Partagez|

APPEL - PANDO&LIZZIE - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



kftw
posts : 1993
arrivé(e) le : 11/09/2012
disponibilité pour rp : DEXTER - CAMILLE -
avatar : Astrid Bergès-Frisbey

Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: APPEL - PANDO&LIZZIE - TERMINE Sam 4 Mai - 19:46

Pandora tournait en rond dans la chambre. Maintenant que le plus dur était passé et qu'Orion était au courant. Ce qui en soit était légèrement le plus important, vu qu'il était le père du bébé et qu'elle ne comptait pas refaire une grossesse sans l'appuie du père de l'enfant. Il fallait qu'elle l'annonce à la deuxième personne la plus importante de sa vie. Une personne charmante, bien qu'un peu compliqué, qui la pensait légèrement encore lesbienne il y a quelques mois et qui aurait probablement un peu de mal à avaler qu'elle soit passé aussi rapidement de célibataire endurcis à fille en couple à fille enceinte. Quoique ça elle ne l'avait pas vraiment cherché. Il fallait peut être qu'elle arrête d'avoir peur aussi. Elle avait paniqué quand à la réaction d'Orion et finalement tout c'était admirablement bien passé. Etonnement bien passé d'ailleurs. Alors peut être que Lisbeth serait juste heureuse. Enfin elle préférait le lui dire le plus rapidement possible, et que son amie l'apprenne avant que ça ne soit son ventre légèrement arrondis qui ne la prévienne de la chose. Enfermé dans la chambre elle composa alors le numéro de sa meilleure amie, se disant que ça allait probablement lui couter une blinde. L'attente était insoutenable. Quand enfin la voix de Lizzie résonna à l'autre bout du téléphone Pandora pris une voix enjouée avant de répondre. « Lizzie chérie ! Tout ce passe bien à Yellowsky ? Des potins croustillants ? Tu vas bien?» Hum peut être qu'elle en faisait trop d'un coup. Ce n'était peut être pas son genre. Enfin peut être que si. « San Francisco c'est magique. Les States c'est magique... Enfin je préfère le charme à la française... Mais bon les Américain sont pas mal non plus...  » Et elle appréciait Orion à San Francisco surtout.


Dernière édition par I-M. Pandora de Brissac le Sam 6 Juil - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



sp
posts : 8729
arrivé(e) le : 11/09/2012
disponibilité pour rp : Close. (ERWAN, DADDY, EULALIE).
avatar : Keira Knightley

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t914-lisbeth-you-can-t-c http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t919-it-s-only-after-we-ve-lost-everything-that-we-are-free-to-do-anything#21954

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: APPEL - PANDO&LIZZIE - TERMINE Sam 4 Mai - 22:53


    Allongée dans son lit, Lisbeth réfléchissait. Depuis que Pandora était partie filer le grand amour avec son nouvel – ou ancien elle ne comprenait plus rien – petit-ami, la brunette était sur le point d’exploser émotionnellement. C’était simple, depuis qu’elle avait obtenu la garde de Lennon, sa chère petite cousine, elle était en train de craquer. Les adolescentes étaient vraiment compliquées, elles demandaient beaucoup d’attention et concentration, alors depuis que la blonde s’était installée à Yellowsky, tout était devenu beaucoup plus folklorique dans la vie de la néerlandaise. Pour autant si elle arrivait à gérer plus ou moins sa jeune cousine sans encore avoir encore commis d’homicide, la situation avec Vianney la rendait beaucoup moins sereine. Depuis leur confrontation – à laquelle il n’était initialement pas convié – son petit-ami la rendait folle. Elle avait avorté, et alors ? Il n’y avait pas mort d’homme… Enfin peut-être que si. Non, depuis quand l’embryon était une personne ? Depuis… jamais, c’est la naissance qui donne le statut de personne tout le monde sait ça ! Parfois certains individus feraient bien de faire du droit pour s’en souvenir. Lisbeth était à bout, vexée, peinée, en colère. Elle n’avait en aucun cas besoin de se faire juger, et encore moins par Vianney. Elle n’avait pas eu le choix, comment aurait-elle pu porter puis materner un enfant qu’elle aurait eu par simple accident avec le frère d’un de ses meilleurs amis, un enfant né sans aucun amour. Ça aurait été monstrueux de porter cet enfant, elle avait fait une bonne action pour tout le monde en avortant ! Du moins, Lisbeth voulait s’en persuader et ce n’était pas simple…
    Comme venant de nulle part – une aide divine peut-être – son portable se mit à vibrer pour afficher le nom de sa seule et unique famille : Pandora. Génial, elle avait besoin de raconter ses états d’âmes à quelqu’un et son amie était vraiment la mieux placée et la seule apte à la comprendre sur le sujet. « Pando, tu ne sais pas à quel point je suis heureuse de t’entendre, même s’il est trois heures du matin en Angleterre », dit-elle après avoir décroché. Trois heures, vraiment ? Cela voulait dire qu’elle se morfondait dans son lit depuis plus de sept heures, comment était-elle censée le prendre ? « Lizzie chérie ! Tout ce passe bien à Yellowsky ? Des potins croustillants ? Tu vas bien? » Oulà, Pandora avait définitivement quelque chose de grave à lui annoncer, elle n’était jamais comme ça au téléphone. « Je dois dire que j’en sais rien, de mon lit on n’apprend pas grand-chose. Si tu veux des potins appelle Lennon, elle sera plus apte que moi à te répondre », lui dit-elle un peu réticente. « San Francisco c'est magique. Les States c'est magique... Enfin je préfère le charme à la française... Mais bon les Américain sont pas mal non plus... ». Allez savoir pourquoi, Lisbeth eut une soudaine envie de balancer son téléphone contre le mur. Comprenez bien, pendant que sa meilleure amie filait le parfait amour à San Francisco, ville idyllique, elle était en train de devenir folle en tentant de se convaincre des bienfaits de ses actions passées… « Je t’envie presque, honey. Heureusement qu’ils ne sont pas mal, je ne te laisserais jamais sortir avec un moche. », lui assura-t-elle. Bien qu’elle ne soit pas la plus réjouie de sa relation avec Orion pour la simple et bonne raison qu’elle était d’une possessivité à faire peur, elle devait bien admettre qu’elle comprenait aisément pourquoi son amie avait succombé au jeune homme. « Bon dis-moi ma chérie, je te connais très bien. Tu ne bousillerais pas ton forfait téléphonique juste pour me dire qu’il fait beau à SF alors que c’est le genre de prédiction qu’un enfant de cinq ans pourrait te faire. Qu’est-ce qu’il se passe ? ». Lisbeth connaissait juste trop bien son amie, il se passait forcément quelque chose et pour le moment la brune était en train d’imaginer le pire.

