Partagez|

Tiana ♠ " we're in trouble babe "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



smn
posts : 367
arrivé(e) le : 12/07/2013
disponibilité pour rp : {2/3} - Tiana ; Lyra ;
avatar : Michael Fssbender

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t2836-niklaus-les-espece http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t2878-niklaus-i-ve-got-a-sin-to-confess

MessageSujet: Tiana ♠ " we're in trouble babe " Lun 12 Aoû - 23:34

The French are glad to die for love they delight in fighting duels but I prefer a man who lives... And gives expensive jewels! A kiss on the hand may be quite continental, but diamonds are a girl's best friend.
we're in trouble babe.
« Le baisemain est certes un peu vieille France, mais le diamant est le meilleur ami de la femme » c’est ce que se répétait Niklaus en tête en regardant sa magnifique prise de ce soir. Rangeant les précieux bijoux dans un sac de velours et directement dans sa poche. Cela avait été d’une facilité déconcertante, il se serait presque douté qu’il y ait anguille sous roche, mais parfois… Il fallait savoir saisir dame chance lorsqu’elle tournait en votre faveur, la saisir au vol et ne pas la lâcher sans se poser trop de question. Envoyant un message triomphant à Tiana pour qu’elle arrange l’entrevue avec les diamantaires, il rentra paisiblement chez lui, profiter d’une bonne nuit de sommeil excellemment méritée. Le lendemain s’annonçait une journée parfaitement vide et ce n’était nullement pour lui déplaire ! Depuis qu’il avait mis le spieds sur le sol anglais, il n’avait eu de cesse que de courir à droite et à gauche, faire des interviews, se montrer à la télévision et surtout en apprendre plus sur ses demi-sœurs auprès de Marla ! Oh et sans oublier retrouver la franche camaraderie de Orion qu’il n’avait vu depuis trop longtemps ! Londres ce n’était pas si mal après tout… S’étirant de tout son long, avant de rester plus que de raison sous une douche bien chaude, éveillant ses muscles les uns après les autres. Si la journée s’annonçait avec un calme olympien, c’était la nuit qui promettait d’être agitée… Regardant son téléphone, il vit le message de Tiana lui signalant qu’ils avaient rendez-vous ce soir pour remettre les bijoux en échange d’une œuvre du grand peintre Picasso.

Un échange parfaitement inégal, ah non pas pour lui pour les autres ! Les peintures telles que celle-ci n’avaient pas de prix, mais ses interlocuteurs n’étaient que des singes devant une banane, il ne voyait que la forme et non le fond, alors il suffisait d’amener une banane un peu plus grosse, ou brillante et il lâchait la prise que vous vouliez. Un parfait maitre de la manipulation n’était-il pas ? Net et sans bavure ! Niklaus jeta un coup d’œil par la fenêtre, le beau temps étant au rendez-vous une petite balade dans Londres lui ferait le plus grand bien, histoire de découvrir la ville, ce qui serait une excellente idée ! De toute façon il n’avait jamais été le genre de personne à pouvoir rester bien sagement les fesses posées sur un canapé à regarder la télévision ou tout simplement profiter de ne rien faire… Non mais dans son repos il fallait qu’il bouge, qu’il sorte, qu’il fasse quelque chose. C’était une sorte d’hyperactivité constante, à l’image de son cerveau qui analysait tout, voyait tout et n’avait jamais de repos. Même pendant son sommeil il revisitait les endroits qu’il avait vus, revoyait les personnes qu’il avait rencontrées. Et parfois il lui arrivait d’être dans ses pensées revivant, ressassant de sorte que le temps s’écoulait sans sembler avoir une quelconque emprise sur lui… Jusqu’à ce qu’il s’en rende compte… Regardant sa montre il vit qu’il allait être… En retard ! Et que Tiana allait l’étriper… Dans le sens premier du terme ! Il passa préalablement par chez lui pour récupérer les bijoux avant de filer vers le lieu du rendez-vous.

Comme toujours il ne prenait pas d’arme, il n’était pas friand des armes à feu ! Les armes blanches c’étaient tellement mieux, et cela faisait tellement plus mal… Enfin il n’était pas non plus du genre violent… Du moins cela dépendait du contexte et de son état d’esprit bien sûr… S’il était un tant soit peu contrarié, il pouvait faire  un véritable carnage… Il n’était pas l’homme si respectable et fréquentable que l’on pouvait voir… Cigarette allumée, une main dans son blouson, il s’approchait à pas léger d’une silhouette qu’il avait reconnu comme étant Tiana. « Je sais babe je suis en retard, y’avait du monde sur la route ! »

made by pandora.


