Partagez|

Dexter & Ludivine • See you again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



soa
posts : 819
arrivé(e) le : 31/12/2012
disponibilité pour rp : Je vous attend, venez mes petits chéris <3
avatar : Ginnifer Goodwin

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1706-ludivine-o-mais-co http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1759-ludivine-ce-qui-empeche-les-gens-de-vivre-ensemble-ce-nest-pas-leurs-differences-cest-leur-connerie

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Dexter & Ludivine • See you again Mer 16 Jan - 14:28

Dexter & Ludivine


Je sors rapidement de l'immeuble et enfonce plus profondément mon bonnet sur mes oreilles. Le changement de température est assez soudain et je me met à marcher pour me réchauffer. L'avantage quand on travaille en dehors de Yellowsky, c'est que le chauffage fonctionne dans le bureau. Je plains franchement les gens qui ont froid toute la journée. Enfin, je suis quand même obligée de sortir pour me restaurer. Je me dirige vers une rue commerçante pour acheter un sandwich. J'irai ensuite dans un parc. Même s'il fait froid. Je ne sais pas, j'ai envie de voir du monde. J'espère qu'il y en aura quand même. C'est pas sûr vu le temps. Sinon tant pis. Je vais dans le parc dans Yellowsky. C'est un peu plus loin de mon travail mais j'ai du temps et il est plus fréquenté. Si il n'y a personne dans celui là, il n'y a personne nul part. En plus on peut acheter un café juste à côté. Je commence à manger mon sandwich en cours de route et lorsque j'arrive, j'ai déjà presque terminé. Je prend donc directement mon café et vais m'assoir sur un des bancs du parc. Par chance, il y a quelques personnes. Moins que d'habitudes mais c'est déjà ça. La plupart des gens avancent le nez dans leur col roulé, en regardant par terre. Le parc est souvent utilisé comme raccourcis et les gens ne s'y arrêtent pas toujours. Certains ont des écouteurs dans les oreilles, avec la musique bien trop forte. Je peux l'entendre de là où je suis. Ils doivent s'exploser les tympans. Mais après tout ils font ce qu'ils veulent. Je continue de les observer. J'aime bien observer les gens, les écouter aussi. Je sais bien que ça ne me regarde pas mais bon. De toutes façons, je ne les oblige pas à parler. Ils sont dans un lieu public, s'ils sont assez malins ils ne vont pas raconter tous leurs secrets ici. Et puis je ne suis pas forcément du genre à tout répéter à Madame non plus. Je fixe mon regard sur le couple sur un autre banc un peu plus loin. Ils ont dans la quarantaine je dirais. La femme montre différente photos à l'homme sur son téléphone. Ca doit être des photos de ses enfants. Lui n'a pas l'air très intéressé vu ses réponses. "Tu vois, là, on était à la montagne. Alexis a appris à faire du ski pour la première fois !" "Ah." "Tu le verrais sur ses skis, il est adorable. Il semblait tellement s'amuser. La dernière fois, il m'a demandé à y retourner alors qu'on était en septembre. Ca m'a fait mal au coeur de lui expliquer qu'il fallait attendre. Tu te rend compte, rendre un petit garçon si gentil, malheureux." "Oui, c'est vrai." "Oh ! Regarde cette photo ! C'est le bonhomme de neige de Mathéo. Il est beau, hein." "Très beau." "C'est mon écharpe ici. Heureusement que j'en avait une deuxième. Je prend toujours tout en double. On ne sait jamais ce qui peut arriver. Et j'ai bien fait !" "Hum." La femme continue de commenter toutes ses photos. Elle est tellement drôle ! Elle ne se rend pas compte de tout ce qu'il y a autour d'elle, et de tout ce qu'elle raconte. Elle parait tellement inconsciente, comme dans sa bulle de bonheur. Je plains le pauvre gars qui l'écoute, ou qui fait semblant. Je fixe mon attention sur un jeune homme au téléphone, qui marche vite. En même temps vu la longueur de ses jambes. Lorsque je fais trois pas, il en fait un. Il y a des choses injustes dans la vie. On va dire que quand je marche, j'ai plus de mérite que lui. Na. Il est en train de se disputer on dirait, ou de se faire engueuler plutôt. Peut-être par sa copine. "Mais non, je te dis que ce n'est pas moi. Non. Arrête de crier putain. J'ai rien fait. Tu fais chier, t'avais qu'à ranger tes affaires mec." Ou peut-être pas.
Au moment où j'allais détourner les yeux de monsieur Je-gueule-au-téléphone, j'aperçois une tête familière. Il s'éloigne au milieu des autres passants, je ne suis pas sûre que ce soit bien lui. Ca fait assez longtemps qu'on ne s'est pas vu en plus, alors je peux me tromper. Je décide de le suivre pour en être certaine. Je jette mon gobelet de café vide dans une poubelle, et me met à courir pour le rattraper. C'est dans ce genre de moment que je regrette un peu de ne pas avoir de voix. J'aurai pu crier un bon coup pour le faire s'arrêter. Mais bon,c'est la vie. Alors je cours. Je me rapproche petit à petit de lui, c'est qu'il va vite en plus ! J'arrive enfin à sa hauteur et lui attrape le bras pour qu'il se retourne. C'est bien lui, Dexter. Je souris, sincèrement. "Salut, tu te rappelles de moi ?" Je me rend compte qu'il m'avait un peu manqué. On avait joué ensemble en Australie dans une pièce de théâtre. Je me rappelle qu'il avait appris le langage des signes pour l'occasion et ça m'avait beaucoup surpris, et touché. Peu de personnes apprennent cette langue, juste pour l'utiliser quelques mois. Il était aussi très minutieux. Je faisais souvent des heures supplémentaires pour arranger tel ou tel détail. J'étais restée avec lui quelques soirs pour travailler. Ou juste pour discuter des fois. J'en garde un très bon souvenir. Mais je ne pensais pas le revoir, surtout pas ici à Yellowsky.


Dernière édition par Ludivine H. Gardner le Dim 20 Jan - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



cmt
posts : 4895
arrivé(e) le : 18/10/2012
disponibilité pour rp : 5/5 (Shane & Emmelyn &Pandora&William & Zelda)/CLOSED + Sms (Lullaby & Pandora & Emma-Rose) + Attente (Galahad & Sam)
avatar : Mad Hatter ou SebStan pour vous servir

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1237-run-you-clever-boy http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1253-tout-nest-quapparence-non-dexter-m-soulman

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: Dexter & Ludivine • See you again Dim 20 Jan - 13:23

See you again.
Ludivine & Dexter

Un espace trop grand. Planté au milieu de la villa et les bras croisés, Dexter trépigne. Il ne sait pas quoi faire. Pourtant, il en aurait des activités à faire. Son violon l'attend sur son lit, il peut répéter aussi. Bref, il peut faire ce qu'il veut mais pour autant, il n'est pas satisfait. Il veut un truc en plus, quelque chose qu'il cherche mais qu'il n'arrive pas à attraper. Tournant en rond, il se dit que si sa colocataire était là, elle le prendrait pour un sombre idiot. Pas le temps pour appeler quelqu'un aujourd'hui, au beau milieu de l'après-midi, ils doivent être tous occupés. C'est dans ces moments là qu'il regrette l'Australie. Où qu'il aille, il pouvait toujours retrouver des gens qu'ils connaissaient, sur la plage à surfer sur les magnifiques vagues que l'océan leur apportait. Attrapant son portable et mettant les écouteur dans les oreilles, Dexter choisit de se rendre en ville. Qui sait, peut être qu'il craquera et achètera un truc qui lui plaira sur le coup et qu'il jettera deux heures plus tard. Mettant sa veste en cuir et son écharpe, il s'échappe rapidement de chez lui. Sa première pensée est de faire le tour du parc, afin d'éviter la foule. Mais, il a toujours aimé le parc, pourquoi changer les bonnes habitudes ? Le parc est un endroit plutôt calme normalement, aujourd'hui ne devrait pas échapper à cette règle n'est ce pas ?

