Partagez|

Happy Birthday to us ! » Arielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



ffl
posts : 325
arrivé(e) le : 30/01/2013
disponibilité pour rp : » indisponible pour le moment
avatar : » paul wesley

Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Happy Birthday to us ! » Arielle Ven 9 Aoû - 1:39

Dans la salle de bain, face au miroir, j’ajuste le dernier bouton de ma chemise. Oui vous avez bien lu, de ma chemise. Ce soir nous sortons avec Arielle. Cela fait des mois que l’on n’a pas passés un moment à deux, sans les enfants. Mais ce soir, c’est notre anniversaire. Cela fait un an jours pour jours que nous sommes ensemble. C’est tout simplement hallucinant. S’il y a un an, on m’avait dit que je serais papa et avec la même femme depuis si longtemps, je crois que j’aurais tout simplement explosé de rire. C’était quelque chose d’impossible pour moi à l’époque et pourtant aujourd’hui je ne regrette absolument rien. On a eu nos moments difficiles, nos disputes et nos déchirements, mais on a toujours réussi à faire face, aussi surprenant que cela puisse paraître. Ces derniers temps, les choses sont assez difficiles à la maison. Arielle semble faire une petite dépression suite à la naissance de Mathis, mais hier je lui ai promis une sortie à deux pour notre anniversaire. J’ai passé la matinée à m’occuper de cela. J’ai prétexté une visite urgente chez ma sœur, pour prévoir notre soirée sans que la jeune femme ne se doute de quoique ce soit. Je nous est réservé une table dans un magnifique restaurant gastronomique et je suis allé nous prendre des tickets pour l’exposition qu’elle avait tellement envie de voir. J’ai tout prévu et à quelques minutes du départ je me sens nerveux comme un jeune premier. C’est comme si c’était notre premier rendez-vous d’un seul coup. Dans le fond, c’est la vérité. C’est la première fois que je vais l’emmener au restaurant. A croire que l’on ne fera jamais les choses correctement tous les deux. Enfin. Je jette un dernier coup d’œil à mon reflet dans le miroir et finis par sortir de la salle de bain. Je passe la tête dans notre chambre, mais il n’y a personne. Idem dans la chambre de Lula-Bee. Finalement je retrouve Arielle dans la chambre de Mathis. Elle est vêtue d’une belle robe et berce calmement son fils. Je m’approche d’eux, un sourire béat sur les lèvres. « Tu es magnifique ! » Je l’embrasse sur la joue et baisse les yeux vers Mathis qui s’accroche à la robe de sa maman. C’est la première fois qu’on le laisse à la maison, seul avec Birdie. On a entièrement confiance en la jeune femme, mais c’est tout de même assez difficile… « Aller bonhomme il faut aller au lit. Maman a un rendez-vous ce soir. » On couche notre fils tout les deux et après plusieurs minutes d’hésitations Arielle finit par me suivre dans le couloir.

La jeune femme donne les dernières recommandations à sa petite sœur et lui répète pour la cinquantième fois, nos numéros de portable. De loin, je fais signe à ma belle-sœur pour lui dire de nous appeler qu’en cas d’extrême urgence. Elle a compris le message étant donné que l’on en as déjà parlé ce matin et c’est limite si elle ne pousse pas Arielle vers la sortie. J’aide ma petite amie à enfiler son gilet et on se retrouve dans la rue. « D’abord je t’emmène au restaurant et après à une exposition. » Je suis tout fier de mon programme, je ne vais pas le cacher. On monte en voiture et en seulement quelques minutes nous atteignons le centre-ville de Londres. Je me gare assez facilement et attire Arielle vers le restaurant. Une fois devant l’établissement, elle semble étonnée. Je ne savais pas vraiment si cela allait lui plaire, alors je me met un peu à douter. « J’espère que ça va te plaire. Je voulais faire ça bien pour notre anniversaire et puis… Pour notre premier restaurant ensemble. » Je lui offre un sourire timide tandis que mes doigts se lient doucement aux siens. J’espère que cette soirée sera parfaite. On a vraiment besoin de cela tout les deux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



ffl
posts : 319
arrivé(e) le : 29/01/2013
disponibilité pour rp : chaud patate.
avatar : torrey devitto.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Happy Birthday to us ! » Arielle Ven 9 Aoû - 5:33