Dernière édition par W. Niklaus Wilshire le Jeu 15 Aoû - 22:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



smn
posts : 1343
arrivé(e) le : 06/08/2013
avatar : Rihanna

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tiana ♠ " we're in trouble babe " Mar 13 Aoû - 18:17




we're in trouble babe

Assise les jambes croisées je fais claquer mes ongles l'un après l'autre et de manière répétitive sur la table, plongée dans mes pensées. Mon portable est posé juste à côté de ma main et le serveur amène enfin le café que je lui commandé il y a bien cinq minutes ! Je le prend, souffle un coup dessus et en bois une gorgée avant de voir l'écran de mon portable s'allumer. Je troc bien rapidement mon café contre celui ci. Un nouveau message, si c'est quelqu'un qui m’envoie "ca va ?" ou "tu fais quoi ?" Je l'étrangle. Mais non c'était bien Nik, je souris en lisant le message, c'était gagné ! Parfois j'aimerais bien être avec les gens qu'il vole au moment où ils le découvrent pour voir leurs réactions et me marrer intérieurement. L'infiltration c'était sûrement aussi amusant que dangereux, donc ça valait le coup mais je ne faisais pas la dedans moi. Ce que je devais faire la c'était arranger le rendez vous avec les diamantaires. Je finissais donc mon café et sortais. Je n'allais pas appeler et parler de ça devant tout le monde ça parait logique. J'aurais pus rester chez moi mais Zelda n'était pas au courant de ces activités la. Une fois sortis je passais mon coup de fil tout en marchant vers le loft, il était déjà tard et j'allais devoir bouger demain matin donc pas question de se coucher au milieu de la nuit. Enfin ce n'était pas vraiment pour le boulot que je voulais bouger demain, ça ça serait le soir, mais j'avais l'intention de décoller les yeux de ma coloc de son ordi. Ça faisait quelques temps déjà que je m'étais dit que j'allais le faire et j'avais attendus le bon moment pour ça, une journée entière ça n'était pas de trop parce que l'emmener faire du shopping serait loin d'être chose facile, du moins c'est ce que je pense.

Le lendemain j'envois un message à Nik le renseignant sur l'heure exact de l'entrevue, c'était quelque chose à ne pas louper, si tout ce passait bien on devait quand même ressortir avec un Picasso, c'est pas une occasion qui se présente tous les jours ! Une fois rentrée avec Zelda je pris une douche histoire de me rafraîchir avec les températures qu'on se tapait en ce moment puis m'habillait d'un short, d'un débardeur et d'une veste. Je me coiffais et me maquillait parce que grâce à ma mère j'avais quand même appris à prendre soin de moi puis je pris soin également de mon arme avant de sortir et de prendre la voiture. Je sortais déjà rarement sans mon arme en temps normal alors au boulot ça n'était même pas la peine d'y penser. Et puis connaissant Nik il n'en aurait pas sur lui donc la mienne ne serait pas de trop. Arrivée au lieu de rendez vous quelques minutes à l'avance je regarde autour de moi pour voir si je vois Nik mais rien. J'allais l'attendre je n'avais pas le choix il avait le diamant et puis de toute façon on était pas encore en retard, pas encore... Je regarde les minutes défiler sur mon portable et ça jusqu'à ce que l'heure que je lui ai donné apparaissent mais toujours pas de Nik à l’horizon. J'en connais un qui allait se faire tirer les oreilles s'il ne se pointait pas avant que le chiffre de mon portable n'ai changé. Il arriva avec quelques minutes de retard « Je sais babe je suis en retard, y’avait du monde sur la route ! » Du monde sur la route ? "Ton baratin tu le gardes pour tes clients mon choux" Oui parce que la le monde sur la route ça doit être l'excuse la plus entendue pour les retards. Remarque y'avait bien que lui au boulot qui pouvait se permettre de me sortir cette excuse bidon alors que j'enrageais d'avoir dû l'attendre sans se prendre autre chose qu'une réflexion. "Tu as le diamant ?" Je posais la question plus par habitude que par peur qu'il l'ai oublié, il n'était pas stupide non plus même loin de la et son cerveau il savait s'en servir. Je ne sais pas comment je réagirais s'il me disait qu'il l'avait oublier, je pense que dans un premier temps je prendrais ça comme une plaisanterie et si c'était vraiment le cas... Ça n'est encore jamais arrivé donc je ne peux pas vous dire. Bref on allait pas attendre plus longtemps, je pris une inspiration histoire d'être capable d'afficher un sourire si besoin et entrait avec lui dans le bâtiment.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar



smn
posts : 367
arrivé(e) le : 12/07/2013
disponibilité pour rp : {2/3} - Tiana ; Lyra ;
avatar : Michael Fssbender

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t2836-niklaus-les-espece http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t2878-niklaus-i-ve-got-a-sin-to-confess

MessageSujet: Re: Tiana ♠ " we're in trouble babe " Ven 16 Aoû - 0:18

The French are glad to die for love they delight in fighting duels but I prefer a man who lives... And gives expensive jewels! A kiss on the hand may be quite continental, but diamonds are a girl's best friend.
we're in trouble babe.
Bien sûr que des simples fausses excuses ne feraient pas l’affaire, il le savait très bien, mais cela valait le coup d’essayait n’était-il pas ? Après tout, qui ne tente rien n’a rien non ? Et puis s’il ne sortait pas pareille débilité, banalité, cela ne serait pas lui. Il était pleinement conscient qu’elle n’avalerait pas ça, surtout que la conviction avec laquelle il avait sorti cette phrase n’était nullement convaincante, elle n’avait surtout pas pour but de l’être ! Honnêtement il était habitué à manipuler son auditoire, alors sortir cette excuse vieille comme érode, il ne fallait pas pousser mémé dans les orties ! Il n’y avait rien de moins crédible que « il y avait du monde sur la route »… Surtout à cette heure-ci et dans le coin du port ! "Ton baratin tu le gardes pour tes clients mon chou" Il porta la main à son cœur faisant mine d’être percuté par une flèche invisible « Je suis tellement outré que tu puisses penser que je mens… Regarde j’en saigne… » Oui c’était du grand n’importe quoi, mais qu’est-ce qu’il ne ferait pas pour arracher un léger frémissement du coin des lèvres de Tiana. Il pouvait se vanter d’y arriver très souvent, et bien sûr seul lui arrivait à voir le léger mouvement musculaire, mais il y arrivait et c’est tout ce qui lui importait. Il lui en fallait peu pour l’amuser c’était une évidence, mais il trouvait surtout tout cela bien trop solennelle, prendre l’objet remettre l’objet, voir ses armes partout, entendre les menaces qu’il avait entendu un nombre incalculable de fois… Il tentait de rendre cela un plus léger…

L’avantage avec cette attitude, c’est qu’on sent tout de suite qu’il ne cherche nullement à doubler quelqu’un, il n’est pas angoissé ou autre, il est tout simplement lui… Certes il y a l’autre côté aussi n’aimant pas cette attitude, la trouvant trop agaçante voire même pas le moins du monde sérieuse… Et puis il suffisait de faire affaire avec lui deux fois et on voyait qu’il honorait toujours ses promesses… C’était du donnant-donnant de toute manière. "Tu as le diamant ?" Niklaus arqua un sourcil faisant face à Tiana de toute sa hauteur, mettant ses mains sur lui aléatoirement « Oh mon dieu les diamants… Je les ai oubliés sur la table de ma cuisine ! Oh dear god que va-t-on faire… Oui c’est bien du sarcasme... Pardon je voulais dire… Oui très chère mère je n’eusse oublié vos précieuses pierres avant de quitter le domicile… » Dit –il en tapotant l’endroit de sa veste où les diamants étaient cachés et en sureté. Il n’était pas non plus complètement idiot et tenait bien trop à ce Picasso que ces pierres ridicules ! Il afficha un magnifique sourire avant d’ouvrir la porte et de laisser passer Tiana en première lui adressant un léger signe de main. Il avait une éducation, les femmes d’abord ! « Bien le bonsoir ! » Clama Nik haut et fort, un peu de civilité dans ce monde remplit d’arme ne faisait pas de mal, et puis cela avait un meilleur impact… Enfin pour le coup il eut le droit à quelques armes se braquer sur lui, ce qui lui arracha un léger rire. « On vous salue et vous prenez ça comme une attaque… On dirait que vous êtes nouveaux dans le business… ».

