Partagez|

you... yes you b**ch! (♥/ nawel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



sp
posts : 596
arrivé(e) le : 19/05/2013
disponibilité pour rp : GO (galahad)
avatar : JANE LEVY

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t2602-emma-dans-les-boit http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t2616-vaut-mieux-etre-belle-et-rebelle-que-moche-et-remoche#90552

MessageSujet: you... yes you b**ch! (♥/ nawel) Mar 4 Juin - 16:32


Les jours précédents avaient été épuisants. Je manquais cruellement de sommeil. Pour preuve, en quarante-huit heures, je n’avais dormi que deux heures. Deux malheureuses heures où j’avais cauchemardé les pires horreurs... mais je n’étais pas à plaindre. Tout ce qui m’arrivait aujourd’hui n’était que le fruit de toutes les erreurs que j’avais commises dans le passé. Si je me retrouvais enceinte d’un enfant de père inconnu, je l’avais cherché. Et c’était bien ça le pire... c’était peut-être difficile à entendre, mais savoir que si je n’étais pas sous la protection d’une quelconque bonne étoile, je serais déjà morte du SIDA, ce n’est pas forcément facile à vivre. Alors dans ce cas, être enceinte n’est pas la pire des punitions... Si on peut parler de punition. Est-ce qu’être enceinte est quelque chose de mal? Je ne pense pas. Tout est relatif, et tout dépend du père surtout.

A partir de là, deux choix s’offraient à moi : aller voir le père supposé n°1 à l’université ou aller voir le père supposé n°2 au lycée. Seule différence: l’un était élève, et l’autre professeur. Et le choix fut vite fait. Je n’avais aucune envie d’aller annoncer à celui avec qui j’avais trompé mon ex-fiancé qu’il m’avait engrossée... Alors j’allais aller voir celui à qui j’avais lâchement brisé le cœur. Un coup d’œil dans le miroir me rappela que mon état ne s’était pas arrangé. A cause de ma pâleur excessive et de mes cernes bleutées, j’avais l’air d’une morte. Mais je m’en fichais, je n’allais pas le voir pour le séduire... ce temps-là était bel et bien révolu. J’allais signer son arrêt de mort et mon apparence n’allait rien changer à tout cela.

Une fois dans la voiture, je n’eus aucun mal à retrouver le chemin du lycée. La place que j’occupais lorsque je lui rendais visite à l’improviste était toujours libre, comme si elle n’attendait que moi. Une fois la porte passée, quelque chose me frappa. Le lycée était désert et il y avait bien des chances pour que Galahad ne se trouve pas dans une des salles de classe. Mais quelque chose me disait que je pouvais peut-être encore trouver quelqu’un, alors je gravis les marches puis arrivée sur le palier, j’entrai dans une salle encore ouverte. Une blonde était assise, dos à moi et semblait absorbée par son travail. « Excusez-moi... » lui lançai-je avec précaution. Je n’avais aucune idée de qui cette jeune femme pouvait être. Elle me semblait trop jeune pour être l’une des professeures, peut-être était-ce l’une des élèves qui préparait un écrit pour le lendemain. Mais je n’avais pas de temps à perdre et je n’étais pas venue pour elle. « Est-ce que vous savez si Galahad Rosenbach est encore ici? C’est...  C’est important. » demandai-je doucement, alors que ma voix se cassait à la dernière syllabe. Même si j’avais voulu, je n’aurais pas pu parler plus fort. Rien qu’à l’idée de lui annoncer ce qu’il se tramait dans mon corps, les larmes me montaient aux yeux. Mais en réalité, ce n’était pas le moment et encore moins la personne devant qui je devais me laisser aller... mais ça, je ne le savais pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



nouvel arrivant
posts : 634
arrivé(e) le : 08/07/2012
disponibilité pour rp : Yeap !
avatar : Taylor Swift

Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: you... yes you b**ch! (♥/ nawel) Lun 24 Juin - 13:39



Emma-Rose & Nawel

« Poor little thing. Little Ennemy. »


La sonnerie. Violente. Appelant les étudiants au-dehors, alors que le soleil illuminait, pour une fois, l'extérieur. Les élèves en cavale dans les couloirs, le bruit incroyable qu'ils produisaient, alors même qu'ils ne faisaient que sortir de l'établissement. Nawel serra les dents, et émit un grognement, alors que sa tête venait heurter la table devant laquelle elle se trouvait, dans un geste las. Son frère, assis quelques mètres plus loin, s'autorisa un sourire, alors qu'il rangeait déjà ses affaires pour partir. Il ne pouvait pas rester. Un rendez-vous ou autre chose, la blonde ne se rappelait plus. Elle allait devoir tout faire toute seule, comme une grande. Encore heureux qu'il ne lui avait pas laissé énormément de travail, elle n'y passerait pas la nuit. Alors que Sayanel lui parlait, elle se releva lentement. Jugeant qu'il lui avait sans doute dit au revoir, ou du moins, "à tout à l'heure", elle secoua vaguement la main dans sa direction. Alors qu'il franchissait la porte de manière définitive, elle reporta son attention, et un soupir, vers les feuilles éparpillées devant elle. Le problème des journalistes du lycée était principalement qu'ils croyaient qu'elle était là pour passer derrière eux et corriger tout ce qui n'allait pas dans leurs papiers. Mais le fait était qu'elle n'avait pas que cela à faire. Rajoutez à cela la propension de la moitié des participants à rendre leurs écrits la veille pour le lendemain, et à coup sûr, elle se taperait une crise de nerfs avant la fin de la soirée. Et son frère qui l'abandonnait pile au bon moment. Si elle n'avait pas de quoi faire virer définitivement de l'établissement cette saleté d'Amanda Starks, elle aurait sans doute remis ce qu'elle faisait au lendemain. Mais elle ne pouvait pas, pas après avoir découvert le pot-aux-roses.

