Partagez|

Andreas & Ludivine • I'll be there for you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



soa
posts : 819
arrivé(e) le : 31/12/2012
disponibilité pour rp : Je vous attend, venez mes petits chéris <3
avatar : Ginnifer Goodwin

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1706-ludivine-o-mais-co http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1759-ludivine-ce-qui-empeche-les-gens-de-vivre-ensemble-ce-nest-pas-leurs-differences-cest-leur-connerie

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Andreas & Ludivine • I'll be there for you Lun 15 Juil - 21:00

Mes pizzas dans les bras, je me dirige vers Dancing Cat Road. Andreas m'a proposé de passer la soirée chez lui et j'ai évidement tout de suite accepté. En réfléchissant, ma relation avec lui est très inattendue. On a rien pour être amis au départ. Nous sommes comme le soleil et la lune. Par exemple, il aime le sucré alors que je préfère les aliments salés. Et, sans les détester, je ne suis pas la meilleure amie des animaux, contrairement à lui. Mais on arrive étrangement à s'entendre, et on a vite tissé une amitié. Il prend une place importante dans ma vie désormais. Enfin, je vais m'arrêter là parce que je commence à devenir niaise et même si c'est dans ma tête, je vais éviter hein. En plus, il faut que je fasse attention à mon chemin parce que je ne suis pas venue très souvent. Je n'ai pas super envie de me perdre ce soir. Les pizzas vont refroidir.

J'arrive finalement à destination, sans trop de détours. Je sonne et j'entend son chien aboyer. Sale bête. J'ai sérieusement une tête de voleuse ? Enfin bon, tant que je ne retrouve pas de bave sur mes chaussures, je n'ai rien contre cet animal. Il s'appelle comment déjà ? Enfin bref, je salue Andreas d'un sourire et lui met mes deux pizzas dans les bras tout en rentrant dans le salon. J'évite chien sans nom et fouille quelques secondes dans mon sac afin d'en sortir mon cher petit carnet. J'en ai plein, et de toutes les couleurs. Ils sont ma voix, alors autant qu'ils soient jolis, n'est-ce pas ? Celui là est décoré par mes neveux, des dessins d'enfants que je pourrais assimiler à de l'art abstrait. Mais quand je pense à eux avec des crayons de couleurs dans les mains, je trouve ces dessins magnifiques. « Hey ! J'ai pris le repas. La deuxième pizza est pour toi. Elle a l'air immangeable alors tu devrais aimer. » Bon, j'exagère. Elle n'a pas l'air immangeable mais il y a des trucs que je n'aime pas. Et comme je sais qu'on a des goûts très différents... « Sinon, ça va toi ? » Je jette un rapide coup d'oeil à sa collection de DVDs et dérange son chat qui dormait sur le canapé. Tant pis, il ira dormir ailleurs. « J'espère que tu as autre chose que de la baston. Je n'ai pas pris de DVD, je comptais sur les tiens. » Je sens que le choix du film va être compliqué. Enfin, je ne vais pas trop faire ma difficile sinon on a pas fini.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



cmt
posts : 87
arrivé(e) le : 01/12/2012
disponibilité pour rp : un de libre (FAVIO+LUDIVINE)
avatar : francisco lachowski.

Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: Andreas & Ludivine • I'll be there for you Jeu 18 Juil - 13:57



ludivine & andreas.



Andreas s'affairait à ranger les dernières affaires qui trainaient sur le plancher de la maison, les siennes, mais aussi celles de Favio. Celui-ci absent, il en avait profité pour inviter sa petite -même si elle était plus âgée que lui- Ludivine à passer la soirée dans son humble demeure. Ludivine, c'était son petit bout de douceur. Il était une véritable brute, elle était toute délicate. Il était bruyant, elle était muette. Ludivine, il avait l'impression de pouvoir la briser en deux en y mettant simplement un peu de force et de volonté, alors instinctivement il avait appris à être un peu plus tempéré, et elle lui apportait cette touche de calme qui lui manquait dans sa vie. De temps en temps le hasard faisait bien les choses; parfois, Andy se disait qu'il avait "bien fait" de la bousculer inopinément et de s'emporter légèrement comme il avait l'habitude de faire, parce que d'ordinaire, il ne se serait sans doute jamais arrêté sur elle, et elle ne l'aurait sans doute jamais fait non plus. Ludivine, elle prenait un peu le rôle qu'Anabel avait lâchement abandonné, et il le voyait bien, elle portait sur lui ce regard protecteur et brillant de malice qui le mettait à l'aise. Les amitiés improbables sont sans doute les plus belles, Andreas n'y trouvait rien à redire.