Nik marqua un temps d’arrêt « Oh mais c’est votre premier échange ! » Il jeta un regard à Tiana avant de reprendre « Eh bien commençons, vous nous montrez l’œuvre je l’authentifie et ensuite vous aurez les diamants… Et s’il vous plait évitons la case non c’est vous en premier … Trop de blabla, les diamants ne sont pas ici donc on fait à ma manière ou on remballe et si j’étais toi j’arrêterais de reluquer la demoiselle, sa balle t’attendrait le cœur que tu n’aurais toujours pas dégainé ton arme de son étui ! Alors cet œuvre ? ». Il sortait peut-être un tas de banalité mais il savait ce qu’il faisait et ce qu’il voulait ! Comme si il allait dire que les diamants étaient sur lui… Règle numéro un ne jamais faire confiance à un acquéreur ! De toute façon vu qu’il ne faisait confiance à personne ça ne lui était pas bien difficile de se plier et d’appliquer à la lettre cette doctrine. Voyant les autres s’activer il se pencha vers Tiana pour lui murmurer à l’oreille. « Je n’aime pas trop le côté première fois… Ça se passe toujours mal… Alors c’est mon troisième œil où toi aussi tu sens que quelque chose ne va pas ? »

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



smn
posts : 1343
arrivé(e) le : 06/08/2013
avatar : Rihanna

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tiana ♠ " we're in trouble babe " Lun 26 Aoû - 5:52




