait vidée de toutes ses forces… Surement la pression qui redescendait, bien qu’elle redoutait le fait que Mael arrive et lui fasse des reproches. Oui elle se faisait un scénario catastrophe et imaginait le spires choses, mais elle ne pouvait lutter contre elle-même ! Le jour où elle aurait une once d’optimiste à son encontre, c’est soit elle était complètement high soit un extra-terrestre avait pris possession d‘elle ! Entendant les quelques coups à la porte elle se releva d’un coup faisant une magnifique glissade jusqu’à la porte d’entrée et l’ouvrit avec un magnifique sourire aux lèvres. « Salut tata ! » Tata… Cela résonne étrangement à ses oreilles, et même si elle avait été préparée, c’était tout de même une sensation assez étrange, c’était devenu réel ! « Bonjour à vous deux ! Je t’en prie entre ! ». Elle referma la porte derrière Mael et eut juste le temps de se retourner que son frère la prenait dans ses bras.

Sa première réaction fut la surprise comme ne témoignait la raideur de tout son corps, finalement ce n’était pas du tout ce qu’elle avait imaginé et tant mieux ! Elle finit par rendre l’étreinte à son frère avant de se laisser embarquer en direction du bébé. « Il est pas un peu beau ton neveu ? » Charlie se pencha au-dessus, affichant un sourire radieux. « Salut toi ! » Dit-elle en mettant son doigt dans la pomme minuscule de celle de Mathis qu’il referma, son sourire s’agrandit et elle tourna son regard vers Mael comme pour lui dire « t’as vu ça ! », elle eut un léger rire. « Il est magnifique Mael ! Je suis vraiment heureuse pour toi et Arielle … Et Lula bien sûr… D’ailleurs ça se passe comment la cohabitation ? ».





@destiny & Matrona.

Revenir en haut Aller en bas
avatar



ffl
posts : 325
arrivé(e) le : 30/01/2013
disponibilité pour rp : » indisponible pour le moment
avatar : » paul wesley

Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: First meeting » Charlie Ven 6 Sep - 9:13

Ma sœur est un véritable phénomène. Elle a désormais un petit neveu depuis un mois et pourtant elle ne l’as jamais vu. Et oui ! Elle ne c’est pas pointer à l’hôpital alors que je l’avais appelé quelques heures après la naissance de Mathis. Cela, je l’avais plus ou moins compris encore. Ma sœur déteste les hôpitaux. Il faudrait vraiment qu’elle soit à l’article de la mort ou que ce soit ma mère ou moi pour qu’elle veuille bien entrer dans ce genre d’établissement. Je pensais que pour la naissance de Mathis, elle ferait un effort. Mais non. Par la suite, je lui suis envoyé plusieurs messages pour lui dire de passer à la maison, mais elle finissait toujours pas trouver une excuse. Elle n’avait pas le temps, puis ses examens sont arrivés. Pendant un mois, je l’ai littéralement laissé tranquille dans son coin. Je n’ai pratiquement rien dit, mais maintenant j’aimerais réellement qu’elle rencontre son neveu. Je veux que mon fils connaisse toute sa famille. Maman est déjà dingue de son petit fils. Elle est passée plusieurs fois à la maison et ce juste pour voir Mathis. Il lui arrive même de venir alors que je ne suis même pas là. Elle ne veut jamais déranger Arielle, mais les deux femmes s’entendent bien et c’est tout ce qui compte pour moi. Maintenant c’est au tour de Charlie de tomber raide dingue de son neveu. Elle n’a plus le choix et je sais qu’elle va finir par craquer lorsqu’elle va le voir. Mon petit bonhomme somnole quelque peu dans son couffin lorsque je frappe à la porte de ma petite sœur.

Elle nous ouvre rapidement et je lui offre mon plus beau sourire. Je lui en veux un peu d’avoir repoussé ce moment si longtemps, mais elle reste ma petite sœur tout de même et depuis la naissance de mon fils je vis un peu dans le monde des bisounours. « Bonjour à vous deux ! Je t’en prie entre ! » Elle a l’air de bonne humeur, c’est déjà cela de gagner je trouve. On sait jamais avec ma sœur, parfois il vaut mieux ce méfier. J’entre donc dans son appartement et vais poser le cosy de mon fils sur la table du salon avant de me retourner pour prendre Charlie dans mes bras. Je sais que cela la surprends, mais je ne sais pas. J’en avais simplement envie. Elle m’a manqué. Cela fait un moment que l’on ne c’est pas vu tous les deux. « Je te préviens maintenant t’as plus d’excuse pour ne pas venir nous voir. » Je me recule et lui offre un petit sourire avant de l’entraîner vers son neveu. Je me mets quelque peu à l’écart et regarde ma sœur se pencher vers Mathis. Elle lui tend son doigt et mon petit garçon l’attrape avec sa minuscule main. Charlie tourne un regard plus que fière vers moi et je me mets à sourire.