Une matinée rien qu’à moi et une soirée avec mon homme. Cette journée a de quoi me redonner le sourire. Mais ce genre de privilège ça se prépare. Heureusement, Birdie ne bosse pas aujourd’hui et devant mon état de pétage de plombs avancé, elle n’a pu qu’accepter de me rendre service aujourd’hui. J’ai vraiment de la chance d’avoir une petite sœur comme elle. Surtout que maintenant il n’y a pas que Lula-Bee mais Mathis également… C’est après mille mercis que je quitte la maison. Maël a prétexté une urgence chez sa sœur pour être absent – mais entre nous, je sais très bien que c’est juste une excuse – alors je n’ai pas à m’inquiéter plus que ça. Je me rends d’abord à la galerie. A peine ai-je passé les portes que j’ai l’impression de recharger mes batteries. Ca faisait depuis la naissance de Mathis que je n’ai pas pu venir ici et cet endroit m'a manqué. Ma galerie, c’est mon troisième bébé. Evidemment… Je retrouve Marley. Je sais que j’avais dis ne pas vouloir la croiser avec mes dix kilos en trop mais j’ai besoin d’elle. Il me faut une robe pour ce soir.  On a parlé de faire une sortie avec Maël et je tiens à lui montrer que moi aussi je sais faire des efforts. Même si la tache est loin d’être facile. J’évite de trop penser à ce que ma meilleure amie doit penser de ma tenue et l’aide à fermer la galerie pour nous rendre au centre commercial. Elle m’aurait volontiers prêté quelque chose mais comme elle me l’a fait si gentiment remarqué, je ne rentrerais dans aucune de ses robes. Merci la pote. Finalement, je finis par trouver une robe qui ne fait pas trop « mamie » et dans ma taille. On s’installe quand même quelques minutes sur une terrasse Londonienne avec Marley histoire de parler un peu. Je ne lui dis pas tout, parce que je connais très bien son avis. Ma meilleure amie est le genre de personne à avoir un avis sur tout et ne se gênera pas pour vous le faire savoir. Que ça vous plaise ou non. Et comme c’est une journée spéciale, je n’ai pas envie qu’elle me la plombe.