_________________



    ⊹ Frozen as snow.
    You must be a sorcerous cause you just did the impossible, gained my trust. Don't play games, if you fuck me over, if I get burnt, I'll show ya what it's like to hurt cause I've been treated like dirt befo' ya. And love is "evol", spell it backwards, I'll show ya. Nobody knows me, I'm cold, walk down this road all alone. It's no one's fault but my own, it's the path I've chosen to go. I show no emotion what'so ever, so



Revenir en haut Aller en bas
avatar



kftw
posts : 1993
arrivé(e) le : 11/09/2012
disponibilité pour rp : DEXTER - CAMILLE -
avatar : Astrid Bergès-Frisbey

Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: APPEL - PANDO&LIZZIE - TERMINE Dim 5 Mai - 11:38

« Pando, tu ne sais pas à quel point je suis heureuse de t’entendre, même s’il est trois heures du matin en Angleterre » Oups. Trois heures du matin... Elle ne gérait pas encore les choses basiques du genre décalage horaire... Bon tant pis son amie n'avait pas trop l'air de lui en tenir rigueur, peut être que si elle souriait très fort ça s'entendrait de l'autre bout du téléphone. « Je dois dire que j’en sais rien, de mon lit on n’apprend pas grand-chose. Si tu veux des potins appelle Lennon, elle sera plus apte que moi à te répondre » Ouuh... Finalement ça fut plus une énorme grimace qu'un grand sourire. Du fond du lit ? Elle n'avait pourtant pas l'air malade. Et entendre le nom de Lennon dans la bouche de Lizzie n'annonçait rien de bon sous le soleil. Lisbeth était de sale humeur. Soit elle lui en voulait d'avoir déserté Londres, soit elle.. Soit elle était Lisbeth et était de toute façon toujours de mauvaise humeur. Mais la conversation s'annonçait clairement plus épineuse qu'avec Orion. « Je t’envie presque, honey. Heureusement qu’ils ne sont pas mal, je ne te laisserais jamais sortir avec un moche. » Lizzie avait l'air amorphe. C'était affolant... Même ultra inquiétant, terrifiant et toute autre sorte de chose. « Dieu soit-loué heureusement que je t'ai. » répondit Pandora avec un clin d'oeil que malheureusement Lisbeth ne pouvait pas voir. Elle le pensait sérieusement cela dit. « Ca n'a pas l'air d'aller. Tu veux m'en parler ?Je peux toujours insulter des gens et trouver des idées diaboliques à distance hein. » ajouta-t-elle inquiète du ton que Lizzie prenait avec elle. Ce n'était certes qu'un coup de fil et il était tard, elle était peut être seulement fatigué, mais elles avaient déjà eu une mauvaise passe. Pandora n'avait vraiment pas envie que ça recommence. « Bon dis-moi ma chérie, je te connais très bien. Tu ne bousillerais pas ton forfait téléphonique juste pour me dire qu’il fait beau à SF alors que c’est le genre de prédiction qu’un enfant de cinq ans pourrait te faire. Qu’est-ce qu’il se passe ? » Pandora éclata d'un rire nerveux. Putain pourquoi elle la connaissait aussi bien. « Tu plaisantes sweetie ? Tu me manquais c'est tout ! Et puis je paniques un peu dans une baraque avec les vieux d'Orion - et quand je dis ces vieux c'est vraiment ces vieux vu que se sont ses grands parents... Et bref.. J'avais besoin de t'entendre.. » Mais GEEEEEEEENRE. Enfin si. Mais Pandora ne parlais jamais comme ça. Enfin la partie sur les vieux ok, mais les niaiseries autours, jamais. « Bon écoute, je veux pas que tu paniques hein... C'était pas vraiment prévu, je te le promet... Et ça ne changera rien. Dès que je rentre je passes un max de temps avec toi et on se remet à jour sur les potins... » C'était surtout elle qui devait ne pas paniquer, ce qui pour l'instant n'était pas garantit. Mais bon pour le moment c'était presque bien partit. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar



sp
posts : 8729
arrivé(e) le : 11/09/2012
disponibilité pour rp : Close. (ERWAN, DADDY, EULALIE).
avatar : Keira Knightley

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t914-lisbeth-you-can-t-c http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t919-it-s-only-after-we-ve-lost-everything-that-we-are-free-to-do-anything#21954

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: APPEL - PANDO&LIZZIE - TERMINE Dim 5 Mai - 22:20


    Avoir Pandora au téléphone lui faisait un bien fou, c’était la meilleure chose qui pouvait lui arriver étant donné les récentes circonstances qui faisait de Lisbeth une pauvre petite chose esseulée. Le problème, c’était que Lisbeth ne comprenait pas vraiment pourquoi Pandora l’appelait, surtout lorsqu’il était trois heures du matin en Angleterre (d’ordinaire Pandora était du genre à faire attention, non ?). « Dieu soit-loué heureusement que je t'ai. ». D’accord là c’était carrément flippant. La brune ne doutait pas des paroles de son amie, mais avouons-le, ce n’était pas le genre de mademoiselle Pandora d’agir de la sorte. « Tu serais perdue sans moi, chérie. », répondit-elle simplement toujours autant suspicieuse pour autant. Elle n’avait pas tort dans ce qu’elle disait mais en l’occurrence c’était plus elle qui avait besoin de Pandora que le contraire. « Ça n'a pas l'air d'aller. Tu veux m'en parler ? Je peux toujours insulter des gens et trouver des idées diaboliques à distance hein. » Pandora était adorable à se préoccuper à ce point de son amie, heureusement que Lisbeth pouvait compter sur elle sinon elle serait déjà morte de désespoir. « Oh, c’est compliqué. Vianney, Lennon, mon père, Cambridge, le restaurant, Madame… », dit-elle en se tenant la tête avec sa main disponible. Il fallait dire qu’il commençait à se faire assez tard, elle n’était pas d’humeur à expliquer chaque point en détails même si elle ne doutait que Pandora en demanderait forcément. Mais pour l’instant, Lisbeth voulait juste savoir pourquoi Pandora prenait la peine de l’appeler en plein voyage avec Orion. « Tu plaisantes sweetie ? Tu me manquais c'est tout ! Et puis je panique un peu dans une baraque avec les vieux d'Orion - et quand je dis ces vieux c'est vraiment ces vieux vu que se sont ses grands-parents... Et bref.. J'avais besoin de t'entendre… » . Plus bizarre, tu meurs. « Pando, je t’aime beaucoup tu le sais mais tu me fais vraiment peur quand tu parles comme ça… Et depuis quand t’as peur de ce que peuvent penser ses grands-parents. Il t’aime, tu l’aimes, t’es la fille la plus brillante de Yellowsky, après moi bien sûr ça va de soi, alors pourquoi tu t’inquièterais ? Surtout s’ils sont aussi gentils qu’Orion. ». C’est vrai ça, s’ils n’aimaient pas Pandora c’était qu’ils étaient vraiment exigeants. Beaucoup de gens ne l’aimait pas à cause de son côté grande gueule affirmée mais Lisbeth se doutait bien que son amie n’était pas vraiment du genre à jouer la reine des bitches devant la famille de son adorable petit-ami. « Bon écoute, je veux pas que tu paniques hein... C'était pas vraiment prévu, je te le promets... Et ça ne changera rien. Dès que je rentre je passe un max de temps avec toi et on se remet à jour sur les potins... » Comment était-elle censée ne pas paniquer après avoir entendu de telles choses ? Lisbeth était vraiment en train d’imaginer le pire et elle avait vraiment peur de ce qu’elle était en train de deviner… Pas prévu, paniquer… Il y avait deux options : le mariage ou un enfant. « Tu me fais peur Pando. Tu sais bien que tu peux tout me dire. Et puis je ne suis plus à une nouvelle près ». Vrai. Avec ce qu’elle avait appris sur le passé de son amie, elle était prête à tout entendre maintenant. « Je te promets de me contrôler. ». Elle devenait presque trop bonne avec le temps.