La sonnette retentit dans le petit hall d'entrée, le chien en rajouta une couche via quelques aboiements -au cas où Andy ne l'aurait pas entendu, peut-être-. « Reste tranquille Doughy, c'est juste Ludi qui vient nous faire un coucou. » Andreas se dirigea d'un pas nonchalant vers la porte, déblayant au passage un dernier torchon qui trainait sur la table, puis il ouvrit et découvrit effectivement son amie sur le pas de la porte. Ni une ni deux, la jeune femme lui cale les pizzas qu'elle a apporté dans les bras et s'en va s'installer dans le salon. Instinctivement, Andy esquissa un sourire. Au début, quand il était arrivé en Angleterre, les gens le trouvaient d'une impolitesse sans nom parce qu'il avait tendance à se sentir un peu partout chez lui et à se mettre à ses aises sans aucune impunité. Mais au Brésil, même s'il était issu d'une famille nettement plus riche que la moyenne, l'hospitalité était différente. L'éducation, plutôt. Alors finalement, il se disait que lui, le garçon du soleil qui trouvait si peu de similitudes entre la Grande Bretagne et son pays natal, il avait réussi à implanter un peu son mode de vie dans le cœur de ses amis et à foutre un peu à la poubelle tous ces principes de courtoisie pompeux.

Les carnets de Ludivine l'avaient toujours fasciné. D'un côté il trouvait ça magnifique de pouvoir communiquer de cette façon, et puis elle avait l'air d'en prendre tellement soin que ça transformait à ses yeux l'objet en une espèce d'entité précieuse. De l'autre, il trouvait ça un peu triste. Ne pas pouvoir parler, crier, chanter.. Ne pas entendre le son de sa voix. Au fond, il se demandait si un jour les médecins pourraient faire quelque chose pour son amie. « Hey ! J'ai pris le repas. La deuxième pizza est pour toi. Elle a l'air immangeable alors tu devrais aimer. » Andreas laissa un rire fluet s'échapper d'entre ses lèvres et arbora une mine faussement boudeuse. Ses goûts étaient parfois un peu douteux, certes, mais à ce point.. Poussant un soupir amusé, Andreas déguerpit dans la cuisine avec les deux boîtes afin de mettre les pizzas dans deux grandes assiettes, puis il revint dans le salon s'asseoir aux côtés de son invitée tout en lui tendant son dîner de fortune. Cependant, il y avait un détail qui planait légèrement au dessus de sa tête; le fumet qui se dégageait de la pizza lui donnait envie -parce qu'une pizza, c'est une pizza quoi-, mais d'un côté.. Lui laissait une sensation un peu désagréable. Cela dit, il n'y prêta pas trop d'attention, parce qu'intimement, il savait.

« Sinon, ça va toi? J'espère que tu as autre chose que de la baston. Je n'ai pas pris de DVD, je comptais sur les tiens. » Andreas lui fit grâce d'un grand sourire puis hocha la tête de gauche à droite. « Ben écoute je fais aller! J'suis un peu claqué ces derniers temps, je sais pas pourquoi, mais bon..! Madame est difficile, haha! Hmmm.. On devrait trouver quelque chose quand même! » Il se redressa légèrement pour attraper les coffrets de DVD qui attendaient sagement dans le petit compartiment intégré à la table basse, puis il ajouta tout en parcourant les pochettes; « Et toi comment tu vas? Ça fait plaisir de te voir! » Là, il en sortit quelques-uns, les étudia brièvement, les rangea, en sortit d'autres, les mit de côté.. De sorte à ce qu'il y ait un minimum de choix. Néanmoins, il élimina de sa sélection les films déprimants, petit choix personnel. Aussi beaux certains drames étaient-ils, Andy n'avait pas envie de plomber sa soirée. « Donc, on a Little Miss Sunshine, Pirates des Caraïbes, Inception, Batman, Very Bad Trip, Into the Wild peut-être.. Enfin t'as qu'à regarder, j'ai pas tout sorti mais s'il y en a un qui te plait hésite pas! » Il attrapa alors une part de pizza dans laquelle il croqua goulument, puis son chat obèse Meow vint s'installer sur ses jambes. Arf. Si jamais il devenait comme son animal en version humaine.. Il n'osait même pas y penser.


made by pandora. +icons de brunapevensie & gayeebw




Dernière édition par Andreas E-J. Calderon le Mar 27 Aoû - 12:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



soa
posts : 819
arrivé(e) le : 31/12/2012
disponibilité pour rp : Je vous attend, venez mes petits chéris <3
avatar : Ginnifer Goodwin