we're in trouble babe

A ma remarque sa main vint précipitamment se poser sur son torse au niveau de sa poitrine faisant mine d'être gravement blessé par ce que je venais de dire et bien entendue il ne manqua pas de rajouter la phrase qui allait si bien avec « Je suis tellement outré que tu puisses penser que je mens… Regarde j’en saigne… » je levais les yeux au ciel en retenant un sourire, quel idiot quand il s'y mettait celui-là. Du théâtre oui c'était tout à fait ça, après tout son boulot s'en était aussi en quelque sorte, enfin je ne parle pas de ce qu'on fait en ce moment mais bien de tous ses petits tours de médium auprès de son public. "Je n’oserais jamais penser une telle chose d'un homme si honnête que toi Darling" Ironie quand tu nous tiens ! L'avantage avec Nik, qui peut aussi se tourner en inconvénient d'ailleurs, c'est que quoi que tu dises, quoi que tu fasses il va y décrypter et comprendra bien rapidement dans quel état vous êtes, il ne prendra jamais mal une remarque que vous aurez voulu plaisantine parce qu'il aura vu je ne sais quel toc qui voudra dire que vous blaguer. Y'a de quoi faire peur des fois c'est vrai mais au moins pas besoin de préciser à chaque fois ou de se justifier. Suite à une question dont je connaissais déjà la réponse il se mit à se fouiller en prenant un air que je qualifierai entre effrayé et paniqué et qui était bien sûr faux, qui aurait mordu à ça ?: « Oh mon dieu les diamants… Je les ai oubliés sur la table de ma cuisine ! Oh dear god que va-t-on faire…» Et au cas où je n'aurais pas compris « Oui c’est bien du sarcasme... Pardon je voulais dire… Oui très chère mère je n’eusse oublié vos précieuses pierres avant de quitter le domicile… » Mon regard dévia sur sa main qui tapotait l'endroit où se trouvait, si ce n'était pas encore une blague, les diamants. Il m'avait bien appelé mère ? Mère ? Je remontai mon regard qui vint fixer le sien puis fit apparaître un sourire "Tu peux m’appeler Maman mon poussin" Bon c'était le moment d'entrer, mon sourire disparut à l'instant même ou Nik posa la main sur la poignée pour ouvrir la porte donnant sur une salle que je fus la première de nous deux à pénétrer. S'il y avait bien une chose sur quoi personne ne pouvait faire de reproche à Nik c'était bien sa galanterie, c'était quelque chose qu'il n'oubliait jamais. Par contre je crois qu'il ne fallait pas qu'il fasse ce genre de travail avec un coéquipier qui n'était pas habitué à lui sinon celui-ci risquait de faire une attaque et j’exagérais à peine puisqu'il suffisait qu'il ouvre la bouche pour qu'on se retrouve avec toutes les armes braquée sur nous, et lui ça le faisait rire. Non franchement je crois que quelqu'un de pas habitué voir même pas au courant du spécimen que c'est aurait juste envie de le flinguer sur place, mais quand ça fait huit ans qu'on travaille avec un personnage pareil ça serait le voir rester sage qui nous inquiéterait. « On vous salue et vous prenez ça comme une attaque… On dirait que vous êtes nouveaux dans le business… » Après quelques courtes secondes il reprit « Oh mais c’est votre premier échange ! » Autrement dit le plus chiant, les débutants ne savent jamais à quel moment il faut se méfier et à quel moment il faut conclure et comme on peut le voir ils se braquent pour un rien. « Eh bien commençons, vous nous montrez l’œuvre je l’authentifie et ensuite vous aurez les diamants… Et s’il vous plait évitons la case non c’est vous en premier … Trop de blabla, les diamants ne sont pas ici donc on fait à ma manière ou on remballe et si j’étais toi j’arrêterais de reluquer la demoiselle, sa balle t’attendrait le cœur que tu n’aurais toujours pas dégainé ton arme de son étui ! Alors cet œuvre ? » C'est bien pour ça que j'étais sereine, parce que l'un comme l'autre on se savait plus doué. Je le laissais parlé, la parlotte c'était son truc il était à l'aise la dedans et de plus il était capable de leur faire avaler ce qu'il voulait. Alors que ça commençait à s'agiter Nik se pencha sur moi pour me faire part de son inquiétude, si quelque chose clochait ? Mon regard finit de parcourir la salle "J'ai parlé a une femme au téléphone" hors il n'y en avait aucune, je détestais ne pas voir à qui j'avais parlé, on organisait pas un rendez-vous pour un échange tel que celui-là comme on prenait rendez-vous chez le dentiste. On ne parlait pas avec une standardiste mais avec un ou une responsable et cette personne se doit d'être présente lors de l'échange. Je tournais la tête pour jeter un coup d’œil derrière moi avant de remettre ma tête droite "Dis-moi y'avait pas d'abrutit cagoulé devant la porte quand on est rentré ?" parce que celui qui s'y trouvait ne semblait pas être là pour nous ouvrir la porte au moment de partir. J'avais comme l'impression que les armes n'allaient pas rester sagement à leur place ce soir. Était-ce au cas on remarquait qu'ils allaient essayer de nous rouler avec une reproduction digne d'un enfant de 10 ans ? Certes j'exagère sur l'âge mais étant une experte dans ce domaine j'ai tendance à voir les petits défauts comme s'ils avaient été agrandit trois fois à la loupe ce qui donne très vite le résultat de ce que peux faire une gamine de 10 ans mais ne tirons pas de conclusions trop hâtive, je n'avais encore rien vu de ce Picasso qui allait, si tout se passait bien, s'exposer à nos yeux dans quelques secondes.

© Belzébuth

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



smn
posts : 367
arrivé(e) le : 12/07/2013
disponibilité pour rp : {2/3} - Tiana ; Lyra ;
avatar : Michael Fssbender

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t2836-niklaus-les-espece http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t2878-niklaus-i-ve-got-a-sin-to-confess