_________________



    ⊹ Frozen as snow.
    You must be a sorcerous cause you just did the impossible, gained my trust. Don't play games, if you fuck me over, if I get burnt, I'll show ya what it's like to hurt cause I've been treated like dirt befo' ya. And love is "evol", spell it backwards, I'll show ya. Nobody knows me, I'm cold, walk down this road all alone. It's no one's fault but my own, it's the path I've chosen to go. I show no emotion what'so ever, so



Revenir en haut Aller en bas
avatar



kftw
posts : 1993
arrivé(e) le : 11/09/2012
disponibilité pour rp : DEXTER - CAMILLE -
avatar : Astrid Bergès-Frisbey

Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: APPEL - PANDO&LIZZIE - TERMINE Lun 6 Mai - 8:02

Putain il fallait qu'elle arrête. Elle donnait l'impression d'avoir fumé un truc fort. Mais du genre très fort. Elle n'était même plus capable de dire si c'était vraiment elle qui était capable de parler comme ça. Ou la nervosité d'être enceinte et de devoir l'annoncer à Lisbeth. Ou encore parce qu'elle passait trop de temps avec Orion et qu'elle s'adoucissait réellement. Si c'était la troisième option c'était... Légèrement problématique. « Tu serais perdue sans moi, chérie. » La suspicion de Lisbeth à son sujet la marqua de plein fouet et elle se rendit compte de son comportement totalement déplacé. Ainsi elle répondit un vague « Ouai. » Vachement mieux... Ou pas. Putain elle sentait déjà les hormones qui lui tapait sévèrement sur le système. « Oh, c’est compliqué. Vianney, Lennon, mon père, Cambridge, le restaurant, Madame… » Pandora grimaça. Pour le coup elle détestait réellement ne pas pouvoir être là pour son amie. En tant normal elle se serait mise minable , aurait discuté jusqu'au bout de la nuit, aurait rit, et aurait détruit quelqu'un. Peut importe. Mais quelqu'un. Non seulement maintenant Pandora ne pourrait pas se mettre minable avant... Longtemps. Mais en plus depuis qu'elle était avec Orion elle avait des scrupules à détruire quelqu'un. « Pando, je t’aime beaucoup tu le sais mais tu me fais vraiment peur quand tu parles comme ça… Et depuis quand t’as peur de ce que peuvent penser ses grands-parents. Il t’aime, tu l’aimes, t’es la fille la plus brillante de Yellowsky, après moi bien sûr ça va de soi, alors pourquoi tu t’inquièterais ? Surtout s’ils sont aussi gentils qu’Orion. » Putain de merde fait chiez. Elle avait raison. Pandora n'en avait rien à foutre. Enfin normalement. qu'est ce qui clochait. Pourquoi ça la faisait paniquer ? Parce que c'était le cas. Elle paniquait. Alors qu'elle devrait pas. Bon on allait pas faire une conversation psy à trois heures du matin pour elle au téléphone et puis ça coûtait cher. On verra ça quand elle rentrerais. « Ouai ta raison.. Je. Je plaisantais tient. » Putain mais quoiiii ! D'où venait cette putain de répartie de merde ? Il y a plus un paquet de semaine tu réduisais Ivy en cendre sous des mots plus assassin les uns que les autres, et là ça... Merde quoi !! Fait chiez. « Tu me fais peur Pando. Tu sais bien que tu peux tout me dire. Et puis je ne suis plus à une nouvelle près » Hum pas faux. Elle n'était toujours pas sur qu'elle réagirait bien, mais au moins elle réagirait. « Je te promets de me contrôler. » Ok. Tout allait bien se passer. « Je suis enceinte. Genre il faut croire que tous les dix ans j'ai un raté dans le cerveau et que pouf ! » Camille avait dix ans... « Orion à l'air ravis. Alors je supposes que c'est bien.. Et puis, j'approche de la trentaine alors maintenant c'est plus trop tôt... » Ok elle avait encore un peu de mal à se réjouir. Il faut dire que malgré les dix ans de différence sa première grossesse était encore bien en mémoire, et le souvenir du désespoir qui l'avait accompagné rendait les choses difficiles à accepter. Même si cette fois-ci c'était différent. Cette fois-ci elle n'était pas seule.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



sp
posts : 8729
arrivé(e) le : 11/09/2012
disponibilité pour rp : Close. (ERWAN, DADDY, EULALIE).
avatar : Keira Knightley

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t914-lisbeth-you-can-t-c http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t919-it-s-only-after-we-ve-lost-everything-that-we-are-free-to-do-anything#21954

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: APPEL - PANDO&LIZZIE - TERMINE Mer 8 Mai - 21:56


    « Ouais ta raison… Je. Je plaisantais tiens ». Elle la prenait pour une idiote ? L’état de Pandora au téléphone était vraiment étrange, elle donnait l’impression d’avoir touché à quelque chose de pas net alors que c’était le pays originaire de Lisbeth qui était expert dans ce domaine, pas les Etats-Unis. La pauvre Pandora, partir en amoureux à l’autre bout de la planète la rendait vraiment à cran, ce qui n’aidait absolument pas Lisbeth à se réconcilier avec l’idée de l’amour… Elle détestait ce sentiment mielleux qui rendait totalement dépendant à un être qui s’amusait ensuite à jouer avec ses nerfs pour finalement la réduire en néant. Lisbeth, une vision apocalyptique de l’amour ? Absolument, et ça faisait presque vingt-quatre ans que ça durait. Enfin bref, la question n’était pas de connaitre son opinion sur l’amour mais pourquoi Pandora agissait d’une manière totalement suspecte. Bien sûr, la néerlandaise avait bien une idée mais elle préférait largement l’entendre de la bouche de son amie. Le problème ? Pandora savait très bien que Lisbeth pouvait réagir au quart de tour lorsque quelque chose lui déplaisait un minimum. Raison pour laquelle la néerlandaise lui promit de rester calme et de réagir au mieux. De toute façon si elle s’énervait contre son amie elle ne lui resterait plus personne si c’est Lennon et peut-être la petite Lula qui commençait à bien l’apprécier. Bref, elle n’avait pas envie de perdre Pandora à cause de son caractère de merde. « Alleeeeeeez, dis-moi ! », commença-t-elle à la supplier en voyant que Pandora était toujours en train de douter à l’autre bout du fil. « Je suis enceinte. Genre il faut croire que tous les dix ans j'ai un raté dans le cerveau et que pouf ! Orion à l'air ravi. Alors je suppose que c'est bien... Et puis, j'approche de la trentaine alors maintenant c'est plus trop tôt... » Lisbeth se tut un instant, cherchant les bonnes paroles à lui répondre. Ok, ce n’était pas comme si elle ne l’avait pas déjà deviné mais un enfant, ça changerait pas mal de chose entre elle, non ? En même temps il fallait vraiment qu’elle arrête de se prendre pour le centre du monde, Pandora avait le droit de vivre sa vie sans qu’elle lui tombe dessus à chaque fois qu’elle se sentait délaissée… « Si Orion est ravi et que tu te sens prête pour ça, c’est génial, non ? », répondit-elle, fière de sa réponse. Elle devenait vraiment gentille avec le temps, était-ce un bien ou un mal, question à laquelle une bonne réflexion se voyait être nécessaire. « Par contre j’apporte une condition pour sauter de joie : je suis la marraine et j’appose un droit de veto pour le prénom parce que vous êtes mignons entre Orion et Pandora j’ai peur pour votre pauvre rejeton. Il pourrait s’appeler Spartacus ou une autre connerie de ce genre ! », reprit-elle de son ton plus habituel. Vraiment, si Pandora était contente, il n’y avait aucune raison pour Lisbeth ne le soit pas. « T’es à combien de mois ? Et ne t’inquiète pas pour ta ligne, après l’accouchement je confie le bébé à Lennon et je t’emmène sur les dancefloors pour retrouver ton côté sexy. Enfin, tu seras une femme enceinte sexy mais bon, le bébé et tout, ça gène un peu pour danser j’imagine. » D’accord, là elle divaguait complètement mais c’était sa façon à elle de lui montrer son soutien, et puis, il était tard ne l'oublions pas.