Marchant d'un pas rapide, Dexter entre alors dans le parc, son portable jouant une de ses musiques fétiches. Les gens autour de lui semblent invisible tellement il est plongé dans ses pensées. Ce n'est pas tout les jours qu'on peut le prendre par surprise. Et pourtant, il sursaute légèrement quand il sent une pression sur son bras qui le stoppe et le fait se retourner. Sur le coup, il ne reconnaît pas la personne. Des cheveux corbeaux coupés courts, des yeux bleus-verts et elle est assez petite. Fronçant les sourcils, il l'a voit soudain qu'elle utilise le langage des signes pour s'adresser à lui. Et c'est comme si une lumière venait de s'allumer dans son esprit. Il l'avait rencontrée il y a de nombreuses années. Quand il était encore en Australie et qu'il commençait ses études en théâtre. Son visage perplexe laisse place à un grand sourire et il lui répond donc. " Ludivine ! Désolée pour mon temps d'adaptation, je ne t'avais pas reconnu. C'est un vrai plaisir de te revoir ! Que fais tu ici ? Et surtout, depuis combien de temps est tu ici ? " Lui souriant toujours, il lui propose alors de continuer à marcher tout deux dans le parc. Il l'avait beaucoup apprécié à l'époque. C'était une expérience très enrichissante de pouvoir jouer avec elle, en utilisant le langage des signes et il se rendait compte que tout cela lui avait plutôt manqué. " Qu'est ce que tu deviens ? Toujours à vagabonder sur toutes les routes du monde ? " Il est surpris de la voir ici, à Yellowsky. Il semble que ce quartier ramène beaucoup de personnes en ce moment. Et il est heureux de n'avoir pas choisi de couper par la route plutôt que par le parc. Ce sont de belles retrouvailles et Dexter a bien l'intention de profiter de ses quelques instants avec elle. Après tout, elle l'a connu quand il n'était qu'un gamin. Cela peut être amusant de voir comment l'un et l'autre ont changés durant toutes ses années.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



soa
posts : 819
arrivé(e) le : 31/12/2012
disponibilité pour rp : Je vous attend, venez mes petits chéris <3
avatar : Ginnifer Goodwin

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1706-ludivine-o-mais-co http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1759-ludivine-ce-qui-empeche-les-gens-de-vivre-ensemble-ce-nest-pas-leurs-differences-cest-leur-connerie

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: Dexter & Ludivine • See you again Dim 20 Jan - 15:09

Dexter & Ludivine


Lorsqu'il se retourne vers moi, les écouteurs dans les oreilles, il semble sortir de son monde. Mais trop contente de le revoir, je ne prend pas le temps de me demander si je le dérange et je le salue. De toutes façons, si c'est le cas, tant pis. Il fronce les sourcils, se demandant sûrement qui je suis et ce que je lui veux. C'est vrai que j'ai changé depuis mon séjour en Australie. La grande différence sont mes cheveux je pense. Je les ai coupé assez court alors que je les avais sous les épaules. Mais je suppose que la langue des signe l'aide à me replacer dans son esprit car ses yeux s'éclaircissent et un sourire nait sur ses lèvres. "Ludivine ! Désolé pour mon temps d'adaptation, je ne t'avais pas reconnu. C'est un vrai plaisir de te revoir ! Que fais tu ici ? Et surtout, depuis combien de temps es tu ici ? " Comme quoi on est aussi surpris l'un que l'autre. Mon sourire s'agrandit, enfin je ne suis pas sûre que c'est possible, et on se met à marcher tranquillement. J'en profite pour reprendre mon souffle, parce que je ne suis pas une très grande sportive, ne nous le cachons pas. "Je viens d'arriver il y a quelques jours seulement. Je suis nouvelle ici. Et toi ? Je ne m'attendais vraiment pas à te rencontrer ici, aussi loin du soleil australien." Mais tant mieux hein. Ca fera au moins une personne que je connais, on ne refuse pas un repère comme celui là. Et puis Dexter est quelqu'un que j'ai toujours admiré. Pour son professionalisme essentiellement, son sens du détail et sa passion pour le théâtre. "Tu es toujours comédien ? Tu travailles sur quelque chose en ce moment ? Je pourrais venir te voir, ça me rappellera des bons souvenirs." Je me sens m'exciter toute seule là. Si ça se trouve, il est devenu mécanicien. Ou coiffeur. Et il ne veut plus entendre parler de théâtre. Je rigole doucement, et silencieusement, en l'imaginant faire le brushing d'une petite mamie. Peut-être pas hein. Ou si ça se trouve, et c'est bien plus probable, il se concentre sur la musique. Il m'avait dit qu'il jouait du violon, si je me souviens bien. Je ne l'ai jamais entendu jouer, mais je pense qu'il en joue très bien, comme il est -était ?- un très bon comédien. Je pense que tout ce qu'il entreprend est très bien de toutes façons. Parce qu'il s'y met à fond et qu'il est très exigent avec lui même.
"Qu'est ce que tu deviens ? Toujours à vagabonder sur toutes les routes du monde ?" "Non j'ai finis, j'ai décidé de me poser et d'avoir une vie un peu plus stable." Mais on peut voir ça comme une nouvelle aventure en quelques sortes. Yellowsky promet une vie très peu monotone et banale, pour le peu que j'en ai vu. "Après l'Australie, j'ai encore voyagé, avec la troupe. On est allé dans des endroits vraiment magnifiques, et très différents les uns des autres. La Russie par exemple. C'est vraiment très différent de chez toi." Plusieurs pulls de différence déjà. Je commence à lui raconter quelque uns des mes voyages, j'espère que je ne le soule pas, parce que ce n'est vraiment pas le but. En fait, je dois le souler, carrément. "Je suis désolée, je parle beaucoup trop. Mais je suis vraiment contente de te voir."


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



cmt
posts : 4895
arrivé(e) le : 18/10/2012
disponibilité pour rp : 5/5 (Shane & Emmelyn &Pandora&William & Zelda)/CLOSED + Sms (Lullaby & Pandora & Emma-Rose) + Attente (Galahad & Sam)
avatar : Mad Hatter ou SebStan pour vous servir

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1237-run-you-clever-boy http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1253-tout-nest-quapparence-non-dexter-m-soulman

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: Dexter & Ludivine • See you again Sam 2 Fév - 20:57

See you again.
Ludivine & Dexter

Revoir les personnes qui font partie de son passé l'effrayait au départ. Seraient-ils au courant ? Le jugeraient-ils ? Le regarderaient-ils avec pitié ? Toutes ses questions le torturaient avant. Mais sa récente rencontre avec Marla lui a prouvé que personne n'était au courant. Dans un sens, il se sent soulagé mais dans l'autre, cela rend les choses bien plus complexes. Avec Ludivine, pourtant, il n'a pas cette crainte. Elle n'a jamais connu sa famille ou quoi que ce soit qui risque de le discréditer. C'est pourquoi il se sent si détendu. Son sourire éclatant lui donne à lui aussi un sourire. Il l'a beaucoup apprécié à l'époque et bien que ses cheveux soient beaucoup plus courts, elle n'a réellement pas changée. " Bienvenue à Yellowsky alors ! Cela fait 3-4 mois que je suis ici déjà. Il faudra que je te fasses le tour du quartier alors, cet endroit est merveilleux ! Je ne m'attendais pas non plus à te voir ici, à Yellowsky. " Le fait qu'elle soit muette n'a jamais dérangé Dexter. Au contraire, il aime discuter de cette manière. Tout passe par le regard,c'est tout de suite plus spontanée et plus sincère. Il se rappelle que leur pièce de théâtre en Australie avait remportée un franc succès et renouveler l'expérience le ravirait, ainsi que l'expérience qu'il pourrait avoir s'il refaisait une pièce de ce genre. " Je suis toujours comédien, enfin, je suis toujours à la fac pour posséder toutes les cartes en main au moment où je pourrais me lancer sur la scène seul. En tout cas, tu es la bienvenue si tu souhaites nous rejoindre parfois, si toutefois tu continue toujours le théâtre. " Il se doute que la jeune femme n'a pas du arrêter non plus, il avait senti à l'époque la même passion pour le théâtre que la sienne et c'est peut être pour cette raison qu'ils avaient si bien joués ensemble. Quand on joue avec des personnes qui font ça parce qu'ils aiment ça, le jeu est complètement différent et Dexter peut l'affirmer. Certains de ces rôles ne lui plaisent pas toujours mais jamais il n'en a pris un à la légère, comparé à certains de ses camarades. Ludivine, dans un sens, était comme lui à l'époque. Depuis, le temps a bien passé mais Dexter espère bien que la jeune femme est restée fidèle à elle-même.