MessageSujet: Re: Tiana ♠ " we're in trouble babe " Lun 23 Sep - 0:48

The French are glad to die for love they delight in fighting duels but I prefer a man who lives... And gives expensive jewels! A kiss on the hand may be quite continental, but diamonds are a girl's best friend.
we're in trouble babe.
Qui a dit que l’humour n’était pas de rigueur dans certaines situations ? Au contraire, c’était bien cela qui nous empêchait d’être trop sûr de nous et d’arriver au résultat suivant : faire une connerie ! Ne pas trop réfléchir, ne pas trop tirer de plan sur la comète et surtout ne pas penser que tout allait bien se passer, toujours partir du partir qu’il y allait avoir un problème, comme ça on ne pouvait être qu’agréablement surpris… « Je n’oserais jamais penser une telle chose d'un homme si honnête que toi Darling » Nik eut un léger rire, c’était un jeu sans fin avec Tiana mais un jeu auquel il aimait jouer. La vie était ben trop solennelle pour que l’on ne s’y amuse pas un minimum. Il ne savait plus comment tout cela avait commencé, peut-être que cela venait de lui – surement en fait – et Tiana avait simplement suivi le mouvement, entrant dans son jeu et tel un enfant il adorait qu’on joue avec lui à ses jeux. Qui a dit qu’il ne savait pas profiter des plaisirs simples de la vie ? « Tu peux m’appeler Maman mon poussin » Le jeune homme s’arrêta détaillant Tiana « Non, définitivement non ! ». La suite fut la plus courte négociation qu’il eut à faire… Surtout dans le fait que cela sentait le roussi ! A force de pratiquer, on finissait par connaitre tous les rouages de ce genre de chose et on sentait lorsqu’il y avait un problème dans le mécanisme, cela ne s’engrenait pas comme cela devrait, alors on pouvait mettre ça sur le compte de la nouveauté. Après tout la première fois c’était toujours le plus impressionnant, la plus chaotique, mais là…

Il ressentait réellement cet arrière-goût étrange ? Un arrière-goût d’embrouille et autant dire qu’étant passé maître en la matière il ne risquait pas de se tromper à ce sujet-là. « J'ai parlé a une femme au téléphone » Niklaus se redressa arquant un sourcil « Et tu comptais me le dire quand ? Avant ou après que l’on se soit fait tirer comme des lapins ? ». Règle première la personne que l’on avait au téléphone était – d’ordinaire – toujours présente, faisant le lien entre l’acquéreur et le vendeur, une sorte de marque de confiance. S’il avait su ça… Il aurait commencé par chercher l’interlocutrice et ne la voyant pas il n’aurait pas fait deux pas avant de tourner les talons et de prendre la tangente ! « Dis-moi y'avait pas d'abrutit cagoulé devant la porte quand on est rentré ? » Le jeune homme regarda dans la direction de l’entrée, certes il faisait le fanfaron pour amuser et détendre la galerie, il n’empêchait nullement qu’il remarquait tout, le moindre petit détail, la moindre personne, et lui il n’était définitivement pas là lorsqu’ils étaient entrés. « Non la fougère en cagoule ne faisait pas partie du décor… Quelque chose me dit que l’on va être invité à dîner ce soir… » Reportant son regard on venait de sortir le tableau et de le présenter à eux. « Très chère si vous voulez bien vous donnez la peine d’authentifier ce tableau… ». Règle à appliquer en toute circonstance ne jamais montrer lorsque l’on avait des doutes, c’était encore pire que montrer que l’on avait peur.

Dans le meilleur des cas vous aviez raison et ça finissait mal, dans le pire des cas vous aviez tord et vous alliez perdre des clients en plus de vous faire arracher la tronche ! Il fallait se prêter au jeu, de toute façon ils n’avaient que ça à faire, il récupéra juste discrètement l’autre arme que Tiana avait sur elle, toujours en cas « on ne sait jamais » parce qu’il sentait que ça allait finir en tir croisés, et bien qu’il était anti-arme, il ne tenait pas à mourir ainsi, ou à mourir tout court d’ailleurs. Il ne doutait pas de la valeur du tableau, juste du fait que son propriétaire voulait s’en séparer, en fait la pression était sur les épaules des employés dans le sens où il devait ramener le tableau sinon ils allaient se faire expliquer le sens du mot torture, du moins c’est ainsi que Nik l’analysait, tout traduisait en eux l’angoisse, la peur. Regardant Tiana s’afférer, il s’alluma négligemment une cigarette, montrant une décontraction à toute épreuve, toujours mettre les autres en confiance, ne soupçonnant ainsi rien de ce qu’il pouvait se passer dans sa tête, c’est eux qui finirait le bec dans l’eau… Ou plutôt la tête par terre baignant dans une flaque de sang, oui c’est à ça qu’il pensait à tirant une profonde latte.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



smn
posts : 1343
arrivé(e) le : 06/08/2013
avatar : Rihanna

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tiana ♠ " we're in trouble babe " Dim 29 Sep - 0:56