_________________



    ⊹ Frozen as snow.
    You must be a sorcerous cause you just did the impossible, gained my trust. Don't play games, if you fuck me over, if I get burnt, I'll show ya what it's like to hurt cause I've been treated like dirt befo' ya. And love is "evol", spell it backwards, I'll show ya. Nobody knows me, I'm cold, walk down this road all alone. It's no one's fault but my own, it's the path I've chosen to go. I show no emotion what'so ever, so



Revenir en haut Aller en bas
avatar



kftw
posts : 1993
arrivé(e) le : 11/09/2012
disponibilité pour rp : DEXTER - CAMILLE -
avatar : Astrid Bergès-Frisbey

Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: APPEL - PANDO&LIZZIE - TERMINE Jeu 9 Mai - 6:49

« Si Orion est ravi et que tu te sens prête pour ça, c’est génial, non ? » Oh... Waaaaaah ! Pandora n'était pas sûr de savoir par quoi elle était le plus choquer. Par la réaction si... Normale et gentille de son amie... Ou parce que ça ne collait pas du tout avec son état d'esprit. Prête... Est-ce qu'elle avait honnêtement l'air de l'être ?« Lizzie... Est-ce que j'ai l'air d'être prête ? J'ai un fils de dix ans qui habite à coté de chez moi et pas avec moi, et qui dois m'en vouloir à mort... Ca fait cinq mois que je sors avec Orion... Il est génial, parfait, et je suis folle de lui... Mais putain de bordel qu'est ce que je fais là ! » C'était sortit tout seul. Comme si elle avait eu besoin d'exploser. Elle respirait enfin normalement. Avec les conneries qu'elle avait sortit sur Camille, Ivy était effectivement rentrée dans sa tête et avait pris possession de son esprit. Elle ferait une très mauvaise mère. « Par contre j’apporte une condition pour sauter de joie : je suis la marraine et j’appose un droit de veto pour le prénom parce que vous êtes mignons entre Orion et Pandora j’ai peur pour votre pauvre rejeton. Il pourrait s’appeler Spartacus ou une autre connerie de ce genre ! » Ok, si Pandora était tenté de sourire, elle avait tout de même légèrement peur. Lisbeth qui voulait être marraine ? Alors qu'elle avait envie de buter Lennon ? Elle était sérieuse ? En même temps Pandora n'avait personne d'autre, elle n'avait pas de soeur, et Lizzie était la personne la plus importante de sa vie. Et Pandora ne voulait pas de gens trop doucereux dans la vie de son gosse. « Tu veux être la marraine ? Toi ? Adjugé vendu » dit-elle en souriant, ayant subitement les larmes aux yeux, ne s'attendant pas à ce que Lisbeth réagisse si bien. Et putain d'hormone. « Et j'ai pas des goûts de chiotte en matière de prénom ! Camille c'était plutôt bien joué non ? » Et là Lisbeth avait intérêt à faire attention à ce qu'elle allait dire, parce qu'elle était à fleur de peau, et que le prénom était avec l'abandon à peut près le seul acte de mère qu'elle avait posé. « T’es à combien de mois ? Et ne t’inquiète pas pour ta ligne, après l’accouchement je confie le bébé à Lennon et je t’emmène sur les dancefloors pour retrouver ton côté sexy. Enfin, tu seras une femme enceinte sexy mais bon, le bébé et tout, ça gène un peu pour danser j’imagine. » C'était là que les choses se gâtait peut être un peu. Soit Lisbeth comprenait qu'on annonçait pas une grossesse dès qu'on avait un retard de règle parce qu'il y a avait plein de chance que ça ne marche pas. Soit elle ne comprenait pas et lui arrachait la tête parce que ça faisait tout de même assez longtemps qu'elle gardait ça secret. « Bientôt trois mois... » souffla-t-elle dans le téléphone. « Je te fais confiance. Mais en soit tu sais... J'ai déjà vécu une grossesse... Et jusqu'à preuve je suis toujours canon... Certes j'avais dix ans de moins... » Ce qui changeait peut être tout quand on y pensait.. « Merci Lizzie » Elle aurait voulu lui dire des trucs niais comme quoi elle était la meilleure etc... Mais comme ce n'était pas son genre, elle se retint. Elle les pensait pourtant. Sincèrement. Elle ne savait pas ce qu'elle aurait fait sans elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



sp
posts : 8729
arrivé(e) le : 11/09/2012
disponibilité pour rp : Close. (ERWAN, DADDY, EULALIE).
avatar : Keira Knightley

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t914-lisbeth-you-can-t-c http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t919-it-s-only-after-we-ve-lost-everything-that-we-are-free-to-do-anything#21954

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: APPEL - PANDO&LIZZIE - TERMINE Ven 10 Mai - 15:05