Une vie plus stable ? Comme il l'a comprend sur cette phrase. Il hoche la tête doucement et pose son regard sur le parc. L'Australie et l'Angleterre, deux continents bien différents. Que ne donnerait-il pas parfois pour avoir une plage de sable fin sous les pieds ? Aujourd'hui encore, le manque d'électricité l'a forcé à prendre une douche à l'aveugle, le rendant complètement idiot dans sa douche. Mais l'imaginer en Russie, avec une énorme doudoune et une écharpe remontée jusqu'au nez le fait soudain rire. De peur d'avoir vexée son amie, il reprend : " Excuses moi, je ne me moquais pas de toi, la simple idée de la Russie me fait frissonner. J'imagine que c'était aussi une très bonne expérience pour vous tous ! Et je suis aussi très heureux de te revoir ! Je ne pensais pas que je retrouverais des gens de mon passé ici. C'est un second départ, une nouvelle vie pour moi à Yellowsky et tu es la deuxième personne qui me connaisse déjà ! " Souriant avec un air nostalgique, il repense à son ami d'enfance, Marla, qu'il a retrouvé il y a peu dans les rues de Londres. Comme quoi, peu importe l'endroit où il fuira, il sera toujours retrouvé, malgré lui. " Que penses-tu de Londres alors ? Pas trop dépaysant ? "
Revenir en haut Aller en bas
avatar



soa
posts : 819
arrivé(e) le : 31/12/2012
disponibilité pour rp : Je vous attend, venez mes petits chéris <3
avatar : Ginnifer Goodwin

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1706-ludivine-o-mais-co http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1759-ludivine-ce-qui-empeche-les-gens-de-vivre-ensemble-ce-nest-pas-leurs-differences-cest-leur-connerie

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: Dexter & Ludivine • See you again Jeu 7 Fév - 21:31

Dexter & Ludivine


" Bienvenue à Yellowsky alors ! Cela fait 3-4 mois que je suis ici déjà. Il faudra que je te fasses le tour du quartier alors, cet endroit est merveilleux ! Je ne m'attendais pas non plus à te voir ici, à Yellowsky. " Lorsqu'il se trompe sur l'un des signes je souris et le corrige. J'apprécie vraiment le fait qu'il utilise ce langage assez particulier. C'est un effort qu'il a fourni lors de notre pièce de théâtre commune, en Australie. Il avait fait d'énormes progrès en très peu de temps et ça m'avait vraiment impressionné. Je crois même qu'il avait appris plus vite que moi. Enfin, je ne me rappelle plus vraiment j'étais très jeune. Ouais, je ferai mieux de me taire en fait. Enfin bref, c'est normal qu'il se trompe un peu, il ne doit pas signer énormément. A moins qu'il connaisse une autre personne dans mon cas. Mais bon, ce n'est pas très courant. "J'accepte. Maintenant que tu l'as proposé tu ne peux plus te défiler, hein !" Je me connais, je n'oublierai pas et je ne me gênerai pas. Mais bon, je suppose qu'il ne le propose pas par politesse donc... "Je suis toujours comédien, enfin, je suis toujours à la fac pour posséder toutes les cartes en main au moment où je pourrais me lancer sur la scène seul." Ça ne m'étonne pas. Il est ambitieux, et c'est bien. Ça me fait plaisir qu'il se donne les moyens de vivre son rêve comme il le fait. Il est talentueux et il le mérite. C'est peut-être un peu débile de penser ça comme je le fais, mais je suis fière de lui. Vraiment. Je n'ai aucun mérite dans sa réussite hein. Mais je suis fière de ce qu'il a accomplit jusqu'à maintenant et tout ce qu'il accomplira à l'avenir. Je sais très bien que ce ne sera pas facile, mais il saura affronter tous les obstacles. J'en suis persuadée.

Sa prochaine phrase, au contraire, refroidit. "En tout cas, tu es la bienvenue si tu souhaites nous rejoindre parfois, si toutefois tu continue toujours le théâtre." Je me rend compte qu'on est pas en Australie, et qu'on n'est pas en chemin pour l'auditorium où se déroule les répétitions. Pendant un instant j'avais cru être revenu en arrière. Mais les choses ont changé. Je soupire doucement et je suis un peu gênée. Je n'ai pas du tout honte de ma vie, de mes décisions. Je sais très bien pourquoi je les ai prises, et je n'ai aucun remord. "Je ne suis plus comédienne. J'ai justement arrêté pour avoir une vie plus stable. Et puis, j'ai l'impression d'avoir fait le tour de ce métier. Je ne pense pas que la scène puisse encore m'apporter quelque chose. J'ai moins d'opportunités que toi, il n'y a pas beaucoup de troupes de sourds et muets." J'ai la sensation très étrange et désagréable de me justifier et d'attendre son pardon. Ce n'est pas le cas, je n'ai pas besoin qu'il valide mes faits et gestes. Je suis grande et je sais ce que je fais. Seulement, j'aimerais bien qu'il me comprenne. Je ne veux pas le décevoir. Je ne veux pas qu'il pense que je n'avais pas la même passion pour le théâtre que lui, que je lui mentais en quelques sortes. Si lui est vraiment fait pour ce métier, moi je suis faite pour le changement. Je ne me vois pas faire la même chose tous les jours, toute une vie. Je m'investit pour quelque chose, et je me lasse ensuite. Alors je fais autre chose. Mais ça ne veut pas dire que je n'aime pas ce que je fais, au contraire. "En ce moment je suis comptable dans une entreprise qui fabrique des costumes. D'ailleurs, si tu as besoin, n'hésite pas. Je sais que ça peut paraître moins excitant que la scène, mais ça ne me dérange pas. Et ça me laisse du temps pour faire ce que je veux à côté." Là aussi, j'ai l'impression de me justifier. Faut que j'arrête, c'est pas dégradant d'être comptable, si ? Mais c'est sûr que passer du théâtre, le monde des arts, à un bureau et un ordinateur, le tout accompagné de chiffres, c'est inhabituel. Je considère ce métier comme une sécurité en réalité. D'autant plus qu'avec leurs quotas de personnes handicapées dans les entreprises, je suis prioritaire. Mais j'aime bien les maths, et les chiffres. Donc je travaille de bon coeur, pas d'inquiétude la-dessus. C'est mon diplôme de départ d'ailleurs, bien avant de m'intéresser au théâtre. Et puis la comptabilité m'ouvre des portes très diverses. Je peux découvrir énormément de secteurs. Si je voulais, je pourrais travailler dans une maison de disque, ou dans un cabaret. C'est comme une nouvelle aventure.

Je me rend compte que Yellowsky n'est pas un quartier comme les autres. Selon Dexter, je suis la deuxième personne qui habite Yellowsky et qu'il connaissait déjà. C'est la même chose pour moi. J'ai retrouvé Ellen, à l'origine une amie de ma soeur que j'ai connu à Paris, il y a longtemps maintenant. C'est vraiment étrange de recroiser tout le monde. C'est le genre de truc qui n'arrive jamais. Quand tu arrives dans une ville inconnue - et je parle par expérience - tu ne connais personne. Et si, au grand jamais, tu connais quelqu'un, tu ne le rencontres pas. Il y a trop de gens, les chances sont trop fines pour se retrouver sur le même chemin que cette personne en particulier. Ici, on dirait que les règles habituelles n'ont aucun d'effet. Ce n'est pas pour rien qu'il y a une sélection à l'entrée. C'est un quartier particulier, avec des habitants particuliers. Et je suis tous les jours plus surprise encore.