Je finis par rentrer à la maison. Maël n’est toujours pas rentré alors je vais en profiter pour sauter sous la douche avant qu’il n’arrive. Quand je suis dans notre chambre, devant le miroir je suis forcée d’appeler Birdie au secours pour fermer le zip de ma robe. « Je ne comprends pas, elle m’allait dans le magasin… » soupirais-je. Je n’ai rien mangé qui aurait pu me faire prendre six kilos. Je regarde ma sœur dans le reflet du miroir et elle finit par me caresser le bras pour me rassurer. Finalement, cette journée parfaite aura été de courte durée. Mais ma sœur semble avoir une illumination. Elle se retourne et ouvre mon armoire pour sortir une robe blanc cassé, ample que j’avais acheté pour les débuts de ma grossesse. Je plisse les yeux, essayant d’imaginer si elle m’irait. Je l’enfile et Birdie ferme le zip sans problème. Toute contente, je me trouve une paire d’escarpins. Pendant ce temps, je n’ai même pas remarqué que Maël était rentré et qu’il était sous la douche. Je commence à être nerveuse. C’est stupide mais on n’a jamais fais ça avant. On allait voir des expositions mais c’était jamais après de longs mois de disputes et de doutes. Ma sœur m’apprend qu’elle descend pour préparer la purée de Lula-Bee et je décide d’aller dans la chambre de Mathis pour me changer les idées. Je le trouve encore un peu maigrichon, pourtant ce petit à le même appétit que son père… Il faut que j’arrête de me faire du soucis pour rien. Mathis est né avant terme et c’est normal qu’il ne fasse pas encore son poids idéal. Je sors de mes pensées lorsque Maël fait apparition dans la pièce. Je souris à son compliment et nous nous mettons à regarder notre bébé comme s’il était la septième merveille du monde. Et c’est le cas en plus. Nous avons de la peine à nous détacher de lui depuis sa naissance mais on s’est promis une soirée que nous deux alors après avoir longuement répété à ma petite sœur de nous appeler en cas de problème, on quitte enfin la maison. J’envoie un sourire timide à Maël lorsqu’il me fait part du programme qu’il a prévu. J’ai vraiment l’impression d’être une adolescente tout d’un coup. La preuve, je n’ai pas encore ouvert la bouche, exactement comme quand j’avais seize ans et qu’un garçon qui me plaisait me lançait un regard. On se met en route et je suis forcée de sourire encore plus bêtement de voir Maël si enthousiaste et si fier d’avoir préparé une soirée en amoureux. Si on m’avait dit ça il y a un ans, je pense que j’aurais éclaté de rire. Le professeur n’était vraiment pas l’exemple du romantisme. On se gare puis Maël m’attire devant un restaurant chic de Londres. Ma mâchoire se déboite. Comment a-t-il réussi à réserver ici ? Le jeune homme est en train de douter à côté de moi et je pose ma main sur son avant bras pour le rassurer. « Tu es complètement fou Gallagher. » Nos doigts se lient et on finit par rentrer dans l’établissement. On nous installe à une jolie table. C’est romantique mais pas trop et c’est parfait. Je ne voudrais pas qu’on tombe dans le niais non plus. Le serveur nous apporte les cartes et je lance un regard timide à Maël. On ne dit rien, mais on a déjà les doigts qui brûlent. On aimerait téléphoner à la maison pour savoir si tout se passe bien. Mais non. On va contrôler nos pulsions. « Je peux enfin boire un verre de vin ! » dis-je comme si c’était Noël. Le serveur vient prendre notre commande et disparaît avec les cartes. Je souris tendrement à Maël. « Si on m’avait dit ça y a un an… Je ne l’aurais jamais cru ! » C’est une évidence. « Mais c’est parfait. Tout est parfait. Je ne changerai ma place pour rien au monde. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar



ffl
posts : 325
arrivé(e) le : 30/01/2013
disponibilité pour rp : » indisponible pour le moment
avatar : » paul wesley

Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: Happy Birthday to us ! » Arielle Ven 9 Aoû - 23:07

Lorsque j’arrive dans la chambre de Mathis, je trouve Arielle vêtue d’une sublime robe. Je crois que je ne l’avais jamais vu habiller de la sorte. Lorsque l’on sortait pour aller voir des expositions, elle évitait les jeans, mais était plus souvent en jupe. En tout cas, elle est magnifique et je ne mets par longtemps à lui faire savoir. Pour lui redonner confiance en elle et surtout pour lui montrer que je ne me montre pas. Je l’as trouve vraiment très belle. Et elle est encore plus belle avec notre petit bout dans le creux de ses bras. Mathis s’accroche à la robe de sa maman et je souris tendrement face à cette scène. C’est la première fois qu’on va le laisser et il faut avouer que c’est un peu dur. Je ne pensais pas que cela pouvait être a ce point. Je mettais mis à rire lorsque ma mère avait finis par me dire que j’aurais du mal à quitter mon bébé. Je trouvais ça un peu stupide, mais maintenant je comprends mieux. Je me sentirais presque coupable de le laisser seul. Enfin. On a véritablement besoin de s’accorder une soirée à deux avec Arielle. Il faut que l’on se retrouve et que l’on face revivre notre couple et cela en dehors de notre vie de famille. On donne quelques dernières recommandations à Birdie, on embrasse notre petite Lula-Bee et on finit par quitter la maison. J’ai beau faire celui qui a vraiment envie de sortir, je ne peux m’empêcher de me retourner pour jeter un dernier coup d’œil à la maison. Je sens que ça va être dur de ne pas appeler pendant la soirée. J’explique le programme à Arielle et lui sourit béatement avant de prendre le volant. Heureusement il n’y a pas beaucoup de circulation et nous arrivons rapidement en centre-ville. Arielle est étrangement silencieuse et cela commence à me faire douter. J’ai peur d’en avoir trop fait ou pas assez. Je vais être étrangement silencieux à mon tour si ça continue. On arrive finalement devant le restaurant et je tourne la tête vers Arielle. Elle à l’air surprise et je rigole nerveusement. Heureusement cela semble lui plaire. Pour elle je suis complètement fou et cela me fait sourire. Je suis surtout fou amoureux d’elle, mais ça je préfère encore le garder pour moi. « Je t’avais promis une belle soirée. » lui dis-je tendrement. Nos mains se lient doucement et nous finissons par entrer dans le restaurant.