    Plus elle parlait, et plus son cœur se serrait. C’était peut-être égoïste de sa part, mais Lisbeth enviait vraiment Pandora. Elle vivait le parfait amour avec quelqu’un d’adorable qui semblait l’aimer malgré ses défauts, alors qu’elle, eh bien, elle était en train de pourrir vaillamment dans sa chambre. Et pourtant, l’envie était de loin le dernier des sept péchés capitaux qui caractérisait Lisbeth. L’orgueil, la luxure la colère, l’avarice, aucun problème, mais l’envie… pas vraiment. Comme quoi tout arrive. « Lizzie... Est-ce que j'ai l'air d'être prête ? J'ai un fils de dix ans qui habite à côté de chez moi et pas avec moi, et qui dois m'en vouloir à mort... Ca fait cinq mois que je sors avec Orion... Il est génial, parfait, et je suis folle de lui... Mais putain de bordel qu'est-ce que je fais là ! » Ok, là elle retrouvait une Pandora qu’elle ne connaissait pas. « Wow. Tu commences à faire flipper, tu sais ? Depuis quand tu doutes de toi-même ? C’était totalement différent il y a dix ans. T’étais mariée avec un connard, tu étais toute sans aucune ressource ou presque et puis surtout t’avais dix-neuf ans ! Crois-moi tu lui as donné l’occasion de mener une meilleure vie, mais pas parce que tu n’étais pas capable de l’élever, tu ne pouvais pas c’est tout. J’aurais fait la même chose à ta place si je n’avais pas avorté ». Oui, sauf que Lisbeth était vraiment incapable d’élever un enfant, peu importe son âge. Voyant que ses paroles n’avaient pas vraiment l’effet escompté – à savoir rassurer Pandora –, Lisbeth se sentit d’en rajouter. « Tu seras la plus sexy des mamans et si ça pose un quelconque problème à quelqu’un je m’occuperai de son cas, crois-moi. Orion est parfait, et tu l’es aussi alors arrête-moi ça tout de suite. » Lisbeth s’adoucissait avec le temps, ça commençait vraiment à faire peur. « Tu veux être la marraine ? Toi ? Adjugé vendu. » Le ton utilisé par Pandora en était presque vexant, comme si elle était incapable de mener à bien une simple mission. « Eh oh, je te retiens toi ! Je serai parfaite en marraine la bonne fée. Tellement parfaite que ton rejeton ne jurera plus que par moi. » Ça c’était le côté narcissique de la néerlandaise qui ressortait, mais elle avait vraiment envie de bien faire les choses pour une fois dans sa vie. « Et j'ai pas des goûts de chiotte en matière de prénom ! Camille c'était plutôt bien joué non ? » D’accord, alors là elle n’avait pas le droit à l’erreur. Pandora tenait vraiment à ce prenom apparemment, et vu le ton qu’elle avait employé, il ne fallait pas la contrarier. Alors, sans pour autant lui sortir une phrase hypocrite qui ne viendrait qu’envenimer les choses, Lisbeth se contente d’approuver avec un gros « huhmuhfuefubfunb » incompréhensible avant de passer à autre chose. Le nombre de mois par exemple. « Bientôt trois mois... ». Ah oui, quand même ! Trois mois pour lui annoncer, c’était presque un affront qu’elle lui faisait ! « T’as de la chance que je sois de bonne humeur et que tu sois à des milliers de kilomètres de moi sinon je t’arracherais littéralement la tête pour me l’annoncer que maintenant. » Dramaqueen, here we go again. « Je te fais confiance. Mais en soit tu sais... J'ai déjà vécu une grossesse... Et jusqu'à preuve je suis toujours canon... Certes j'avais dix ans de moins... Merci Lizzie ». Pandora était vraiment adorable, vraiment. « Arrête de me remercier, on dirait que je suis la méchante sorcière qui vient t’accorder une grâce inespérée, c’est vexant », trouva-t-elle à répondre avec son ton ironique habituel. Maintenant que tout était dit, elle ne voyait pas trop ce qu’elle pouvait ajouter d’autre. « Bon, et sinon, tu rentres quand ? ». Elle voulait bien être clémente mais il ne fallait pas trop lui en demander non plus, elle avait envie que son amie ramène ses fesses à Yellowsky pour pouvoir se plaindre en direct de sa misérable vie.


_________________



    ⊹ Frozen as snow.
    You must be a sorcerous cause you just did the impossible, gained my trust. Don't play games, if you fuck me over, if I get burnt, I'll show ya what it's like to hurt cause I've been treated like dirt befo' ya. And love is "evol", spell it backwards, I'll show ya. Nobody knows me, I'm cold, walk down this road all alone. It's no one's fault but my own, it's the path I've chosen to go. I show no emotion what'so ever, so



Revenir en haut Aller en bas
avatar



kftw
posts : 1993
arrivé(e) le : 11/09/2012
disponibilité pour rp : DEXTER - CAMILLE -
avatar : Astrid Bergès-Frisbey

Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: APPEL - PANDO&LIZZIE - TERMINE Lun 13 Mai - 14:00

« Wow. Tu commences à faire flipper, tu sais ? Depuis quand tu doutes de toi-même ? ». BAM prend ça dans la face. En soit Lisbeth n'avait pas tout à fait tord. Pandora était un monstre de self confidence. Le genre de fille qui détruisait tout sur son passage, et avait un égo absolument démesuré. S'en était souvent particulièrement agaçant. Seulement pour une fois quand on en venait au relation amoureuse, Pandora n'avait pas cet assurance foudroyante. Enfin si. Mais moins, beaucoup moins. Vraiment, vraiment moins. Depuis tout quoi. « C’était totalement différent il y a dix ans. T’étais mariée avec un connard, tu étais toute sans aucune ressource ou presque et puis surtout t’avais dix-neuf ans ! Crois-moi tu lui as donné l’occasion de mener une meilleure vie, mais pas parce que tu n’étais pas capable de l’élever, tu ne pouvais pas c’est tout. J’aurais fait la même chose à ta place si je n’avais pas avorté ». Pandora ne savait pas ou Lisbeth avait tiré toute cette sagesse, et ou elle était devenu si calme et posé. Il y a encore quelques mois, son amie pétait un câble majestueux à cause du manque d'électricité et aujourd'hui elle lui disait les choses les plus sensées et les plus rassurantes qu'elle avait entendu depuis longtemps. « Ah tu ne connaissais pas encore la Pandora amoureuse hein ?! Flippant ?! On a envie de la frapper, non ?! ». répondit-elle en souriant. Elle savait bien que c'était uniquement à cause de ça qu'elle était plus fragile et que c'était les dernières paroles d'Ivy qui lui revenait sans cesse en tête. Habituellement elle n'avait pas besoin de s'en soucier elle batifolait à droite et à gauche dans les bras de toutes les femmes qui lui plaisait. « Tu es vraiment trop bonne avec le moi d'il y a dix ans Lizzie... Et heureusement qu'à défaut d'être persuadé de faire une bonne mère je suis persuadé qu'Orion fera un excellent père... Je pourrais au moins dormir sur mes deux oreilles pour ce soir. ». Là dessus Pandora n'avait pas d'inquiétude. Autant il y a dix ans elle avait paniqué à propos de Voltaire qui était un psychopathe fou furieux. Mais aujourd'hui Orion était l'homme absolument parfait qu'on rêvait de voir papa. « Tu seras la plus sexy des mamans et si ça pose un quelconque problème à quelqu’un je m’occuperai de son cas, crois-moi. Orion est parfait, et tu l’es aussi alors arrête-moi ça tout de suite. » Son amie devait aussi être malade, ou complètement bourrée. Ce n'était pas son genre, les compliments à outrance. Non pas que Lisbeth n'était pas une femme douce... Mais bon. Non Lisbeth n'était pas douce. « Toi non plus ça va pas ? Ta bouffé un agneaux ou qu'est ce qui se passe ? » Elles allaient finir par se faire flipper mutuellement avec leur connerie. « Eh oh, je te retiens toi ! Je serai parfaite en marraine la bonne fée. Tellement parfaite que ton rejeton ne jurera plus que par moi. » Ahahah Pandora éclata de rire au téléphone. Elle ne remettait pas en cause les talents de son amis. Quoique peut être un peu. Elle s'étonnait simplement que cette dernière soit simplement intéressée par être marraine d'un bambin. « Ah j'dis pas ! Seulement j'ignorais que tu étais intéressé par le poste de marraine la bonne fée ! Mais tu m'enverras ton CV... Tu sais comme je suis parfaite...Il y a la queue.. Ouai... Ok tu es embauchée. » fit Pandora en souriant, essayant une blague avant de penser qu'elle se ferait surement arracher la tête si elle poussait la blague trop loin. « T’as de la chance que je sois de bonne humeur et que tu sois à des milliers de kilomètres de moi sinon je t’arracherais littéralement la tête pour me l’annoncer que maintenant. » Pandora se gratta la gorge, et fit un faible sourire à l'autre bout du téléphone. « Pour ma défense, Orion l'a appris il a même pas deux heures, et puis il parait qu'avant ça c'est jamais bien bien sûr...» dit-elle pour se dédouaner. Bien sûr ça ne faisait pas tout, mais ça faisait déjà une bien belle excuse non ? « Arrête de me remercier, on dirait que je suis la méchante sorcière qui vient t’accorder une grâce inespérée, c’est vexant » « T'es une sexy méchante sorcière tu le sais bien» répondit Pandora du tac au tac, en souriant. « Bon, et sinon, tu rentres quand ? » Pandora sentait une pointe d'impatience dans la voix de son amie, et sentait qu'il ne fallait pas trop qu'elle s'impatiente à SF, de toute façon les billets de retour était déjà pris. « A la fin de la semaine, pour la première écho... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar



sp
posts : 8729
arrivé(e) le : 11/09/2012
disponibilité pour rp : Close. (ERWAN, DADDY, EULALIE).
avatar : Keira Knightley