"Que penses-tu de Londres alors ?" “J'adore.” ”Pas trop dépaysant ?" Je réfléchis une seconde. "Ce n'est pas vraiment la ville qui est dépaysante. C'est surtout le fait que je vais rester plus longtemps que d'habitude." C'est vrai que jusqu'à aujourd'hui je ne vivais dans une ville que quelques semaines. Je ne faisais des plans qu'à court terme. Maintenant je peux imaginer ce que je ferai dans plusieurs mois, voire dans un an. Et c'est tout nouveau pour moi.
Nous continuons de marcher en bavardant. Soudain je sens quelqu'un me bousculer. Je baisse les yeux et aperçois un petit garçon d'environ 4 ans. Il a l'air paniqué et me regarde avec hésitation. "T'es pas ma maman. Elle est où Maman ?" Il regardait tout autour de lui et avait les larmes aux yeux. Je me baisse pour être à sa hauteur et tenter de le rassurer. Mais je ne sais pas comment faire. Parce que je ne peux pas lui parler et à son âge, il ne doit pas savoir lire. Et ça me tue. Je jète un coup d'oeil à Dexter et lui demande de lui parler à ma place. Pour savoir qui est sa mère, ce genre de chose. On ne va pas le laisser tout seul ce petit. Je lui prend la main, histoire de servir à quelque chose et on se remet en marche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



cmt
posts : 4895
arrivé(e) le : 18/10/2012
disponibilité pour rp : 5/5 (Shane & Emmelyn &Pandora&William & Zelda)/CLOSED + Sms (Lullaby & Pandora & Emma-Rose) + Attente (Galahad & Sam)
avatar : Mad Hatter ou SebStan pour vous servir

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1237-run-you-clever-boy http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1253-tout-nest-quapparence-non-dexter-m-soulman

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: Dexter & Ludivine • See you again Jeu 7 Mar - 14:33

See you again.
Ludivine & Dexter

La douceur d'un printemps prochain se fait sentir dans tout le parc et Dexter enlève tranquillement sa veste. Pourquoi ne pas profiter du temps clément tant qu'il est là ? Le langage des signes, que tout deux utilisent à ce moment là, lui rappelle de bons souvenirs et même si cela remonte à quelques années, il n'est pas impossible qu'il fasse des fautes. C'est donc avec un faux air de gamin pris sur le fait qu'il corrige ses signes. Ludivine lui rend un sourire et il reprend sa phrase, tentant cette fois de ne pas faire de fautes. "Cela veut donc dire que nous allons être obligés de nous revoir au moins une fois, crois bien que je ne vais pas me défiler, surtout si c'est pour être en si bonne compagnie. Il lui sourit, pas d'une manière aguicheuse mais amicalement. Oui, normalement Dexter aurait pris l'avantage de la situation et se serait mis à tenter de la séduire par mille et un processus. Mais c'est différent avec elle. Elle n'est pas comme les femmes qui ne sont là que pour se faire séduire. Avec elle, il peut parler du passé, dans une certaine mesure, et de leur futur, sans aucun préavis. La voyant baisser légèrement les yeux, Dexter espère qu'il ne l'a pas gêné, il peut être si peu courtois par moment. Seulement la révélation de la jeune femme lui confirme que cela ne vient pas de lui. Il voit dans ses yeux qu'elle ne sait pas vraiment où se mettre, comme s'il allait se mettre à lui hurler dessus et partir sans un regard en arrière. Il lui sourit à nouveau et lui prend la main, gentiment. Je comprends. Tu as changée et ta vie a pris un autre sens. C'est un peu ce que tout le monde fait de nos jours. Mais ne t'en fait pas. Toutefois, même si tu n'en fais plus, je te ferais venir à une de mes représentations au moins, pour les souvenirs ! Il lui serre la main puis la relâche. Les gens changent et il stagne au même endroit. Il ne leur en veut pas, c'est dans la nature des choses. Cependant, voir certaines personnes, comme Ludivine, changer de vie aussi facilement et sans remords lui laisse un sentiment étrange. Comme s'il n'était encore qu'un adolescent boutonneux au futur indistinct.

"Comptable ! Et bien, je pense que cela pourra nous être très utile effectivement, merci de proposer. Si ce que tu fais te plait, c'est le principal. Je ne me suis jamais intéressé à autre chose que le théâtre. Alors, je t'admire dans un sens. C'est difficile de se mettre à plusieurs choses à la fois. Et moi qui suis si pointilleux, je crois que je n'y arriverais pas." Voilà tellement de temps qu'ils avaient joués ensemble au théâtre. Plus de 5 ans, au minimum mais Dexter n'est plus certain de la date. Il ne se rappelle pas lui avoir demandé à l'époque ce qu'elle faisait en dehors du théâtre. Il aurait du et il aurait pu. Les opportunités ne manquent pas. Se passant une main dans les cheveux, il peste contre lui même contre son manque de politesse à l'époque. Jeunesse quand tu nous tiens. Yellowsky lui a permis de faire des rencontres qui l'ont changés dans le fond. Et c'est peut être pour ça que revoir des personnes de son ancien quotidien, comme Marla ou Ludivine, lui permette de se faire une sorte de retour sur lui même. Et c'est sans regret qu'il remarque qu'avant, il pouvait être un vrai idiot.

" C'est vrai que tu as beaucoup voyagé sans t'arrêter à un endroit précis. Je pense que tu aimeras Londres. Toute personne peut s'intégrer dans cette ville et je trouve qu'elle est parfaite pour un nouveau départ. Tant que tu restes fidèle à toi même bien sur. Les mains dans les poches, il sourit. Ses paroles peuvent paraitre pleine de sens mais pour lui, ce n'est qu'un mensonge, encore un. Rester fidèle à soi-même... S'il croit se duper lui même en disant ça, il se trompe lourdement. Un petit garçon surgit de nulle part et accoste Ludivine. Voyant son regard à la fois perdu et légèrement terrifié, Dexter se baisse vers le petit garçon et le retourne vers lui. " Alors petit gars, à quoi elle ressemble ta maman ? On va la chercher avec toi d'accord. Je suis Dexter, et voici Ludivine. Dexter lui tend la main, que le petit serre fortement, comme accroché à une bouée. " Ma maman, elle est brune aux yeux bleus, comme toi madame. " Le petit sourit à Ludivine et Dexter avance entre les deux. Supposant que l'enfant est trop petit pour comprendre, il préfère mettre Ludivine à l'aise et ne pas laisser le petit trop lui adresser la parole. " Comment tu t'appelles petit ? Il fait un clin d'oeil à Ludivine et lui dit rapidement "J'ai la situation en main ! " Ramener un garçon à sa maman, enfin une bonne action, celle de la journée !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



soa
posts : 819
arrivé(e) le : 31/12/2012
disponibilité pour rp : Je vous attend, venez mes petits chéris <3
avatar : Ginnifer Goodwin

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1706-ludivine-o-mais-co http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1759-ludivine-ce-qui-empeche-les-gens-de-vivre-ensemble-ce-nest-pas-leurs-differences-cest-leur-connerie

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: Dexter & Ludivine • See you again Sam 9 Mar - 16:45

Dexter & Ludivine


« Je comprends. Tu as changé et ta vie a pris un autre sens. C'est un peu ce que tout le monde fait de nos jours. Mais ne t'en fait pas. Toutefois, même si tu n'en fais plus, je te ferais venir à une de mes représentations au moins, pour les souvenirs ! » Sa réponse me met mal à l'aise. Bon, il ne me me reproche rien, en tous cas rien ouvertement. Et sa dernière phrase me montre que malgré tout, il veut toujours de moi. Mais je reste un peu bloquée sur le : "C'est un peu ce que tout le monde fait de nos jours." J'ai l'impression d'entendre une certaine lassitude. Comme si il en avait marre que tout le monde fasse la même chose. Une sorte de manque d'originalité, comme si il attendait mieux de ma part. Une déception ? Sûrement, même si il ne me le dit pas. On a toujours été liés par le théâtre. Si je renie le théâtre, que reste il ?
J'ai l'impression de parler d'un divorce. C'est pitoyable. Il faut que j'arrête de trop réfléchir, d'analyser et de donner des sens cachés à tout ce qu'on me dit. Je lui promet de venir le voir jouer avec un sourire, parce que ça me fait tout de même plaisir. Je lui explique ce que je fais maintenant et sa réponse renforce ma pensée. Je suis complètement parano. « Tu es fait pour le théâtre, c'est normal que tu restes dans cette filière. Tu es si doué que ce serait presque un crime de changer de métier. » Je dis ça... J'espère qu'il ne le prendra pas mal. Du genre, même si il le voulait il n'aurait pas le droit de faire autre chose. Ce n'est pas du tout ce que je veux dire. Mais je sais qu'il aime ce qu'il fait. C'est pas comme si je parlais à un élève qui veut devenir chanteur alors que son père le destine à faire des études de médecine ou de droit.