On nous installe à une table un peu en retrait et au calme. Romantique, mais pas trop. Exactement ce que j’avais demandé ce matin en venant passer la réservation. J’avais dû jouer des coudes et graisser la patte du maître d’hôtel pour obtenir une table, mais je ne le regrette pas. Le serveur nous tend les cartes et l’exclamation de joie d’Arielle me fait rire. Je commande une bouteille de son vin préféré et nous choisissons nos plats. Le serveur nous laisse tranquille et j’attrape la main de la brunette sur la table. Il y a un an, ce genre de rendez-vous était mon pire cauchemar. C’est tout ce que je fuyais le plus possible. Je détestais cela. « Et moi dont ! » Arielle m’as fait prendre un virage à 180° dans ma vie, mais je ne regretterais jamais de l’avoir suivi dans cette aventure encore un peu bancale. « J’aurais jamais cru cela possible, mais si on me laissais le choix, je le referais sans hésiter. Tu sais… Avec toi, j’ai réussi à retrouver le droit chemin. » J’étais un gamin paumé lorsqu’elle est réapparue dans ma vie. Je ne savais pas quoi faire de ma vie sentimentale et j’avais peur de m’attacher à quelqu’un. Aujourd’hui je ne sais même pas ce que deviendrais ma vie sans elle et sans notre petite famille. « Tu va trouver ça idiot, mais je me sens nerveux… Ce n’est pas comme si c’était la première fois, mais j’ai peur de mal faire. » Je rigole nerveusement et le serveur nous amène notre bouteille. Il nous sert deux verres et part à nouveau. Je lève mon verre vers la jeune femme et lui sourit tendrement. « A notre premier anniversaire alors… Le premier de toute ma vie. » C’est véritablement la première fois que je reste un an avec la même femme. Et j’ai bien l’intention de fêter d’autres anniversaires comme celui-ci en compagnie d’Arielle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



ffl
posts : 319
arrivé(e) le : 29/01/2013
disponibilité pour rp : chaud patate.
avatar : torrey devitto.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Happy Birthday to us ! » Arielle Ven 23 Aoû - 16:35

Qui dit soirée spéciale, dit tenue spéciale. Je vois dans les yeux de Maël que ça lui fait plaisir de me voir en robe, c’est vrai que ce n’est pas vraiment une habitude chez moi mais celle-ci est tellement ample, que je ne me sens pas mal à l’aise dedans. Pour la première fois depuis bien longtemps, lorsque je me regarde dans le miroir, je me sens bien dans ma peau. Ca promet une bonne soirée et c’est exactement ce dont on a besoin. Le temps de quelques heures, oublier nos tracas, nos disputes, nos doutes, nos peurs. Juste lui et moi, comme au tout début de notre relation, il y a de cela maintenant très exactement douze mois, soit une année. Le temps file à une vitesse folle, on a vécu bien plus de choses qu’un couple normal en vivrait en trois ans mais je ne regrette rien. Jour après jour, je suis de plus en plus sûre que Maël est l’homme de ma vie. Je ne le dis pas, je le garde pour moi parce que je sais très bien que c’est le genre de choses qui pourrait le braquer malgré tous les efforts qu’il a déjà fait pour être un homme plus stable. Mais j’espère sincèrement qu’un jour je porterai son nom de famille, j’espère que ma fille sera une Gallagher tout comme son petit frère, j’espère qu’on sera encore plus une famille que on ne l’est déjà. Je suis un peu fleur bleue tout d’un coup mais je nous imagine tout à fait, papy et mamy sous le porche d’une ferme en dehors de Londres. Une maison qu’on aurait achetée ensembles avec des chevaux et des poules…