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t914-lisbeth-you-can-t-c http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t919-it-s-only-after-we-ve-lost-everything-that-we-are-free-to-do-anything#21954

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: APPEL - PANDO&LIZZIE - TERMINE Sam 25 Mai - 20:04


    C’était vraiment impressionnant de voir à quel point les récents événements pouvaient influer sur la vie de Lisbeth. Elle d’ordinaire d’un je-m’en-foutisme remarquable se retrouvait maintenant dans un état déplorable à cause de ce qui se passait dans sa vie. Vianney, Lennon, son père, Pandora, Eulalie…Il fallait croire qu’ils avaient tous une emprise sur elle, et ça, Lisbeth n’était pas vraiment sûre de l’apprécier. D’une certaine manière, elle était rassurée de voir que Pandora était dans la même situation qu’elle, même si c’était dans une toute autre mesure. « Ah tu ne connaissais pas encore la Pandora amoureuse hein ?! Flippant ?! On a envie de la frapper, non ?! ». Lisbeth sourit. Il était vrai que Pandora était loin d’être aussi fleur bleue d’ordinaire, mais il fallait bien évoluer un jour, non ? « Tant que ça en reste là, ça va. Le jour où tu dessineras des cœurs avec le nom d’Orion à l’intérieur je commencerai sérieusement à m’inquiéter. », plaisanta la jeune femme. La simple idée d’imaginer son amie dessiner des cœurs sur des arbres ou dans des bouquins était plutôt amusante, bien que pathétique. « Tu es vraiment trop bonne avec le moi d'il y a dix ans Lizzie... Et heureusement qu'à défaut d'être persuadé de faire une bonne mère je suis persuadé qu'Orion fera un excellent père... Je pourrais au moins dormir sur mes deux oreilles pour ce soir. » Lisbeth grimaça. Elle n’avait pas connue l’ancienne Pandora de ses propres yeux, seulement par les dires de la brune, mais elle ne pouvait pas croire que la jeune femme avait pu être aussi désespérante qu’elle voulait lui faire croire. « Arrête de te dénigrer tu veux, même en sosie de Laura Ingalls t’avais un truc » - quel truc bonne question mais à cette heure-là il ne fallait pas trop en demander à la néerlandaise. « Tu n’allais pas enfanter alors que t’étais seule avec un connard pour mari. Tout est différent maintenant. Quoiqu’il arrive dans le futur, Orion sera au moins là pour toi, ça j’en suis sûre. Et puis c’est normal de faire des erreurs en tant que parent, ce serait inquiétant sinon. C’est un truc qui demande de l’expérience si tu veux mon avis, mais tu t’en sortiras, surtout avec moi à tes côtés. » La dernière partie de la phrase pouvait paraitre niaise à souhait, mais venant de Lisbeth, c’était plus comique qu’autre chose, ce n’était certainement pas la mieux placée pour s’occuper des enfants. La partie concernant les erreurs des parents lui allait plutôt mal en plus de cela avec tout ce qu’elle pouvait reprocher avec son père…Mais bon, là n’était pas la question et puis la situation était largement différente, ce n’était pas à négliger. « Toi non plus ça va pas ? T’as bouffé un agneau ou qu'est ce qui se passe ? ». La belle grimaça une seconde fois. Pandora avait tout à fait raison, elle commençait à se transformer en gentille petite fille, eurk. « J’ai le cerveau complètement détraqué en ce moment, il ne faut pas m’en vouloir. Avec tout ce qu’il se passe je ne sais plus trop comment m’en sortir. » Réponse plus ou moins synthétique de ce qu’il se passait dans sa vie récemment. D’ordinaire, Lisbeth en aurait rajouté des tonnes en démontrant à Pandora par a + b que sa vie était nulle et qu’elle ne méritait pas ce qui lui arrivait, mais la brune n’avait pas envie d’inquiéter son amie alors qu’elle était en vacances dans l’une des plus belles villes des Etats-Unis. Et puis étrangement, Lisbeth préférait laisser son égo de côté : Pandora était suffisamment paniquée avec son futur bébé, inutile d’en rajouter des tonnes avec ses problèmes à elle. Bien sûr, cette tactique n’était sûrement pas la meilleure, Pandora la connaissait trop bien et risquerait de s’inquiéter qu’elle lui en dise si peu. « Enfin, je te raconterai à ton retour. Je préfère te raconter tout ça en face. ». Et surtout elle avait envie de penser à autre chose, ça lui prenait suffisamment la tête. « Ah j'dis pas ! Seulement j'ignorais que tu étais intéressé par le poste de marraine la bonne fée ! Mais tu m'enverras ton CV... Tu sais comme je suis parfaite...Il y a la queue.. Ouai... Ok tu es embauchée. ». Lisbeth sourit. Comme s’il y avait foule pour le poste de marraine ! Peut-être qu’il y avait des prétendantes du côté d’Orion mais certainement pas de celui de Pandora. « Que Orion soit parfait, je ne dis pas. Mais ne va pas me faire croire n’importe quoi, sweetie. Je suis plus parfaite que toi alors ça veut tout dire ! », répondit-elle. A elles deux elles formaient sûrement le duo le plus détesté de Yellowsky, trop de perfection et de jalousie de la part des autres. « Oh, j’ai appris que la petite Lullaby était la cousine de ton cher Orion. Oui, bon, information inutile mais j’avais envie de te faire part de ma trouvaille. ». Lullaby était bien la seule personne qui aidait Lisbeth à ne pas sombrer dans un état de folie permanente ces-derniers temps, c’était assez déroutant d’ailleurs. « Pour ma défense, Orion l'a appris il a même pas deux heures, et puis il parait qu'avant ça c'est jamais bien bien sûr... » Bonne excuse. Et puis connaissant la belle, Pandora était du genre à vouloir attendre que ça s’en aille tout seul plutôt que d’en parler à quelqu’un. Lisbeth ne pouvait pas vraiment la blâmer, elle aurait fait la même chose à sa place. « Trois mois…ça donne quoi, fin octobre, début novembre, non ? Avec un peu de chance ce sera fin octobre, je préfère avoir un filleul balance que scorpion ». Ok, là ça n’allait vraiment plus si elle commençait à se préoccuper du signe astrologique du futur enfant ! « A la fin de la semaine, pour la première écho... ». La première écho, ça faisait vraiment sérieux dit comme ça. « Tu vas connaitre le sexe de ton bébé ? Et tu seras là pour mon anniversaire ? T’as intérêt sinon je te découpe en morceaux. »