« Tant que tu restes fidèle à toi-même bien sûr. » Qu'est ce que ça veut dire ? Il pense que je ne suis pas fidèle à moi-même parce que j'ai arrêté la comédie ? C'est absurde. Le théâtre a été une partie de ma vie. Maintenant je suis passée à autre chose. Ce n'est pas pour autant que je ne suis pas 'fidèle à moi-même'. Il est gonflé de me sortir ça. Mes premières interrogations me reprennent. Il m'en veut ? Je respire un bon coup. Si ça se trouve, je pense encore n'importe quoi. Ça ne sert à rien de s'énerver. Je n'ai pas envie de me disputer avec lui, surtout pour un malentendu. Ça ne lui ressemble pas de faire le mec gentil alors qu'il ne pense pas ce qu'il dit. Mais en même temps c'est un acteur. Et ça fait tellement longtemps que je ne l'ai pas vu qu'il peut avoir changé. Ce sentiment de connaître les gens, mais de se rendre compte que le temps a tout effacé, est affreux. Tout repars à zéro, comme si tous nos efforts, actes, paroles, n'ont servi à rien. Bon, au lieu de me faire des films, je ferais mieux de mettre tout ça au clair avec lui. Je préfère ça que ça se finisse en gros malentendu. C'est la vraie vie ici, pas une pièce de théâtre. La commedia dell'arte se termine toujours bien, malgré les quiproquos au centre de l'action. Dans la vrai vie, c'est très rare. Je n'ai pas envie de perdre mon temps avec quelqu'un qui n'est pas sincère.
Mais j'hésite tout de même en lui demandant, et cherche un peu quels mots utiliser. Pas besoin de réfléchir lorsqu'on a un texte à apprendre par cœur. C'est tellement plus simple. « Tu... Tu penses que je ne suis pas fidèle à moi-même ? Parce que je ne fais plus de théâtre ? » En fait, j'ai super peur de sa réponse. J'ai peur d'avoir raison. J'ai presque envie qu'il ne réponde pas, qu'il n'ait pas compris mes signes. Je crois que je suis une vraie contradiction à moi toute seule. Je me désole.

« Alors petit gars, à quoi elle ressemble ta maman ? On va la chercher avec toi, d'accord ? Je suis Dexter, et voici Ludivine. » Dexter s'est baissé à hauteur du petit garçon. Je suis soulagée de voir qu'il s'occupe de tout. « Ma maman elle est brune aux yeux bleus, comme toi madame. » Je lui souris et lui caresse les cheveux en guise de réponse. Je veux le mettre à l'aise, sans qu'il ne se rende compte qu'il y a quelque chose d'anormal comme par exemple le fait que je ne parle pas. Et Dexter m'est d'une très grande aide. D'ailleurs, celui-ci se place entre nous deux, afin d'attirer l'attention sur lui je suppose. « Comment tu t'appelles petit ? » « Franky. » Dexter lui tient la main, et me glisse en se redressant « J'ai la situation en main ! » Je les suis, légèrement à l'écart. Dexter gère, tout va bien. Heureusement qu'il était là. Je ne sais pas comment j'aurais fait sans lui. J'aurais du demander à quelqu'un de m'aider. Et si il n'y avait eu personne ? J'inspire et expire profondément. Ce genre de situation m'angoisse, parce que je ne contrôle pas tout. Je me sens vraiment 'handicapée'. J'adore les enfants, et comme à peu près toutes les jeunes filles de mon âge je veux en avoir. Mais je suis incapable de m'en occuper. La preuve est là. Je n'aurai pas toujours un Dexter pour faire ce dont je suis incapable. J'ai toujours été fière de ce que j'étais, mais là j'ai juste envie d'être comme tout le monde.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



cmt
posts : 4895
arrivé(e) le : 18/10/2012
disponibilité pour rp : 5/5 (Shane & Emmelyn &Pandora&William & Zelda)/CLOSED + Sms (Lullaby & Pandora & Emma-Rose) + Attente (Galahad & Sam)
avatar : Mad Hatter ou SebStan pour vous servir

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1237-run-you-clever-boy http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1253-tout-nest-quapparence-non-dexter-m-soulman

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: Dexter & Ludivine • See you again Jeu 2 Mai - 9:43

See you again.
Ludivine & Dexter

Dexter sourit. L'optimiste et le sourire de Ludivine lui avait manqué. Elle est exactement comme la dernière fois qu'ils se sont vu. Bien sur, les choses ont changés, des péripéties et des aventures sont venus mettre leur grain de sel dans leurs vies. Mais dans le fond, à se revoir de cette façon et se ficher un peu du reste, ça le rend presque joyeux. Comme à l'époque où ce qui comptait le plus pour lui, c'était sa prestation. Et les applaudissements qui suivaient, la plupart du temps. Il croise son regard et se trouve face à un mélange de sentiment auquel il ne s'attend pas vraiment. Qu'à t'il dit de mal ? Il fronce les sourcils et espère sincérement ne pas l'avoir blesser. Ce serait un comble de voir l'une de ses plus anciennes amies prendre la poudre d'escampette pour quelque chose dont il pourrait être le responsable. Il lui sourit à nouveau et s'empresse de répondre à sa dernière phrase. "C'est ce qu'on me dit assez souvent maintenant et j'avoue que voir mon jeu d'acteur apprécié est vraiment un soulagement pour moi. Je ne pensais pas pouvoir percer un jour, après tout, je n'était qu'un gamin quand j'ai commencé. Il faut croire que contre toute attente, on peut toujours être étonné par ce que la vie nous réserve au final. J'attends avec impatience ta venue en tout cas. Te savoir dans la salle me donnera encore plus de confiance ! " Et il ne ment pas. Elle est une des premières avec qui il a joué. Bien que ce soit fait sans mots, l'alchimie était là et elle lui a permis d'avancer sur le chemin tumultueux du théâtre. Dexter et le théâtre, deux choses qu'on ne pourra surement toujours associer ensemble. Sa vie n'est qu'une multitude de rôles pris sur le tas. Pour se protéger et pour mieux vivre. Bien qu'avec certaines personnes, il soit plus difficile de jouer un rôle quand tout nous force à n'être qu'un être renfermé et agonisant.

Un silence lourd s'étale entre eux et Dexter sent qu'il aurait mieux fait de se taire. Son tact et sa politesse ont l'air d'avoir fichu le camp ses derniers mois. Peut être à cause de tout le whisky qu'il s’envoie chaque soir. Et ses femmes qui font l'aller et le retour entre son lit et la porte. Perdu, il fixe sa voisine et cherche à comprendre ce qu'il a fait de mal. Encore une fois. Il tente un sourire qui se transforme en une grimace peu convaincante et il se passe une main dans les cheveux, cherchant à trouver un nouveau sujet de conversations qui pourra transformer l'anxiété du moment. Tandis qu'il commence à ouvrir la bouche, Ludivine lui pose une question à laquelle il ne s'attendait pas. Elle a mal interprété ses paroles et voila où ils en sont maintenant. Un nouveau quiproquo. Duquel il souhaite ardemment se défaire. Il soupire légèrement et tente de ne pas se tromper dans les signes. " Pardonne moi si tu as pu penser que je te reprochais quelque chose. Je manque de tact en ce moment. Je suis dans une mauvaise passe et je ne voulais pas que tu le ressentes. Ce que je voulais dire par là, ce n'est pas que comme tu as arrêtée le théâtre, tu n'es plus la Ludivine que j'ai connu, j'ai la preuve du contraire en te parlant. Tu as peut être changée de métier, ça ne te change pas toi. Excuse moi encore une fois, je ne voulais pas te vexer ou quoi que ce soit. Ce que je voulais dire par être fidèle à toi-même, c'est simplement que tu restes la personne que tu as toujours été. C'est tout, rien de plus. Si tu veux savoir, c'est surtout à moi que je me faisais la leçon." Il rit sans joie et lui sourit. Dexter est un idiot qui ne mérite pas d'être à côté d'une jeune fille aussi gentille que Ludivine. Et il espère qu'elle lui pardonnera sa rudesse dans ses paroles d'avant.