« Il est magnifique Mael ! Je suis vraiment heureuse pour toi et Arielle … Et Lula bien sûr… D’ailleurs ça se passe comment la cohabitation ? » C’est vers Charlie que je m’étais tourner lorsque j’ai appris la grossesse d’Arielle. A l’époque j’étais paumé et elle m’avait posé les bonnes questions pour m’aider à y voir plus clair. Aujourd’hui il est clair qu’elle se demande comment cela se déroule. « Normal qu’il soit magnifique, c’est mon fils je te rappelle ! » Je me mets à rire quelque peu et repose mon regard sur Mathis qui nous regarde de ses grands yeux émerveillés. « Ca va. Arielle a eu un coup de moins bien après l’accouchement, mais ça va un peu mieux maintenant. On vit plus pour les petits que pour nous, mais ça finira par aller. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar



ffl
posts : 2681
arrivé(e) le : 15/04/2013
disponibilité pour rp : {2/3} - Maël ; Caleb ;
avatar : Emilia Clarke

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t2415-charlie-i-ve-got-a http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t2421-charlie-want-your-bad-romance

MessageSujet: Re: First meeting » Charlie Jeu 12 Sep - 16:07



First meeting
Mael & Charlie.









Elle était certaines fois bien trop négative, c’était un modèle d’optimisme et de relativisation lorsqu’il s‘agissait des autres, mais jamais pour elle, elle s’accordait plutôt le scénario catastrophe le pire qui soit, quitte à ce qu’il ne soit absolument pas vraisemblable, à la limite de faire interagir une volonté divine ou des aliens ! En même temps lorsque l’on avait sa chance, c’est-à-dire pas la moindre, on arrêtait de croire au père noël à un moment donné ! Pas étonnant qu’elle préfère rester dans son monde où tout était beau et rose, sans dispute, sans cris, c’était bien plus agréable, sans oublier qu’il n’y avait aucune remarque ou pression… L’utopie parfait… Créant un profond conflit parfois avec les mœurs sociales et la réalité ! « Je te préviens maintenant t’as plus d’excuse pour ne pas venir nous voir. » Parfois elle se demandait si son frère arriverait à lui reprocher quelque chose à jour, s’il arriverait à lui en vouloir… « Promis. Enfin tu sais à quel point j’ai toujours l’appréhension de déranger ! » Elle détestait le genre de situation où vous arriviez et là vous sentez que vous avez interrompu quelque chose, où que les personnes avaient prévu autre chose. Ils auront beau vous dire que vous êtes la bienvenue, il y aura toujours cette atmosphère lourde qui vous faisiez sentir atrocement mal ! Surtout Charlie qui devait avoir la plus grande facilité à s’auto-culpabiliser pour tout mais surtout pour rien !

Il était vrai que l’on n’était plus au moyen-âge et qu’l y avait des moyens à notre disposition tel que le téléphone pour prévenir ce genre de situation, mais cela enlevait toute la spontanéité de l’évènement ! Enfin, vu qu’elle n’était pas le genre de passer à l’improviste… « Normal qu’il soit magnifique, c’est mon fils je te rappelle ! » Charlie arqua un sourcil avant de rétorquer avec un magnifique sourire « Alors heureusement qu’il tient de sa mère, parce que sinon voilà la tête de dégénéré du bulbe qu’il aurait eu ! ». Bah quoi ? Il n’en restait pas moins que Maël était son grand-frère et que c’était son travail de petite sœur de lui sortir ce genre de chose parfaitement amicale, tout en riant ! On appelait ça une relation fraternelle normale ! Et puis ce n’est pas comme s’il la laissait faire ou ne lui rendait pas la monnaie de sa pièce. Et puis ce n’était nullement méchant, juste une légère taquinerie, en même temps venant de Charlie il n’y avait jamais une once de méchanceté dans ses paroles, c’était un mot parfaitement étranger à son vocabulaire. « Ca va. Arielle a eu un coup de moins bien après l’accouchement, mais ça va un peu mieux maintenant. On vit plus pour les petits que pour nous, mais ça finira par aller. » Charlie s’assit sur le canapé, continuant de laisser son doigt dans la main de son neveu. « Bon si ça s’est arrangé c’est l’essentiel ! Et puis heureusement tu es là pour l’aider, je pense que ça fait beaucoup. » Regardant à nouveau Mathis elle lui fit un magnifique sourire, avant de reporter son regard azur sur son frère.

« C’est ce qui s’appelle être parent, faire passer ses enfants avant tout le reste… Enfin c’est la version « normale » d’être parent ! Mais je ne m’inquiète pas pour vous, je suis sûre que vous aimez ça ! » Ce n’est nullement par amertume qu’elle disait cela, c’était plutôt dans un sens commun, sans la moindre arrière-pensée… Consciente tout du moins… Cela sonnait étrangement comme une cloche de rappel sur leur propre paternel. Un haussement d’épaule comme pour se persuader mentalement qu’elle n’en avait strictement rien à faire, ou du moins se le répéter encore et encore, en espérant qu’un jour elle arriverait réellement à le penser.