_________________



    ⊹ Frozen as snow.
    You must be a sorcerous cause you just did the impossible, gained my trust. Don't play games, if you fuck me over, if I get burnt, I'll show ya what it's like to hurt cause I've been treated like dirt befo' ya. And love is "evol", spell it backwards, I'll show ya. Nobody knows me, I'm cold, walk down this road all alone. It's no one's fault but my own, it's the path I've chosen to go. I show no emotion what'so ever, so



Revenir en haut Aller en bas
avatar



kftw
posts : 1993
arrivé(e) le : 11/09/2012
disponibilité pour rp : DEXTER - CAMILLE -
avatar : Astrid Bergès-Frisbey

Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: APPEL - PANDO&LIZZIE - TERMINE Jeu 13 Juin - 22:08

C'était un peu le bordel dans la tête de Pandora... Dans son ventre aussi apparemment. Et Pandora n'était pas sur de se sentir prête à assumer une deuxième grossesse. La première avait été affreusement éprouvante, et même si elle était au courant que les circonstances n'étaient pas les mêmes elle n'arrivait pas à se motiver à passer neuf mois comme une baleine. « Tant que ça en reste là, ça va. Le jour où tu dessineras des cœurs avec le nom d’Orion à l’intérieur je commencerai sérieusement à m’inquiéter. » Pandora sourit, bénissant le ciel de ne pas avoir eu de verre d'eau dans la bouche avec lequel elle aurait pu s'étouffer... « Non ça devrait aller... Je t'autorise à m'assassiner si j'en viens à faire ça... » Ah oui au moins... Il ne fallait pas jouer avec ces choses là... Les coeurs sont des bestioles diaboliques qui enferme un cerveau et le jette aux oubliettes !! Et Pandora tenait à son cerveau.. C'était la seule chose qui était d'une parfaite constante dans sa vie... « Arrête de te dénigrer tu veux, même en sosie de Laura Ingalls t’avais un truc » Pandora était entrain de réfléchir à ce qu'elle pouvait avoir en Laura Ingalls et clairement elle ne trouvait pas... « Epargne toi des cauchemars veux tu... Laura Ingalls c'est la mort ! » Faut dire ce qu'il est aussi... Laura Ingalls c'est la mort version niaiserie, je pête des paillette et je bouffe de l'herbe. « Tu n’allais pas enfanter alors que t’étais seule avec un connard pour mari. Tout est différent maintenant. Quoiqu’il arrive dans le futur, Orion sera au moins là pour toi, ça j’en suis sûre. Et puis c’est normal de faire des erreurs en tant que parent, ce serait inquiétant sinon. C’est un truc qui demande de l’expérience si tu veux mon avis, mais tu t’en sortiras, surtout avec moi à tes côtés. » « D'un point de vu technique j'ai enfanté... » Mot ignoble d'ailleurs quand on y réfléchit bien... Mais oui elle avait accouché, elle en avait bavé et après elle avait donné le bébé, qu'il est une chance quelque part... « J’ai le cerveau complètement détraqué en ce moment, il ne faut pas m’en vouloir. Avec tout ce qu’il se passe je ne sais plus trop comment m’en sortir. » Pandora grimaça... Elle était une pitoyable meilleure amie qui s'enfuyait à San Fransisco alors que la vie de sa meilleure amie ne ressemblait à rien. « Je t'aime tu le sais ? Et dès que je rentre je mets un peu de ménage dans tes problèmes, ça marche ? Si je dois pêter des dents c'est pas mal aussi. » Bah quoi... Pandora était une femme très gentille, mais elle avait des envies de viande parfois... Enfin non c'est pas ce qu'il fallait dire... « Enfin, je te raconterai à ton retour. Je préfère te raconter tout ça en face. » Au moins le sujet était clot... Pandora n'aimait pas ça... Mais elle n'avait plus rien à ajouter... Si Lisbeth ne voulait rien dire... « Que Orion soit parfait, je ne dis pas. Mais ne va pas me faire croire n’importe quoi, sweetie. Je suis plus parfaite que toi alors ça veut tout dire ! » Pandora ria de bon coeur à la bêtise de son amie... Alors qu'on se le dise tout le monde savait que Pandora était la perfection incarnée. « Toi plus parfaite que moi ? J'ai la sagesse de l'âge ma belle » Enfin chez Pandora c'était surtout la connerie et la saloperie qui était venu avec l'âge... « Oh, j’ai appris que la petite Lullaby était la cousine de ton cher Orion. Oui, bon, information inutile mais j’avais envie de te faire part de ma trouvaille. » Oh Lullaby !! Un oiseau si délicat... si simple à emmerder... Ca c'était chiant.. « Ahah merde ! Elle peut pas me supporter ! Faut dire que je l'ai cherché !! Mais j'ai pas pu m'en empêcher aussi... La mettre hors d'elle est... Jouissif... » Ah les passions de Pandora... Parfois elle était difficilement compréhensible... Enfin une chose était sûre Orion ne comprendrait probablement pas. « Trois mois…ça donne quoi, fin octobre, début novembre, non ? Avec un peu de chance ce sera fin octobre, je préfère avoir un filleul balance que scorpion » Lizzie était folle.. Lizzie était folle. Lizzie était folle. « Chaque chose en son temps hein darling... on va commencé par savoir le sexe du bébé... » « Tu vas connaitre le sexe de ton bébé ? Et tu seras là pour mon anniversaire ? T’as intérêt sinon je te découpe en morceaux. » Ah bah justement quand on parle du loup... « Evidement que je serais là !! Tu me prends pour qui ! Je te ramène même un cadeau de SF !! » Fallait qu'elle trouve quoi maintenant mais bon... Lisbeth le valait bien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



sp
posts : 8729
arrivé(e) le : 11/09/2012
disponibilité pour rp : Close. (ERWAN, DADDY, EULALIE).
avatar : Keira Knightley

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t914-lisbeth-you-can-t-c http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t919-it-s-only-after-we-ve-lost-everything-that-we-are-free-to-do-anything#21954

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: APPEL - PANDO&LIZZIE - TERMINE Sam 29 Juin - 15:32