" Franky ? Très joli prénom ! Tu vois, mon amie et moi, on cherchait justement un prénom pour la mascotte de ma troupe de théâtre et je crois que j'ai trouvé ce que je vais utiliser." Le sourire du petit garçon lui va droit au coeur et il lui sourit à nouveau. Sachant que Ludivine se tient à l'écart. Dans ses moments là, il ne peut s'imaginer ce qu'elle ressent. Son esprit tourne à 100 à l'heure et il regarde la glace que le petit garçon tient à la main, une idée brulant dans son esprit. " Tournée générale ! Ludivine, une glace ça te dit ?" Une glace, ça remonte toujours le moral n'est ce pas ? Dexter sourit à son amie et, tenant la main du garçon, il attrape celle de Ludivine et l'emmène avec lui jusqu'au glacier. Les glaces commandés, le garçon pousse un petit cri et court vers une femme qui, de dos, ressemble beaucoup à Ludivine. [i] " Maman ! "[/color] Un visage inquiet et quelques larmes au coin des yeux, la jeune femme attrape son fils à la volée. Un sourire nostalgique se peint sur le visage de Dexter. Que ne donnerait-il pas pour un dernier câlin avec sa mère. La jeune femme, après que Franky lui ait expliqué ce qu'il s'est passé, s'approche d'eux et les remercie. Une bonne action pour la journée. Et les voila reparties, main dans la main. Dexter les regarde puis pose son regard sur Ludivine. " Ta glace va fondre ! Viens, on va s'asseoir autre part." Et sur ses paroles, Dexter oublie son manque de tact et qu'ils ont failli partir sur une dispute. Simplement parce qu'il se sent bien avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



soa
posts : 819
arrivé(e) le : 31/12/2012
disponibilité pour rp : Je vous attend, venez mes petits chéris <3
avatar : Ginnifer Goodwin

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1706-ludivine-o-mais-co http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1759-ludivine-ce-qui-empeche-les-gens-de-vivre-ensemble-ce-nest-pas-leurs-differences-cest-leur-connerie

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: Dexter & Ludivine • See you again Dim 5 Mai - 18:30

Dexter & Ludivine


Dexter s'excuse et m'explique plus clairement ce qu'il voulait dire. Deux sentiments se mélangent en moi. Tout d'abord le soulagement. J'ai l'impression de pouvoir mieux respirer. C'est bon, je me suis fait des idées, c'est toujours Dexter. Je crois que j'ai un sourire un peu débile sur le visage mais bon. On est plus à ça près. Le second sentiment est la honte. Je me sens super débile. J'ai douté de lui pour rien, et je l'ai mis dans l'embarras. « Je suis désolée, j'avais tout compris de travers. » Dexter est tellement gentil, ça me fait de la peine de savoir qu'il ne va pas très bien en ce moment. Je lui prend le bras alors qu'on continue de marcher. Je ne sais pas trop pourquoi j'ai fait ça. C'était un geste spontané, ça allait avec mon soulagement. Je voulais aussi lui montrer que tout allait bien, que j'étais là. Je ne sais pas.

J'allais lui demander ce qui n'allait pas, mais nous sommes coupés par un enfant. « Franky ? Très joli prénom ! Tu vois, mon amie et moi, on cherchait justement un prénom pour la mascotte de ma troupe de théâtre et je crois que j'ai trouvé ce que je vais utiliser. » Je hausse un sourcil. Depuis quand cherche-t-on un prénom de mascotte ? Je décide de lui demander plus tard si c'est vrai ou pas. J'admet que Franky, c'est sympa pour une mascotte. Et puis ça rend le sourire à ce petit garçon. Il est vraiment adorable. Il a des petites fossettes. Je ne sais pas pourquoi, ces fossettes me dépriment encore plus. Je les suit, en ressassant mes pensées noires. Je revois mon frère s'occuper des ses enfants et ma belle-soeur leur répéter 'Dis Ma-man... Ma...Man...' pendant des heures. Comment je peux faire ça, hein ? Dexter me sort de mes pensées en me proposant une glace. Il sait que j'adore les glaces. Je souris légèrement. C'est une excellente idée. Je n'ai pas le temps de réfléchir plus qu'il attrape ma main et m'entraîne ver le glacier. Je choisis framboise. J'adore les fruits rouges. Je ne sais pas si c'est pour la couleur ou pour le goût d'ailleurs. Sa glace en main, Franky se met à courir vers une jeune femme un peu plus loin. Je suis heureuse de voir qu'il a retrouvé sa mère. Elle semblait très inquiète et je la comprend parfaitement. On entend parler de tellement de trucs à la télé : des kidnappings, des accidents... Ça me donne la chaire de poule. Franky lui explique, avec beaucoup d'entrain, qui nous sommes et elle vient nous remercier. Je lui souris même si elle devrait plutôt remercier Dexter. Enfin bon, on ne va pas épiloguer. Franky est accroché à sa jupe et je me surprend à penser que c'est une bonne chose si il ne veut pas la perdre une nouvelle fois. Je leur fais un signe de la main pour leur dire au revoir.

« Ta glace va fondre ! Viens, on va s'asseoir autre part. » Ma glace. Je l'avais presque oubliée. Elle commence d'ailleurs à couler et je lèche les quelques gouttes sur le cornet avant qu'elles n'atteignent mes doigts. « Au fait, merci pour la glace. Je te rembourserai. » Je le suit donc jusqu'à un banc un peu plus loin. L'ambiance est devenue plus légère. « C'est quoi cette histoire de mascotte? »

Une discussion attire mon attention. Je désigne un garçon et une fille d'une vingtaine d'années à Dexter. Je lui explique en rigolant « Il essaye de la draguer en lui sortant 'Ton père est un voleur, il a prit toutes les étoiles du ciel pour les mettre dans tes yeux.' Et il s'étonne que ça ne marche pas. » La scène semble sortie d'un mauvais livre, c'est hilarant. J'adore leurs têtes.

On continue de discuter en mangeant nos glaces. La mienne est super bonne en plus. J'adore la framboise, je l'ai déjà dit ? Tout d'un coup un éclair de génie me traverse. Enfin génie... Ça se discute. « Je te trouve un peu pâle Dexter. » Pour remédier à cela, je lui met un peu de ma glace sur la joue. « Voilà, c'est mieux. Ça lui va super bien. J'avais juste envie de le faire. Avouez que c'est tentant. Il est à mourir de rire comme ça. Je ne me gène d'ailleurs pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



cmt
posts : 4895
arrivé(e) le : 18/10/2012
disponibilité pour rp : 5/5 (Shane & Emmelyn &Pandora&William & Zelda)/CLOSED + Sms (Lullaby & Pandora & Emma-Rose) + Attente (Galahad & Sam)
avatar : Mad Hatter ou SebStan pour vous servir

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1237-run-you-clever-boy http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1253-tout-nest-quapparence-non-dexter-m-soulman

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: Dexter & Ludivine • See you again Lun 3 Juin - 13:35

See you again.
Ludivine & Dexter

Des regards gênés mais compréhensifs. Dexter est soulagé que la situation soit réglée. Elle est une de ses plus anciennes amies, il aurait été terrible de se séparer sur un quiproquo. Surtout que Ludivine est une des personnes que Dexter apprécie grandement, autant que la petite Marla. Le brun lui sourit. Tu n'as pas à t'excuser, c'est plutôt à moi de le faire si mes actes t'ont fait pensés que je te reprochais quelque chose. Oublions-ça maintenant, veux-tu ? Ludivine lui sourit, prouvant à Dexter que tout est redevenu normal. Tant de choses changent autour de lui que Dexter a parfois du mal à savoir ce qui reste et ce qui doit disparaitre. Et en voyant Ludivine, il comprend que le changement n'est pas si mal après tout. Surtout si cela ne change en aucun cas notre façon de pensée. Le bras de la brune s'agrippe au sien et il sourit. Au moins, son esprit est loin d'être tourmentée. Laissant de côté Shane et ses problèmes d'alcool, le brun se concentre sur cette journée qui touche presque à sa fin.