@destiny & Matrona.

Revenir en haut Aller en bas
avatar



ffl
posts : 325
arrivé(e) le : 30/01/2013
disponibilité pour rp : » indisponible pour le moment
avatar : » paul wesley

Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: First meeting » Charlie Sam 28 Sep - 22:27

« Promis. Enfin tu sais à quel point j’ai toujours l’appréhension de déranger ! » Je me tourne vers ma sœur et plonge mon regard dans le sien. Déranger. Comme si elle pouvait nous déranger. Elle est ma petite sœur. Elle a le droit de débarquer chez moi à n’importe quelle heure. Enfin pas en pleine nuit, a part cas d’extrême urgence seulement. Après tout, la petite sœur d’Arielle vit avec nous. Alors je ne verrais pas pourquoi ma petite amie ferait une remarque sur la présence de ma propre sœur à la maison. Mais je connais Charlie. Elle a toujours peur d’être de trop. Parfois elle a du mal à trouver sa place dans un groupe de personne et je ne peux pas vraiment lui en vouloir pour cela. « Tu nous dérangera jamais. T’es ma sœur, si tu veux voir ton neveu ou emmerder ton frangin, tu viens. » Dis-je en lui souriant longuement. Elle finira bien par se mettre cela dans la tête un jour ou l’autre. Ou tout du moins je l’espère sincèrement.

Finalement on ce concentre sur Mathis qui commence à se réveiller dans son cosy. Il serre le doigt de sa tante dans sa petite main et Charlie semble plus impressionné que jamais. Bien entendu, elle le trouve mignon et cette fois c’est moi qui suis très fier. Mon petit bonhomme est ma fierté. J’ai eu beaucoup de mal à l’accepter, mais maintenant qu’il est là, je ne regrette rien. Absolument rien. « Alors heureusement qu’il tient de sa mère, parce que sinon voilà la tête de dégénéré du bulbe qu’il aurait eu ! » Cette remarque, cela fait plusieurs minutes que je l’attendais. Je m’y étais préparé. Je secoue quelque peu la tête et donne un coup de coude à ma sœur pour lui faire comprendre que je l’emmerde. Pas de gros mots devant Mathis, c’est interdit. Bon. Arielle n’est pas là, mais bon. On ne sait jamais, elle pourrait le savoir.

D’ailleurs on vient à parler d’Arielle et de ma nouvelle vie désormais. Ma vie de papa quoi. Je lui explique que tout est assez difficile pour le moment. Arielle a eu un coup de moins bien. Un gros coup de moins bien même, mais bon… On essaye de s’en remettre petit à petit. « Bon si ça s’est arrangé c’est l’essentiel ! Et puis heureusement tu es là pour l’aider, je pense que ça fait beaucoup. C’est ce qui s’appelle être parent, faire passer ses enfants avant tout le reste… Enfin c’est la version « normale » d’être parent ! Mais je ne m’inquiète pas pour vous, je suis sûre que vous aimez ça ! » Les paroles de Charlie me touche. Je viens m’asseoir à côté d’elle et dépose un baiser sur sa tempe. Je sais qu’elle parle de notre propre expérience familiale et je ne veux surtout pas parler de cela avec elle. Ca ne ferait que nous déprimer un peu plus. Malheureusement. « Je manque un peu de sommeil, mais c’est vrai que j’aime bien ça. » dis-je alors en souriant longuement.

Sans prévenir ma sœur, je la pousse un peu plus dans le canapé. Elle me regarde surprise, mais je lui fais signe de ne pas bouger. Je lui prends les bras et les positionne correctement. « Bouge pas. » Je me penche vers mon fils et détache la petite ceinture de son cosy. Mathis s’agite et commence à ronchonner. Il n’est pas le fils de son père pour rien, ce petit. Je le prends contre moi et très délicatement vais le déposer dans les bras de sa tante. Je remets un peu son pyjama en place et caresse doucement sa joue. Ma sœur à l’air paniquée d’un seul coup et je me retiens de rire. « Il va pas te mordre hein. Fait juste attention et tout ira bien. » Mathis ouvre ses petits yeux et plonge son regard bleuté dans celui de sa tante. « Alors ? Ca fait quoi d’avoir un petit neveu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: First meeting » Charlie

Revenir en haut Aller en bas

First meeting » Charlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Meeting with the infinity [TERMINE]
» CHARLIE X)
» Meeting with the infinity
» Charlie-Swan (pas fini!!!)
» Charlie la licorne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NITWITTEDLY YOURS ❥ :: flying snake street-