Alors qu'elle manipulait subtilement l'ordinateur du lycée, ô combien performant, pour mettre en page le journal devant paraître deux jours plus tard, Nawel se fit surprendre par une voix, dans son dos. Sursautant presque, elle se retourna à l'entente du prénom de Galahad. Il fallait croire que le jeune professeur la poursuivait partout, même par l'intermédiaire d'une ... Jolie rousse. Haussant les sourcils, elle entreprit de lui répondre, essayant de taire sa curiosité...

" A l'heure qu'il est il doit sûrement être rentré chez lui, tout comme la plupart des professeurs. Vous êtes de la famille?"

... Et échouant avec toute la classe possible sur ce dernier point. Il fallait dire que tout ce qui touchait au brun l'intéressait, et ce depuis qu'elle l'avait vu. Combinez cela à sa nature journalistique, et vous avez un jackpot. Toutefois, le trouble qui se voyait sur la jeune femme nouvellement débarquée inquiéta quelques peu Nawel. Bien que pas vraiment du genre à ne serait-ce que faire preuve de gentillesse envers n'importe qui, elle se sentit obligée d'essayer de dire quelque chose d'à peu près conventionnel.

"Vous allez bien?"

Question stupide s'il en était, mais elle ne voyait pas d'autre moyen d'essayer d'arranger l'état de son "invitée provisoire". D'un geste, elle lui proposa une chaise. Elle n'était peut-être pas gentille avec tout le monde, mais une chose était sûre, elle pouvait parfois l'être. Même si dans ce cas, son attitude était quelque peu intéressée.

Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar



sp
posts : 596
arrivé(e) le : 19/05/2013
disponibilité pour rp : GO (galahad)
avatar : JANE LEVY

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t2602-emma-dans-les-boit http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t2616-vaut-mieux-etre-belle-et-rebelle-que-moche-et-remoche#90552

MessageSujet: Re: you... yes you b**ch! (♥/ nawel) Mar 27 Aoû - 13:49

J'étais arrivée trop tard. Oh bien sûr, j'aurai dû m'en douter. A l'heure qu'il était, le lycée était désert. Le malheureux parquet ne grinçait plus et les couloirs sentaient le désinfectant à plein nez. Signe certain d'un passage de femmes-objets aussi appelées : femmes de ménage. Il n'y avait plus âme qui vive, sauf une. Une petite blonde attablée à un bureau. Des dizaines de feuilles devant elle, elle semblait s'évertuer à essayer de faire marcher un ordinateur datant de l'après-guerre. Pauvre petite, elle ne semblait pas prête de finir sa soirée et quelque part, cela me rassurait qu'une autre personne que moi soit autant -enfin presque- dans la mouise que moi. Elle m'avait renseignée, je n'avais plus qu'à prendre congés et m'en aller loin de ce lieu puant les souvenirs amoureux époque "Galemma". Epoque révolue, mais encoure douloureuse. La plaie béante ne s'était jamais refermée. Pire, elle ne s'était jamais arrêtée de saigner mais là n'étais pas la question.

La jeune fille semblait intéressée, et j'étais trop fatiguée pour lui résister. Non, je n'allais pas bien. J'étais au fond du trou même, mais ce n'était pas vraiment mon genre de raconter mes problèmes à la première personne venue. Une de ses élève qui plus est ! M'asseyant sur la chaise qu'elle venait de m'offrir, j'essayais de reprendre une certaine contenance. « Je vais bien, merci. » lui répondis-je doucement. Ma réponse semblait claire, j'espérais qu'elle n'allait pas chercher plus loin et qu'elle ne s'était pas rendue compte du mensonge éhonté que je venais de lui balancer. Après tout, ce n'était qu'une élève. « Je voulais le voir, c'est urgent. Tu sais depuis quand il est parti? ». J'avais reconnu la lueur dans ses yeux. A moins que ma grossesse ne m'ait rendue folle, ce qui est totalement discutable, cette jeune fille n'était pas qu'une élève. J'avais bien connu ces idylles amoureuses entre élèves et professeurs mais cela ne valait rien. Des amours passagers qui causait d'immenses peines contre si peu de bonheur… Et puis, dans mes souvenirs, Galahad n'aurait jamais été attiré par ce genre de chose. Du moins, c'est ce que je croyais…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: you... yes you b**ch! (♥/ nawel)

Revenir en haut Aller en bas

you... yes you b**ch! (♥/ nawel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Nawel
» Nawel - Mieux vaut mourir debout que survivre à genoux.
» Nawel -c'est mieux tard que jamais hein-
» (Terminé) Rendez-vous au Sommet? (Pv: Charlott, Carter, Matthew, Nawel, Soma, Jeff)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NITWITTEDLY YOURS ❥ ::  :: They used to be useful ~ :: Write me the past-