Dexter voit l'expression sur le visage de Ludivine et comprend. Douloureux de ne pas pouvoir parler ou s'exprimer, exprimer un sentiment ou son opinion. Certes, rien ne l'empêche de faire partager ce qu'elle pense. Et le brun tente du mieux qu'il peut de la mettre à l'aise, gardant l'attention du petit garçon sur lui afin que celui-ci ne pose pas trop de questions à son ami. Les glaces en main, Franky s'éloigne en rigolant, nous faisant de grands signes de la main. C'est face à ce genre de démonstrations de gentillesse que le brun se sent fondre et son masque s'enlève tandis qu'il rend son signe au garçon qui s'éloigne de plus en plus, agrippée à la robe de sa mère. Sa main reste en suspens un moment près de sa tête et Dexter finit par reprendre constance. Sa mère, il y pense tout les jours. Les choses qu'elle lui disait, elle était la seule à l'aider dans cette famille où son frère était adulé comme le fils prodige. La seule à le prendre dans ses bras quand il avait peur. Il fronce les sourcils et tente de chasser ses mauvaises pensées.

Assis à côté de Ludivine, il finit son cornet et se tourne vers la brune qui savoure sa glace à la framboise. Il est plus du genre à préférer la vanille, les fruits rouges étant acides et croquant, quand la vanille était douce et simple. Il n'y a pas de quoi et pas besoin, ce n'est qu'une glace après tout. Oh la mascotte ! Je l'ai inventée pour faire sourire Franky. Et ça a eu l'air de marcher. Il avait l'air si perdu et apeuré, il fallait que je le vois sourire. Mais si un jour une mascotte se pointe dans ma troupe, j'irais surement lui donner le nom de ce petit garçon. Dexter rigole et finit par se demander si finalement, il ne se prend pas un peu trop la tête. Avec Ludivine, tout se passe bien : pas d'appels incongrues, pas de situations cocasses, pas de bagarres improvisés. Ce sont peut être ses relations qui le mettent dans ce genre de situations justement. Fixant le couple dont Ludivine parle, un sourire en coin. C'est une technique de drague bien pitoyable ! S'il compte faire autre chose que la suivre comme un petit chien, il devrait chercher de nouvelles phrases et rapidement ! Le brun ne se considère pas comme un expert en séduction mais il a eu et a toujours son lot de conquêtes qui, étant déjà séduite par ses regards aguicheurs, n'attendent plus qu'un mot pour le rejoindre. Du moins, Dexter s'est mis ça dans la tête pour ne pas être déçu si l'une d'elles n'apprécient pas ses techniques.

Une sensation froide et dérangeante se répand sur sa joue et un petit cri de protestation sort de sa bouche. Elle a osée ! La voyant se dandiner sur le banc en riant, Dexter s'essuie la joue et s'empare du cornet de Ludivine pour lui dessiner des formes sur son visage, sous les protestations de la jeune femme qui tente de l'en empêcher. Fière de son oeuvre, il finit par la lâcher et avec un sourire machiavélique, la prend en photo avant qu'elle n'est eu le temps de s'essuyer le visage. Mettant la photo bien en évidence pour que son amie voit le désastre, il lui dit, d'une voix sarcastique : Mais dis moi, tu es parfaite comme ça ! Tu devrais sortir comme ça plus souvent, ça te va bien au teint Ludivine ! Il rit, d'un rire non forcé et profite tout simplement de son air dépitée. Regardant son portable, il voit l'heure et soupire. Il doit rentrer bientôt, il a prévu une rencontre avec sa troupe chez lui pour discuter de la prochaine pièce. Le brun se lève et tend la main à la jeune brune, digne d'un vrai gentleman, pour l'aider à se relever. Il va falloir que je rentre, j'ai une réunion de prévu bientôt. Mais si tu le souhaites, je peux te raccompagner chez toi, ça me fera encore un peu de temps en ta compagnie ! Dexter lui tend à nouveau son bras pour qu'elle le prenne, un sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



soa
posts : 819
arrivé(e) le : 31/12/2012
disponibilité pour rp : Je vous attend, venez mes petits chéris <3
avatar : Ginnifer Goodwin

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1706-ludivine-o-mais-co http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1759-ludivine-ce-qui-empeche-les-gens-de-vivre-ensemble-ce-nest-pas-leurs-differences-cest-leur-connerie

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: Dexter & Ludivine • See you again Mer 26 Juin - 22:48


Dexter & Ludivine



Nous sommes assis sur un banc, dégustant nos glaces. Tout en faisant attention à ce que sa glace goût vanille ne coule pas sur le cornet, il m'explique ne pas avoir réellement de mascotte. Je me rappelle son comportement avec Franky. Il a été parfait, très attentionné. Il ferait un très bon père. Il a su trouver les mots pour le rassurer. J'ai de la chance d'avoir un ami comme lui. Oui, un ami. Quand je vois la facilité avec laquelle on se parle alors qu'on ne s'est pas vu depuis très longtemps, je sais que Dexter est un vrai ami. "Tu as un frère, ou une soeur ? Parce que tu sais très bien t'occuper des enfants. Ou alors c'est inné chez certaines personne. C'est possible. En tous cas, je suis heureuse d'avoir vu cette facette -jusqu'ici inconnue- de Dexter.

"C'est une technique de drague bien pitoyable ! S'il compte faire autre chose que la suivre comme un petit chien, il devrait chercher de nouvelles phrases et rapidement !" Je rigole silencieusement quelques secondes avant de me calmer. Ses paroles ont attisé ma curiosité. Et Dieu sait que je suis curieuse ! "Tu as l'air de bien t'y connaître dis moi ! Comment tu fais pour brancher une fille, toi ?" J'ai hâte d'écouter une de ses anecdotes. Et puis, on ne va pas se mentir, Dexter n'est pas désagréable à regarder. Je suis sûre qu'il a plein de choses à me dire.

Si ma bêtise me fait rire, ça ne dure pas longtemps. Dexter décide en effet de se venger et me barbouille le visage, avec MA glace, évidemment. C'est vrai quoi, la couleur blanche de la vanille ne serait pas assez voyante par rapport au rouge framboise ! J'ai beau essayer de me débattre, je reste petite et faible face à lui -ce que je n'avouerais jamais- et il m'en met partout. Il a le temps de prendre une photo avant que je ne puisse sortir un mouchoir de mon sac. Je dois admettre que je suis très drôle sur cette photo. Hideuse, mais drôle. Je lui propose d'ailleurs de poser avec moi. Je lui rajoute un peu de glace sur le nez -il n'y a pas de raison que je sois la seule maquillée en clown- et souris à mon téléphone. On fait quelques grimaces et j'ai l'impression d'être de nouveau une adolescente. Je me rappelle mes copines d'internat et toutes nos bêtises. La fois, par exemple, où on avait placé deux petites souris dans une salle de classe, avec une prof qui en avait peur. Ou celle où on a jeter des bombes à eau depuis le deuxième étage sur d'autres élèves. C'était une période heureuse. Pas que je le sois moins aujourd'hui. Mais je suis un peu plus sage qu'autrefois. Un peu.

"Il va falloir que je rentre, j'ai une réunion de prévu bientôt. Mais si tu le souhaites, je peux te raccompagner chez toi, ça me fera encore un peu de temps en ta compagnie !" Ah. Je regarde ma montre. C'est fou comme le temps est passé vite ! "Moi aussi je dois rentrer, j'ai du travail." Il m'aide à me relever et j'attrape son bras pour sortir du parc. "J'habite au 116 Sucking Pig Boulevard. J'espère que ce n'est pas trop loin de chez toi. Je ne veux pas te mettre en retard."