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1706-ludivine-o-mais-co http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1759-ludivine-ce-qui-empeche-les-gens-de-vivre-ensemble-ce-nest-pas-leurs-differences-cest-leur-connerie

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: Andreas & Ludivine • I'll be there for you Dim 21 Juil - 14:50

"Ben écoute je fais aller ! J'suis un peu claqué ces derniers temps, je sais pas pourquoi, mais bon..!" Je l'observe du coin de l’œil tout en mordant dans ma part de pizza. C'est vrai qu'il est un peu plus pâle que la dernière fois. A moins que ce ne soit la lumière ? En tous cas il a des cernes. Ouais, il a l'air fatigué. Il manque de sommeil à coup sûr. "Tu devrais prendre des vacances. Je te conseille Paris. C'est une ville magnifique, il a des tas de petits coins sympas. Et leurs croissants sont à tomber !" J'y ai vécu une année alors je sais de quoi je parle. Je m'y suis beaucoup baladée, surtout dans les petits parcs. Et j'avais mes petites habitudes là-bas; des cafés, des restaurants. Je suis un peu nostalgique de cette époque, mes premiers pas en tant que comédienne. Mais je ne regrette pas ma vie d'aujourd'hui, à Londres. "Je te donnerai des adresses si tu veux. Je peux te préparer un programme détente, tu n'auras même pas besoin de réfléchir !"


"Et toi comment tu vas ? Ça fait plaisir de te voir !" Oh, il est mignon. Je souris débilement pendant qu'il fouille sa collection de films. Je crois que je suis amoureuse de l'amitié, c'est possible ? "Moi aussi je suis contente de te voir. Et je vais très bien, merci. Aucun problème à signaler." Comme on dit, c'est en cherchant les problèmes qu'on les trouve. Je ne les cherche pas, voir je les anticipe, et voilà. "Je t'ai déjà parlé de June ? Tu sais, ma voisine chiante. Elle a déménagé. D'un côté je suis plus tranquille, mais d'un autre ça me manque de l'emmerder et de la regarder chercher d'où ça vient." Elle se foutait tellement de ma gueule dans mon dos sans savoir que je l'entendais... Elle s'en ai mordu les doigts. Bon, rien de bien méchant hein. Sauf pour l'avion qu'elle a raté. J'avoue que ce n'était pas cool de ma part. Mais sinon, pour le réveil programmé à 4h du matin, la soupe de potiron dans sa bouteille de jus d'orange et ses fringues trop petites... Je ne regrette rien ! Elle a pété des câbles dans son appartement ! Mémorable ! Et elle me prenait tellement pour une potiche qu'elle ne m'a jamais soupçonné.

"Pirates des Caraïbes, c'est parfait." En même temps, il y a Jack Sparrow. C'est forcément parfait. Je range les autres DVDs dans l'armoire pendant qu'il s'occupe des réglages du film et éteint la lumière. Je me place ensuite contre lui et pose ma tête sur son épaule. Je sais que d'un point de vue extérieur on peut croire que je suis amoureuse d'Andreas. Mais je suis juste quelqu'un de très tactile et... je sais pas. Je trouve ça naturel. J'espère que ça ne le dérange pas. Son chat se décale pour se placer entre nous deux. Ça va ? Je ne te dérange pas j'espère ? Je caresse son dos distraitement en me concentrant sur l'écran. Jack Sparrow, l'amour de ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



cmt
posts : 87
arrivé(e) le : 01/12/2012
disponibilité pour rp : un de libre (FAVIO+LUDIVINE)
avatar : francisco lachowski.

Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: Andreas & Ludivine • I'll be there for you Ven 30 Aoû - 21:52



ludivine & andreas.



« Tu devrais prendre des vacances. Je te conseille Paris. C'est une ville magnifique, il a des tas de petits coins sympas. Et leurs croissants sont à tomber ! Je te donnerai des adresses si tu veux. Je peux te préparer un programme détente, tu n'auras même pas besoin de réfléchir ! » Ludivine était adorable à prendre soin de lui comme ça. Vraiment. Rien ne l'y forçait mais elle prenait ce rôle sans rien attendre en retour. Elle avait beau ne pas parler, le son de sa voix ne tintait peut-être pas dans l'air, mais même à travers ses mots, ces lettres couchées sur le papier, Andreas pouvait ressentir la sincérité de ses dires, son altruisme naturel. Paris.. Il y était déjà allé avec son père, et elle avait raison sur presque tous les points. Les croissants, les baguettes, les petits-pains, et les macarons, mother of god! Il aimait beaucoup l'ambiance qui y régnait, ce charme bien particulier qui était si différent de Rio ou de Londres. Cela dit, il s'était toujours dit qu'il n'aurait jamais pu vivre dans une telle ville à l'année tant c'était.. speed et bruyant. Parfois, le calme est la meilleure compagnie qui puisse être. De nouveau, il esquissa un adorable sourire en hochant la tête en guise de remerciement.