we're in trouble babe

A nous deux on était à la fois professionnel et décontracte, ce n'est pas pour rien que notre duo fonctionne aussi bien. On est complice, on se complète, je ne me lasserai jamais de travailler avec une personne telle que Nik, au moins on ne s'ennuis pas ! « Non, définitivement non ! » Heureusement ! J'étais plus jeune que lui, manquerait plus qu'il m'appelle Maman ! Je lui souris et lui fit un clin d’œil avant d'enfin entrer.
En effet il y avait quelque chose qui clochait, il avait remarqué aussi et il avait d'ailleurs été le premier à faire la remarque. Aucune femme parmi eux, soit ils étaient vraiment trop machiste soit vraiment trop con vu que c'était bien une femme que j'avais eu au téléphone, je pencherais donc logiquement sur la deuxième proposition. « Et tu comptais me le dire quand ? Avant ou après que l’on se soit fait tirer comme des lapins ? » S'ils étaient aussi doués qu'ils en avaient l'air... "T'inquiètes pas mon chou je te protège" Je le taquinais je savais bien qu'il en était capable lui même mais autant dire que mon cran d'inquiétude n'était pas encore à son maximum, ils y avait encore quelques crans a franchir avant, et si vraiment j'atteignais la maximum la je risquait de déguainer et tout se passerait probablement très vite vu les bleus qui semblaient être en face de nous. Enfin ça pouvait aussi dépendre de mon taux d'énervement ou d'impatience. En jetant un coup d’œil derrière moi aperçue un homme cagoulé et Nik confirma ce que je pensais « Non la fougère en cagoule ne faisait pas partie du décor… Quelque chose me dit que l’on va être invité à dîner ce soir… » J'haussai un sourcil "Et je crois que je sais déjà qui servira de repas" Il y a certaines choses qu'il faut savoir dans ce genre d'opération, surtout quand on est novice. On ne se frotte pas à n'importe qui sinon ça risque de faire plus que piquer, et j'avais fait assez d'affaires pour pouvoir le confirmer. En voyant débarquer une nana et un type à l'aise ils ont peut-être crus que ça serait facile, ils risquaient d'avoir une belle surprise. On ne nous roulait pas point. Et ceux qui essayaient une fois n'essayaient pas deux fois. La Mafia n'est pas réputé pour être le pays des bisounours. « Très chère si vous voulez bien vous donnez la peine d’authentifier ce tableau… » Oui parce qu'il était clairement hors de question de partir avec un tableau sans avoir vérifié sa valeur et pour ça j'était une experte, ayant moi même fait un bon nombre de faux tableaux et autre, je sais où regarder. Regarder l'ancienneté de la toile, observer la signature, inspecter les traits de peintures qui pourraient être plus hésitants à certains endroit, la date à l'arrière ainsi qu'un tas d'autres choses. Certes pendant que j'examinais le tableau je ne pouvait pas regarder ailleurs, je n'avais pas des yeux derrière le dos mais j'avais les yeux de Nik et une toute confiance en lui. Et même s'il allumait une cigarette je savais qu'il surveillait tout ceux qui étaient présent dans la pièce car lui on pourrait presque dire qu'il avait les yeux partout, de plus je l'avais sentis prendre une de mes armes quelques secondes avant, il avait donc de quoi me protéger si besoin. Personne n'ouvrit la bouche durant le temps que je pris pour m'assurer que le tableau était vrai et à ma grande satisfaction il l'était. "C'est bien le vrai." Malgré ça tous avaient encore peur de déserrer les fesses... Pitoyable. Faut dire que j'avais encore le tableau dans les mains. "Je voudrais parler à la responsable, celle que j'ai eu au téléphone, je suppose que ce n'est pas elle déguisée en gorille devant la porte pour nous empêcher de sortir ?" La bonne blague, nous empêcher de sortir, ce n'était pas parce qu'il avait une cagoule qu'il allait être plus intimidant. Je regardai mes ongles avant de reporter mon regard sur un des types "Je peux savoir où elle est ?" Mon expression ne laissait rien transparaître, j'étais neutre, j'attendais tout simplement une réponse.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tiana ♠ " we're in trouble babe "

Revenir en haut Aller en bas

Tiana ♠ " we're in trouble babe "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia
» L'Histoire de Trouble or Misery .
» Tiana Evans
» Trouble mnémonique ou mnémotechnique,la methodologie du mensonge politique
» Quand la neige éclatante trouble les esprits... [PV Yuko]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NITWITTEDLY YOURS ❥ :: the pool of london-