Partagez|

+ I think i know you feat. Birdie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



cot
posts : 35
arrivé(e) le : 02/06/2013
disponibilité pour rp : chaud patate.
avatar : louis tomlinson.

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t3129-j-allais-vous-dire

MessageSujet: + I think i know you feat. Birdie Mer 24 Juil - 17:56



I think I know you


« Chef, je vais à la librairie déposer mes bandes dessinées. Je reviens dans un moment! » annonçais-je à mon boss au garage. Il est près de seize heures et la librairie de la ville ne va pas tarder à fermer étant donné qu'elle a des horaires pour les vacances d'été. Mon chef me fait un hochement de tête positif et je me sens vraiment chanceux de bosser dans un endroit aussi sympa avec un collègue qui n'est pas pénible. J'ouvre mon casier, change vite de t-shirt et prend ma planche de dessin que j'ai terminé hier soir. En temps normal, je me contente d'envoyer mes dessins par la poste, mais pour une fois, marcher me fera le plus grand bien. C'est quelque chose que je fais rarement, pourtant ça vide l'esprit et c'est exactement ce dont j'ai besoin. C'est pas parce que j'ai pu recommencer une vie ici que je me suis débarrassé de mes démons pour autant. Bien au contraire. Ici, je suis Dorian, je ne suis plus Luke. Ici, je suis un gars normal qui bosse dans un garage la journée et dans un bar le soir. Je vends les bandes dessinées que je fais moi même à la librairie de la ville et basta. Je ne suis plus ce garçon de vingt trois ans qui a été trainé en centre psychologique parce qu'il ne disait plus un mot et qu'il a essayé de se suicider. J'aime Londres, j'aime cette ville et le fait qu'ici, personne ne me connaisse mais je pense toujours à mon "ancienne vie" bien sur. J'ai passé un an dans cet établissement médical mais il me faudra toute une vie pour être complètement guéri.

Sur le chemin de la librairie, je check vite ma boîte mail depuis mon téléphone portable. Véritable petit bijou de technologie, il me permet de rester en contact avec Birdie. Je sais que la jeune femme est anglaise et qu'elle est en ce moment en vacances mais j'avoue que ça fait deux ou trois jours que nous n'avons pas reparlé. Elle m'avait dit que sa soeur était enceinte, peut-être celle-ci a accouché et elle se retrouve très occupée ou peut-être qu'elle profite de ses vacances à la piscine... Chanceuse. Plus j'avance, plus je me mets à penser à elle. Elle ne le sait pas, mais c'est grâce à elle que j'ai pu quitter le centre psychologique. C'est lorsqu'on a commencé à parler il y a six mois que j'ai commencé à me sentir mieux. J'ai retrouvé la parole et je n'ai plus essayé de me tuer. Je lève les yeux et me retrouve face à la librairie. J'ai beau vendre mes bandes dessinées ici depuis un mois, c'est la première fois que je mets les pieds ici. C'est à la fois bizarre mais je suis aussi très nerveux. Je ne suis toujours pas très à l'aise avec les personnes que je ne connais pas dans des lieux inconnus. Je prends une profonde inspiration et pousse la porte d'entrée. Une petite sonnette retentit au-dessus de ma tête et je regarde rapidement autour de moi, ravalant difficilement ma salive. Des fois, j'aimerais être normal et pouvoir pénétrer dans un lieu sans être nerveux. Mes yeux se posent sur une petite réception. Une jeune femme aux cheveux bruns est assise derrière, le nez plongé dans un bouquin. Je ravale ma salive et m'approche d'elle. « Hum... » La jeune femme a l'air très très concentrée sur son livre. Ne voulant pas l'embêter, je sors déjà mes planches de dessins et attend, appuyé sur le comptoir. « Je... » Aucun mot supplémentaire ne sort de ma bouche. Je soupire et observe la jeune femme. Elle doit avoir entre dix sept et vingt ans je pense. Pas plus. Elle est jolie en tout cas. Mon regard se baisse sur son badge, accroché à son haut. J'y lis le prénom "Birdie". Tiens... Comme la jeune femme avec qui j'ai pris l'habitude de converser. « Excusez-moi, j'aimerais vous donner mes bandes dessinées... » marmonnais-je le plus fort possible.

made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




MessageSujet: Re: + I think i know you feat. Birdie Mer 24 Juil - 21:53



I think I know you.