« Moi aussi je suis contente de te voir. Et je vais très bien, merci. Aucun problème à signaler. » Andy scruta son amie un instant, discrètement. Ludi avait de toute façon toujours l'air bien dans ses pompes, et le jeune homme se demandait si, triste, elle l'aurait même admis. A force de la côtoyer il l'aurait bien remarqué de son propre chef, mais oui, elle, elle aurait sans doute tenté de le dissimuler. Cela dit, Andreas fut vite rassuré au vu de la mine qu'elle arborait: effectivement, rien à signaler. « Je t'ai déjà parlé de June ? Tu sais, ma voisine chiante. Elle a déménagé. D'un côté je suis plus tranquille, mais d'un autre ça me manque de l'emmerder et de la regarder chercher d'où ça vient. » Le Brésilien recracha presque le morceau de pizza qu'il avait dans la bouche. Cette femme, il la connaissait non seulement de Gardner, mais aussi de ses autres connaissances au Sucking Pig Boulevard. Elle était chiante, désagréable, médisante et peste.. Bref, la voisine parfaite, mais tout comme son amie, il ne savait pas trop s'il devait se réjouir ou non. Yellowsky était plus animé qu'il n'y paraissait. « Ah merdeeee.. Devant chez qui je vais déposer les crotte de Doughy, maintenant? » Puis il haussa légèrement les épaules en soufflant un peu. « Bah, tant pis, on trouvera bien quelqu'un d'autre à embêter! »

Le silence. Si on ne comptait pas le son de la télé, c'était le silence. Mais pas le genre à mettre mal à l'aise, non, au contraire, le silence qui apaise. Ludivine était là, sa petite tête posée contre l'épaule du garçon, lui n'y voyait aucun malaise, il y avait aussi son chien à sa droite et son chat à moitié couché sur lui et son amie.. Que de la bonne compagnie! Une soirée sans tracas, sans bordel, le petit truc qui faisait plaisir, en somme. Et puis Pirates des Caraïbes, c'était juste la saga de films de sa vie. Soudain, Doughy se redressa d'un coup et descendit du canapé pour se jeter sur la table basse.. Afin d'y croquer le reste de la part de pizza qui trônait encore dans l'assiette. « Gros dégueu bouge de là!! » D'un geste vif, Andreas attrapa la bouffe, soupira et se leva lentement. « Excuse moi Ludi, j'reviens de suite! » Là, il se dirigea vers la cuisine où il jeta l'aliment dans la poubelle.. Avant d'avoir un petit blocage. Son regard fit un aller retour entre la poubelle et le salon, il déglutit, secoua la tête pour reprendre ses esprits. Ensuite, il rejoignit son amie et reprit sa place initiale. « Si t'as encore faim hésite pas à piocher dans le reste de ma pizza, perso j'ai déjà assez mangé! » Bon. C'était vrai qu'en regardant dans la boîte en carton, tout contredisait cette déclaration tant ce qu'il avait ingurgité semblait assez ridicule au vu de sa corpulence. Un maigre sourire qu'il voulait convainquant éclaira son visage.. « Oh! Regarde! C'est un de mes moments préféré! » Il ne sut pas exactement s'il avait lancé ça pour détourner le sujet de conversation. Il ne savait plus trop. D'un coup, comme ça, ses angoisses l'avaient rattrapées. Non, pas dans un moment comme ça.. Ses pupilles étaient peut-être rivées sur l'écran, son visage avait peut-être l'air captivé.. Son esprit était ailleurs.


made by pandora. +icons de brunapevensie & gayeebw


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Andreas & Ludivine • I'll be there for you

Revenir en haut Aller en bas

Andreas & Ludivine • I'll be there for you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Andreas Nicholson ▲▼ Among the dead no one proclaims your name.
» Qu'avez vous a dire de SO, maintenant que le jeu est fermés
» 3 Mars
» LA MAISON DU GEOGRAPHE
» GRAND THEFT AUTO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NITWITTEDLY YOURS ❥ :: dancing cat road-