Nous marchons en direction de mon immeuble en parlant de tout et de rien. La conversation ne se tarie pas. C'est une parfaite après-midi, et c'est avec ce genre de bonne rencontre que je ne regrette pas du tout mon emménagement à Londres. Nous arrivons devant mon immeuble. Je le regarde et me détache un peu de lui. Je n'ai pas vraiment envie de lui dire au revoir mais bon. "Merci beaucoup pour la glace, et pour le reste. C'était super. Je suis très heureuse de t'avoir retrouvé ici." Je le prend brièvement dans mes bras. "Et n'oublie pas de me tenir au courant pour ta pièce, que je vienne te voir jouer !" Je lui fais un dernier signe de main avant de rentrer dans le hall de l'immeuble et de rejoindre mon petit appartement.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



cmt
posts : 4895
arrivé(e) le : 18/10/2012
disponibilité pour rp : 5/5 (Shane & Emmelyn &Pandora&William & Zelda)/CLOSED + Sms (Lullaby & Pandora & Emma-Rose) + Attente (Galahad & Sam)
avatar : Mad Hatter ou SebStan pour vous servir

Voir le profil de l'utilisateur http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1237-run-you-clever-boy http://nitwittedly-yours.forumactif.org/t1253-tout-nest-quapparence-non-dexter-m-soulman

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST :

MessageSujet: Re: Dexter & Ludivine • See you again Dim 7 Juil - 17:16

See you again.
Ludivine & Dexter

Dexter a du mal à être patient. Que ce soit professionnellement ou personnellement. Tout ce qu'il fait, ce qu'il entreprend ou ce qu'il choisit d'avoir, doit arriver le plus rapidement qui soit. Et il ne s'attarde jamais. Du moins, il essaye de faire en sorte que tout soit fini rapidement, avant que le brun ne finisse par sentir la pression de l'ennui sur les épaules. Ce qui est le cas de son cornet de glace. Englouti rapidement, sans que celui-ci est eu le temps de vraiment y penser. Être en bonne compagnie et manger une glace sous la chaleur de Juillet lui a fait oublié qu'il était possible de prendre son temps, lui qui vit toujours à 100 à l'heure, laissant souvent les 3/4 des gens derrière lui. Son amie est toujours là pourtant. Il se surprend à vouloir passer plus de temps avec elle. Car au moins, c'est une amitié tout ce qu'il y a de plus banale et de plus agréable. Se retrouver dans un endroit pour manger ou tout simplement rire ensemble. Le genre d'amitié auquel il n'aurait pas dit non plus jeune. Non pas qu'aujourd'hui, Dexter ne possède pas d'amis sur qui il peut compter, bien au contraire. Son entourage le prouve bien. Mais Ludivine est différente. C'est une amie qui ne lui prend pas la tête avec des sentiments ambiguës ou des relations à sens uniques. Ludivine est tout simplement une brise fraiche derrière tout le tumulte de sa vie. Face à sa question, le brun se crispe légèrement. Un frère. Malheureusement oui. Je suis le cadet dans ma famille alors non, je n'ai jamais eu à babysitter qui que ce soit, pas encore. Il faut croire que j'ai ça dans le sang, j'ai toujours aimé m'occuper des plus jeunes, leur donner des possibilités et surtout de l'affection. Si jamais tu as besoin un jour de faire garder un neveu ou autre, tu peux me demander ! Le brun lui sourit et repart à la conquête de son cornet à moitié vide, que Dexter tente de manger plus doucement par principe et pour profiter des derniers instants avec son amie.

En voyant l'homme se faire rembarrer par la jeune femme, Dexter ne peut s'empêcher de rire. Sérieusement, croyait-il pouvoir l'avoir dans son lit en lui parlant comme ça ? Les femmes s'attendent a beaucoup mieux aujourd'hui pour pouvoir les attirer ne serait-ce que sensiblement. Il tourne la tête vers Ludivine et fait mine de réfléchir. Mes techniques ? Et bien, j'en ai beaucoup. Tout dépend de la femme que j'aborde. Si je la trouve sensible et bloquée, je jouerais la carte du type sympa qui ne cherche pas à la faire chier plus que ça. Si au contraire, c'est une femme comme la plupart que l'on peut rencontrer dans les bars, c'est plus difficile que ça. Je peux jouer tout ce que je veux et il est rare que les femmes puissent me résister. Je sais que je ne suis pas pour autant le plus bel homme de la soirée mais j'ai la technique qui faut pour les rendre accro. Dexter ponctue sa phrase par un clin d'oeil et regarde l'homme courir après la femme pour se prendre un deuxième râteau monumentale. S'il n'était pas avec la brune, il aurait probablement été le consoler en lui disant ce qui n'allait pas du tout dans sa technique. Mais pas maintenant. Le brun s'amuse trop pour ça.

Les batailles de nourriture, il a bien connu ça. Son self en était souvent recouvert, les pions ne pouvant faire entendre leurs voix à travers le grabuge qui peuplait la pièce. En jouant avec la glace de son amie, il se surprend à rire comme un gosse. Un rire qu'il n'avait pas eu depuis longtemps. Simplement parce qu'il ne se laisse pas aller comme ça plus souvent. Surement à cause de la peur qui le tétanise à l'idée que tout le monde apprenne que derrière son côté froid et distant se cache un pauvre garçon au coeur ratatiné depuis trop longtemps. Seules quelques personnes (le chiffre se résumant au chiffre de 2 pour le moment) ont pu voir cette phase de lui. Et dans le fond, le brun sait que Ludivine ne lui fera jamais de mal, sa bonté est bien trop forte pour ça. Alors il pose avec elle, accueillant le reste de glace sur son nez avec une légère grimace dû à la fraicheur de celle-ci. Fixant l'objectif, Dexter se laisse aller quelques minutes pour offrir à son amie des photos qui serait qualifier de dossier si celle-là venait à sortir. Le brun s'essuie le nez et finit par jeter son cornet vide, celui-ci n'ayant plus aucun intérêt pour lui.

Bras sous celui de la brune, ils avancent tranquillement entre les passants, discutant légèrement pour cette fin de soirée. Lui qui a l'habitude de se presser ne fait rien pour écourter ce moment. Un moment où personne ne vient lui rappeler que sa vie est en jeu à chaque seconde depuis Son retour. Ne t'en fais pas. J'aime bien marcher et puis Flying Snake Street n'est pas si loin de ton quartier, ne t'en fais pas ! Un nouveau sourire effleure ses lèvres, sincère et amical. Le genre de sourire dont peu peuvent être fières d'avoir eu le droit de le voir. La route se fait dans des discussions vastes et les voilà face à la porte de son amie. Dexter la serre brièvement dans ses bras et recule. Je le suis aussi. Te retrouver ici a surement été l'une des plus belles choses qui me soit arrivé. J'espère que Londres te plait vraiment ! En tout cas, il faudra que l'on se revoit bientôt ! Quant à ma pièce, tu auras des place en avant première même ! Je te tiens au courant ! Bonne soirée. Il l'a regarde s'éloigner dans le hall pour disparaitre complètement. La fraicheur de début de soirée vient le frapper brusquement mais Dexter n'a pas si froid que ça. Une belle après-midi pour lui faire oublier ses tracas et ce qu'il veut oublier. Une amie pour faire tout passer. Il faudra refaire ça plus souvent, se dit-il. L'amitié peut chasser tout les maux pour un temps même si Dexter se doute qu'en passant le seuil de sa villa, ils reviendront au galop.

SUJET TERMINE !
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dexter & Ludivine • See you again

Revenir en haut Aller en bas

Dexter & Ludivine • See you again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dexter
» ❝ A la fin de l'été... ❞ DEXTER
» Fondasyon Eritaj mande restitisyon ak pouswit Aristide pou lajan peyi a
» Qu'avez vous a dire de SO, maintenant que le jeu est fermés
» Inscription partie 90 - Dexter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NITWITTEDLY YOURS ❥ :: sleeping in a park-