Allongé sur mon lit, je me réveillai difficilement. J’avais passé la nuit devant mon ordinateur, à actualiser ma boite mail : j’avais peur de lui envoyer le premier message, peur de le réveiller ou de le déranger. Je m’étais finalement couchée vers deux heures du matin, après avoir regardé un film pour m’endormir. Je venais de finir mon livre, je n’avais donc rien à lire.
En regardant par la fenêtre je pus voir que pour une fois le ciel n’était pas gris, il était même très bleu, il y avait quelques nuages ici et la, la journée promettait d’être agréable.
Me levant avec peine, je pris la direction de la cuisine, ou je pris mon petit déjeuné : étant donné l’heure assez matinal pour les vacances, toute la maison dormait encore. Après avoir mangé et fait la vaisselle, je me douchai et partis au travaille. J’avais accepté de remplacer une collègue aujourd’hui, je travaillerai donc toute la journée. Normalement la librairie ne serrait pas trop pleine : rares étaient les gens qui passaient acheter des livres à cette période de l’année. Ceux qui partaient en voyage se contentaient de ceux vendus en gare.
C’était à moi de faire l’ouverture, ce n’était pas la tache la plus pénible à faire dans la boutique, je devrais après mettre en raillons et donc entrer en machine, les livres que nous avions reçus la veille.  
Après avoir accroché la pancarte ‘ouvert’ à la porte, je me dirigeai vers le comptoir d’où je sortis mon téléphone. Dorian ne tarderait pas à aller travailler logiquement, je lui enverrais un message plus tard.
Alors que je déballais les livres, je tombais sur un carton contenant des classiques, j’en avais déjà lui la plus grande partie, mais une couverture attira mon attention. C’était Madame Bovary un très bon livre à ce qu’il parait. Le mettant de côté, je fis en sorte de finir ma tache le plus vite possible afin de pouvoir commencer à le lire. Il est normalement interdit de faire ça, mais le patron ferme les yeux dessus. Il sait combien j’aime lire, il ne peut donc rien me dire.
Alors que je passais au chapitre III j’entendis le carillon de la porte teinter, mais je ne relevai pas la tête. Je savais combien il était désagréable de se faire sauter dessus dès que l’on pénètre dans un magasin.
Malheureusement, le nouvel arrivant se dirigea vers le comptoir derrière lequel je me trouvais.
« Hum… Je… ». Bon, il n’avait pas encore l’air très convaincu, je pouvais continuer à lire.
« Excusez-moi, j'aimerais vous donner mes bandes dessinées... ». Je devrais maintenant m’occuper de lui, en soupirant discrètement, je fermais mon livre et relevai la tête vers lui.
C’était un beau brun, d’une vingtaine d’année, plutôt mignon. Immédiatement, mes pensés se tournèrent vers Dorian. Bien que je ne l’aie jamais vu, je le voyais bien ainsi.
Comme à chaque fois que je pensais à lui, je rougis. M’éclaircissant la gorge je pris enfin la parole :
« Bonjour, bienvenu chez nous. Il n’y a pas de problème, est-ce-que je peux les voir s’il vous plaît ? Et pourriez vous me donner votre nom ? ».
Il avait l’air un peu timide, et fixait bizarrement mon badge. Peut-être connaissait-il quelqu’un du même nom, ou, il se demandait comment est-ce-que des parents sensés pouvait appeler leur enfant ainsi. Personnellement, je cherchais toujours la réponse à cette question.



made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
avatar



cot
posts : 35
arrivé(e) le : 02/06/2013
disponibilité pour rp : chaud patate.
avatar : louis tomlinson.

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t3129-j-allais-vous-dire

MessageSujet: Re: + I think i know you feat. Birdie Jeu 25 Juil - 4:33



I think I know you


Je me suis fait à ma petite vie à Londres. Dans le fond, c'est sur que c'est pas très différent de ma propre ville, Dublin, mais je sais pas, il y a quelque chose ici qui reste propre à Londres mais je ne saurais pas dire quoi. Heureusement pour moi, Londres est une grande ville, on pourrait sûrement la comparer à New York mais pour la Grande-Bretagne, donc ici les gens sont pressés et ne font pas forcément attention aux gens autour d'eux; une aubaine pour moi qui préfère passer inaperçu. Les bruits vont vite et pour l'instant, personne n'est au courant de la vie que je menais avant et c'est très bien comme ça. J'ai pas envie d'être la nouvelle risée de Londres et encore moins du quartier Yellowsky. En un mois, j'ai réussi à me débrouiller seul pour trouver mon chemin. Heureusement, geek sur les bords, je suis toujours armé de mon téléphone qui me guide partout où je dois aller et que je ne connais pas le chemin. Il faut dire que Londres reste une grande ville. A force d'envoyer mes bandes dessinées par la poste au gérant de la librairie, je connais l'adresse par coeur et y arrive presque naturellement. Je suis toujours un peu nerveux quand il s'agit d'ouvrir la bouche devant des personnes que je ne connais pas et qui pourraient me juger mais j'entre quand même.

Je mets un bon moment à me faire remarquer par la jeune femme qui est assise derrière le comptoir. Vu son jeune âge, elle est sûrement une étudiante qui travaille pendant l'été pour se faire de l'argent. J'ai l'impression que mon stade d'étudiant est passé depuis bien longtemps... Ca fait six ans que j'ai quitté l'école, ça fait bizarre. Je me sens vieux tout d'un coup. Alors que je fixe son badge, la jeune femme relève enfin les yeux vers moi. Elle a un très joli sourire, je tiens à le préciser. Je suis presque sûr de devenir rouge comme une tomate mais heureusement, ce n'est qu'une impression. J'ai jamais vraiment eu des copines sûres. Le genre de filles qui profitent de votre état faible oui, mais jamais une fille avec qui vous rester longtemps et à qui vous faites des surprises... Ca m'est déjà arrivé de rêver de ce genre de relation avec Birdie, mais il faut dire qu'elle a un âge assez inférieur au mien tout de même... Je décroche mon regard de sa poitrine - elle va commencer à croire que je suis un pervert - et lui tends mon dossier avec mes planches à l'intérieur. « Parker. Dorian Parker. En général je les envoie par la Poste, mais votre patron sait très bien qui je suis... » tenais-je à préciser. La jeune femme en face de moi me regarde désormais très bizarrement. Je me retourne un peu pour voir si quelqu'un se trouve derrière moi, mais il n'y a personne. Que nous deux dans cette librairie. Je regarde à nouveau la jeune femme, attendant une réaction.

made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: + I think i know you feat. Birdie

Revenir en haut Aller en bas

+ I think i know you feat. Birdie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Words drifting in the wind ... (feat. Rafael Alvarez)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NITWITTEDLY YOURS ❥ ::  :: They used to be useful ~ :: Write me the past-