Bref, ça suffit de rêvasser, pour l’instant, Maël s’est donné beaucoup de mal pour nous trouver une table dans ce restaurant qui est en temps normal toujours blindé. On s’installe à une table, rapidement le serveur vient prendre notre commande et on se retrouve que les deux, nos visages éclairés par la lumière tamisée de la pièce. Je souris béatement, heureuse d’être là où je suis. Mon sourire est complètement contradictoire avec la crise que j’ai faite hier mais on ne va pas s’en plaindre. Nous sommes tous les deux en train de s’extasier sur le fait qu’il y a un an, aucun de nous deux n’aurait pensé être là un jour. Maël était loin d’être l’homme prêt à être papa et pourtant… En une année, il s’est retrouvé avec deux enfants sur les bras. Je suis touchée de l’entendre dire que grâce à moi, il a un peu trouvé sa voie, qu’il était perdu avant qu’on ne se mette ensembles et qu’on vive des péripéties qu’aucun couple n’aurait en l’espace de quelques mois. Du pouce, je caresse le dessus de la main de Maël, l’écoutant attentivement. Ce genre de moment où il parle ouvertement sont rares et je ne voudrais pas lui couper la parole. Pourtant, un rire nerveux se joint au sien lorsqu’il m’avoue être nerveux de la situation. Je souris tendrement et le serveur nous amène nos verres de vin. Maël lève le sien devant moi, attendant que je fasse de même et propose que l’on trinque à notre première année ensembles, au premier anniversaire qu’il vit de toute sa vie. Je lâche un petit rire et nous trinquons avant de boire une gorgée du vin. « Ne sois pas nerveux, tu t’en sors à merveille. Et puis, il n’y a pas besoin d’en faire trop de toute manière, tu sais que je suis simple comme femme. » Nous patientons quelques minutes puis le serveur nous apporte notre repas. Cet endroit est très réputé pour ses plats gastronomiques et leur réputation est à la hauteur de ce qu’ils nous servent. C’est vraiment délicieux. Je mange comme si je n’avais rien avalé depuis plusieurs semaines. Il faut dire qu’avec les enfants et tout le reste, je passe beaucoup moins de temps derrière les fourneaux et on a tendance à manger des trucs vite faits alors ce repas est comme une bénédiction pour mon palais. Lorsque nous prenons notre café, Maël s’éclipse quelques secondes le temps d’aller payer l’addition puis il m’aide à enfiler mon gilet et on se dirige vers la galerie d’art.

Nos invitations nous permettent de tout de suite se retrouver devant les œuvres. J’ai à nouveau l’impression de faire un saut dans le passé. Un saut d’une année, lorsque nous avions l’habitude de faire ce genre de sorties, c’était normal. Je me retrouve dans mon milieu, je suis tout à fait à l’aise. Main dans la main, on déambulle devant les tableaux. « Ca me donne envie de retourner à la galerie mais avec les enfants et Birdie… » avouais-je à contre cœur. Ce n’est pas encore le moment, je peux pas reprendre ma vie de femme active. Mathis se nourrit encore de lait maternel et Lula-Bee trotte comme une grande, ce n’est certainement pas le bon moment pour recommencer. « J’aime beaucoup celui-ci. » dis-je en pointant un tableau du doigt. Une œuvre bien simple mais très harmonieuse, très discrète.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Happy Birthday to us ! » Arielle

Revenir en haut Aller en bas

Happy Birthday to us ! » Arielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» 19 mai 1962: Happy Birthday to you mister president...
» ♪ Happy Birthday Sir ♪
» Happy birthday my love, from mum xx
» Happy birthday Mona and Rainer ♫♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NITWITTEDLY YOURS ❥ ::  :: They used to be useful ~ :: Write me the past-