    Ces-derniers temps, Lisbeth avait juste l’impression d’être la protagoniste d’un poème baudelairien souffrant de spleen. L’isolement, le désespoir profond, l’angoisse, l’ennui, absolument tout concordait avec sa situation. Enfin bref, c’était le bordel dans sa vie et l’absence de Pandora n’arrangeait vraiment rien, au contraire. Malgré tout, la néerlandaise tentait tant bien que mal de maintenir la tête hors de l’eau pour ne pas céder à la panique et pour ne surtout pas inquiéter son amie. « Non ça devrait aller... Je t'autorise à m'assassiner si j'en viens à faire ça... ». Un nouveau sourire vint s’étirer sur les ses lèvres. Imaginer Pandora en petite niaise amoureuse qui dessine des cœurs ou des « Orion + Pandora = amour pour toujours » était plus que risible tant c’était en contradiction avec la demoiselle. « Je ne pense pas devoir en arriver là, je te fais confiance. », répondit-elle avant d’enchainer sur une comparaison avec Laura Ingalls, héroïne de La Petite maison dans la prairie, roman-série télévisée la plus niaise au monde suivie de près avec Twilight. « Epargne toi des cauchemars veux-tu... Laura Ingalls c'est la mort ! ». Effectivement, il y avait beaucoup mieux. « Oh et encore ça pourrait être pire ! J’aurais pu te sortir la demoiselle amoureuse d’un vampire à la peau scintillante ! ». Heureusement pour tout le monde, Pandora était bien loin de manger de ce pain-là auquel cas Lisbeth n’aurait jamais pris la peine de devenir son amie. Vivre d’amour et d’eau fraîche ça va bien cinq minutes, il faut redescendre sur Terre et ouvrir les yeux deux secondes pour se rendre compte que l’amour n’est pas aussi pur et magnifique que ce qui est écrit dans les contes de fée et autres niaiseries. La pauvre Lisbeth avait une vision tellement noire sur tout ce qui touchait les sentiments qu’elle en oubliait presque que parfois, tout pouvait aller bien et qu’aimer pouvait être la plus belle des choses. Enfin soit, ce n’était pas avec ce qu’elle pouvait avoir sous les yeux que ça allait l’aider à changer d’avis. Ses parents, Vianney, Pandora et son ex-mari…tous la maintenaient dans ses profonds idéaux. « D'un point de vue technique j'ai enfanté... ». Pas faux. Elle avait porté en elle un embryon pendant neuf mois pour ensuite lui donner la vie et le mettre à l’adoption. Rude épreuve pour une demoiselle de dix-neuf ans maltraitée par son mari, abandonner son enfant lui avait fallu beaucoup de courage… Lisbeth se tut, elle ne savait vraiment pas quoi répondre à son amie, il lui était impossible de comprendre ce qu’elle avait bien pu traverser. « Je t'aime tu le sais ? Et dès que je rentre je mets un peu de ménage dans tes problèmes, ça marche ? Si je dois pêter des dents c'est pas mal aussi. », lui répondit Pandora à la remarque de la brune. Lisbeth sourit. « Tu me manques. », dit-elle simplement. Aucun besoin de rentrer dans les détails, elle n’avait pas envie de lui gâcher son séjour à San Francisco avec ses problèmes. « Toi plus parfaite que moi ? J'ai la sagesse de l'âge ma belle. » Ah la grosse blague ! Pandora était bien loin d’être sage, aucun doute là-dessus. « Bien évidemment, et moi je suis la fille la plus saine d’esprit de la planète. », plaisanta-t-elle. « Ahah merde ! Elle ne peut pas me supporter ! Faut dire que je l'ai cherché !! Mais j'ai pas pu m'en empêcher aussi... La mettre hors d'elle est... Jouissif... ». Alors comme ça Pandora et Lullaby ne s’entendaient pas… Intéressant, ça risquait de la mettre dans une bien belle situation avec Orion. « Oh, je l’aime bien moi, elle est plaisante. Elle me rend service en me débarrassant un peu de Lennon en plus… Qu’est-ce qu’elle t’a fait pour que tu t’en prennes à elle ? ». Connaissant son amie, il ne lui avait pas fallu grand-chose, le côté parfait de Lullaby avait dû être entièrement suffisant. « Chaque chose en son temps hein darling... on va commencer par savoir le sexe du bébé... ». Pandora ne savait même pas lorsqu’elle allait accoucher, ça promettait dis-donc ! « Quand est-ce que tu vas chez le gynéco pour le savoir ? ». Dire que Lisbeth n’était pas du tout en phase avec les enfants était un bel euphémisme, mais étrangement c’était différent avec le bébé de Pandora. Sans doute parce qu’elle en serait la marraine, ou simplement parce que tout ce qui touchait à Pandora la touchait automatiquement par extension. « Evidement que je serais là !! Tu me prends pour qui ! Je te ramène même un cadeau de SF !! ». Pour qui elle la prenait ? Bonne question. Mais la brune l’avait déjà laissé en plan pour Noël alors elle était prête à toi maintenant. « Un cadeau, je suis honorée ! ». Un cadeau lu ferait bien évidemment plaisir mais tout ce qu’elle souhaitait vraiment, c’était la présence de Pandora. Le reste importait vraiment peu tant que son amie était là pour la soutenir dans ce moment chaotique de sa vie.



_________________



    ⊹ Frozen as snow.
    You must be a sorcerous cause you just did the impossible, gained my trust. Don't play games, if you fuck me over, if I get burnt, I'll show ya what it's like to hurt cause I've been treated like dirt befo' ya. And love is "evol", spell it backwards, I'll show ya. Nobody knows me, I'm cold, walk down this road all alone. It's no one's fault but my own, it's the path I've chosen to go. I show no emotion what'so ever, so



Revenir en haut Aller en bas
avatar



kftw
posts : 1993
arrivé(e) le : 11/09/2012
disponibilité pour rp : DEXTER - CAMILLE -
avatar : Astrid Bergès-Frisbey

Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: APPEL - PANDO&LIZZIE - TERMINE Sam 6 Juil - 16:46

Pandora était contente d'avoir pu parlé à Lizzie et d'avoir pu lui dire... Ca faisait maintenant une chose en moins que lui pesait sur le cerveau, et qui allait clairement lui peser sur le ventre. Elle était bien enceinte et ça n'allait pas aller en s'arrangeait... Mais étonnement sa meilleure amie l'avait bien pris et l'avait même rassuré... pas toujours de manière efficace mais elle l'avait fait. « Tu me manques. », Pandora sourit à l'autre bout du téléphone. Tristement cependant, elle avait abandonné Lisbeth pour traverser l'Atlantique avec Orion, et entendre Lisbeth en si mauvaise forme l'inquiétait. « Toi aussi darling» Elle le pensait sincèrement. Personne ne pouvait plus lui manquer que Lisbeth. « Oh, je l’aime bien moi, elle est plaisante. Elle me rend service en me débarrassant un peu de Lennon en plus… Qu’est-ce qu’elle t’a fait pour que tu t’en prennes à elle ? Finit-elle par demander en parlant de Lullaby... La cousine d'Orion visiblement. « Oh mais moi aussi je l'aime bien... Surtout lorsqu'elle s'énerve. Oh trois fois rien. Je m'amuse juste. », Enfin Pandora quoi. « Quand est-ce que tu vas chez le gynéco pour le savoir ? ». Euh ... elle la prenait de court là... « J'en sais rien... Tu sais je viens un peu de l'annoncer à Orion... Je ne suis pas encore dans les délais d'acceptation de la grossesse...». Elle était un peu en retard même... M'enfin ce n'était pas dramatique... si ? Elles parlèrent cadeau et de tout et de rien pendant plusieurs minutes encore, avant qu'Orion apparaisse dans la pièce et vienne embrasser Pandora sur l'épaule. Pandora sourit avant de te dire. « Orion me demande... je vais te laisser chérie... Je rentre bientôt, et je serais tout à toi. Prends soin de toi... Appelle moi si tu as besoin de quoique ce soit. Love you. ». Dit-elle avant d'attendre la réponse de Lisbeth et de raccrocher.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: APPEL - PANDO&LIZZIE - TERMINE

Revenir en haut Aller en bas

APPEL - PANDO&LIZZIE - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NITWITTEDLY YOURS ❥ ::  :: They used to be useful ~ :: Write me the past-