Partagez|

(TERMINE) A force de jouer avec le feu, on finit par se brûler ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar



soa
posts : 179
arrivé(e) le : 03/03/2013
disponibilité pour rp : 2/2 (Robin & Rachel)
avatar : Toni Garrn

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (TERMINE) A force de jouer avec le feu, on finit par se brûler ... Sam 15 Juin - 13:47



A force de jouer avec le feu, on finit par se brûler ...



C'était mal ce que nous nous apprêtions à faire et même très certainement ce que nous étions en train de faire mais sincèrement je m'en moquais complètement. Nicholas était très loin de mes pensées à cet instant et il n'y reviendrait que bien plus tard, bien trop tard. Je n'avais ni sentiment de culpabilité, ni de trahison, ni de remord, ni quoi que ce soit de ce genre, bien au contraire je n'étais ampli que de plaisir, de désir et d'envie. Je ne voulais qu'une seule chose, et ce depuis fort longtemps à mon souvenir, c'était lui. Robin, il n'y avait que lui finalement. Alex fut une belle partie de ma vie et je n'en regrette strictement rien. J'ai vécu 5 belles années à ses côtés, j'en ai profité pleinement et ne l'ai jamais trahi, mais ce n'était qu'une douce attente à l'homme que je voulais vraiment, que je désirais plus que tout au monde. Je suis bien entendu consciente que cette nuit ne représentera très certainement rien pour Robin ou en tout cas pas la même chose qu'à moi, mais ce n'est pas grave, il m'offre ce que je convoite le plus, être désirée par lui, c'est tout ce qui compte. Je ne pensais pas qu'un jour cela pourrait m'arriver alors je ne peux que m'en contentais, comblée. Je ne prétend pas que je vais passer ma vie à repenser à cette nuit. Certes je vais y songer, longuement, durant les prochaines semaines, voir mois, mais il arrivera un moment où je tournerais la page, certes peut-être pas complètement mais en tout cas je passerais à autre chose, gardant pour toujours Robin et ce souvenir merveilleux au fond de mon cœur. Je sortirais avec d'autres hommes, je finirais par me marier et j'aurais peut-être des enfants. J'aurais une vie rangée, peut-être un peu plate, mais ça me conviendra quand même. J'aimerais mon époux, mais jamais autant que je peux aimer et désirer Robin, j'en suis persuadée. N'importe qui serait déprimé face à cette révélation, mais pas moi parce que j'aurais connu le bonheur parfait durant une nuit entière et c'est déjà beaucoup.

Je sens ses doigts glisser le long de mon corps, je suis parcourue de frissons, je suis en extase. Ses lèvres pressent de plus en plus ma peau et mes lèvres, envahies de passion. Mes doigts glissent dans ses cheveux, finissant de les décoiffés, pour descendre dans sa nuque, puis dessiner deux tracés dans son dos. Visiblement il a l'air d'apprécier ses caresses, mais je ne sais pas si c'est juste les caresses en soient qu'il aime ou si c'est une zone qu'y est très sensible. L'une ou l'autre de ces solutions me plaisent. Je suis nue et lui finit de l'être. Nous faisons glisser son pantalon, puis son sous-vêtement au sol, rejoignant ainsi mes habits. La simple idée qu'ils se retrouvent tous au même endroit me plait, c'est assez stupide et un peu enfantin, je vous l'accorde, mais j'aime ça. Nous voilà comme Adam et Eve avant d'être jetés du paradis. Je sens son corps venir se loger contre le miens et je sens son cœur battre à l'unisson du mien, c'est un pur délice. Nous nous embrassons, encore et toujours, sans jamais nous lasser, je le sens se frotter à moi et cela ne fait qu'accentuer mon désir pour lui. Je brûle littéralement d'envie et je ne veux maintenant plus qu'une seule chose, qu'il entre en moi et me possède. Il enfile enfin le préservatif et me pénètre lentement. Je ne le lâche pas du regard, ne voulant pas perdre une miette de ce « petit miracle qui ne se reproduira très certainement jamais ». Nos corps s'unissent l'un à l'autre de façon tout à fait naturellement. Il fait des vas et viens en moi et je me colle à lui. Il colle son front au miens et je ferme à demi les yeux, sentant le plaisir me submerger lentement. Je gémis, doucement, puis au fur et à mesure que le plaisir s'intensifie, je gémis de plus en plus fort. Il n'y a plus que lui et moi sur cette terre, plus personne d'autre existe. Je ne veux pas que ce moment s'arrête, j'aimerais que cela dure toute notre vie mais bien entendu c'est impossible. Tout comme il y a un début, il existe forcément une fin. Le plaisir s'intensifie jusqu'à devenir une véritable explosion de sensations. J'ai chaud soudainement, puis je suis parcourue de frissons. J'ai l'impression d'avoir fait un marathon tellement je suis essoufflée, mais je serais prête à recommencer, rien que pour le plaisir d'être avec lui, dans ses bras. Je n'arrive toujours pas à réaliser que je viens de coucher avec Robin.

made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
avatar



sp
posts : 1608
arrivé(e) le : 03/03/2013
disponibilité pour rp : open.
avatar : Jared Joseph Leto

Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: (TERMINE) A force de jouer avec le feu, on finit par se brûler ... Dim 16 Juin - 15:53